Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Carrières et sites d'extraction

A la fois multiples et divers, installés près de l'Océan ou de l'Aber mais aussi plus à l'intérieur du massif granitique, les sites d'extraction ont chacun leur particularité et leur histoire.

Les sites les plus connus étaient généralement au contact de l'eau :

D'autres ont été également des chantiers importants :


Plouarzel - Bretagne
Chargement de la carte...
Carrières et sites d'extraction



Et puis se promenant sur les rochers ou dans les champs, chacun a pu remarquer ces "trous" dans la pierre, anciennes traces d'un ouvrage inachevé. Et ces sites sont extrêmement nombreux, preuves d'une exploitation multiséculaire et multiforme.

Aujourd'hui, beaucoup de ces chantiers sont difficiles à cerner au milieu d'une végétation envahissante, de laquelle émerge parfois un bloc abandonné pour cause de défaut ou peut-être simplement en attente d'un travail jamais mené à son terme. Il devient difficile de se représenter l'importance du chantier aux temps de prospérité ; on peut simplement ici et là apercevoir un morceau de falaise abrupte et imaginer le travail accompli. Seules les carrières de Melon, du Cléguer et bien sûr les sites de l'estran nous laissent entrevoir le chantier tel qu'il était au moment de son abandon.

Seuls vestiges importants, subsistent les anciennes forges, outils essentiels des carrières, à l'état de ruines comme à Chantier Braz, Chantier Martin, Kerzuat ou plus rarement bien conservées telle celle de Tromeur. Des années d'abandon et la cupidité de quelques-uns ont apporté un coup fatal à des bâtiments qui méritaient certes plus de respect. Ceci est particulièrement vrai à Chantier Braz où la majestueuse maison et ses dépendances ont été pillées.


Les carrières des rives de l'Aber

Les deux rives de L'Aber Ildut ont abrité plusieurs carrières de plus ou moins grande importance. Il suffit de parcourir attentivement le sentier piétonnier qui longe agréablement les rives pour découvrir les traces d'un ancien chantier : falaise abrupte ici, éclats nombreux plus loin, trou d'eau, ... Une dizaine de carrières s'échelonnaient sur les deux côtés de la rivière.

Sur la rive gauche :

Sur la rive droite : Anse Saint-Gildas et Tromeur

Les carrières des bords de l'océan


Les carrières de l'intérieur

Moins spectaculaires, moins visibles, moins célèbres et probablement plus anciennes, les carrières situées à l'intérieur des terres dans le massif granitique de l'Aber n'en sont pas moins intéressantes. Le Ruludu à l'est du Cléguer, les carrières du sud de Plouguin, celles du Frouden en Brélès, la carrière de Calès, proche de la chapelle Saint Ourzal en Porspoder ou encore les carrières de Kervados, Kervoulou, Kerzuat et Lanniouarn en Plouarzel constituent quelques uns des multiples centres d'exploitation qui ont parsemé la campagne.

Le cas de la carrière de Calès est intéressant. Elle a connu dans les années 1980-1982 une tentative de remise en exploitation. Jean Pierre Salaun, carrier et marbrier à Cléder Wikipedia-logo-v2.svg, a extrait pendant quelques mois le granite rose de l'Aber ; une dizaine de semi-remorques soit environ une soixantaine de mètres cubes ont été transportés vers Cléder pour être taillés en vue de la construction de monuments funéraires. La présence trop fréquente de ces taches noirâtres ou "crapauds" devait mettre fin à l'activité, le client exigeant une pierre absolument sans défaut.

Le manque d'homogénéité de la roche et donc l'abondance de déchets, l'éloignement entre le site d'extraction et le centre de taille, la difficulté de taille de ce beau granit, le coût d'un investissement trop élevé pour aller extraire la pierre en profondeur (de meilleure qualité), la concurrence d'autres pierres au prix de revient moins élevé ont ruiné le projet. Pourtant, selon M. Salaun, il y a matière à un gisement important. Récemment, ce même entrepreneur a utilisé des boules de granite au lieu dit Prat Joulou (Porspoder) pour la réfection du monument aux Morts de Gouesnou.

Outils personnels