Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Poétickets

Sommaire

Petite histoire des poétickets

De la préhistoire à nos jours

Y a longtemps

Gribouillages à Lascaux.

Plus tard

Invention de l'écriture.

VIIIe siècle av. J.C.

Homère compose l'Iliade et l'Odyssée. Comme les tickets de bus n'existent pas encore, il est obligé d'écrire sur d'interminables parchemins en peau de chèvre. C'est pour ça que la guerre de Troie dure longtemps.

20 octobre 1854

Naissance de Rimbaud.

2006 Première édition des poétickets !

Un poème de Jo Moalic, lauréat en 2006

Organisée dans le cadre du Printemps des Poètes, dont le thème, cette année-là, est : « Le chant des villes ». Le journaliste et écrivain Gilles Durieux parraine l'édition et se fend de poèmes inédits à titre d'exemples. Les bibliothèques de Brest, Guilers, Plougastel, Gouesnou, Plouzané accueillent des urnes afin de collecter les poèmes, ainsi que la librairie Dialogues. 500 poèmes sont recueillis en un mois. bibus offre l'affichage des poèmes des trois premiers lauréats aux flancs de trois bus. Les poétickets se promènent en ville pendant près de deux mois. Chacun des dix lauréats remporte un tickart. Création du blog Poétickets.

2006 - 2009 Le busolithique Pendant quatre ans, les poétickets se déclineront sur tickets de transports en commun. Ere prolifique en expositions de toutes sortes et manifestations bizarres. Roger Gicquel, Christophe Miossec et Patrice Pellerin seront les parrains successifs du jeu. En 2009, nous collectons en un mois 1500 poèmes sur le thème de « L'instant joyeux ».

Juillet 2009 Compter les girafes Fondation de l'association Compter les girafes, dont les membres comptent les girafes.


2010 Début du Ticket-Magnon Aussitôt, ils décident d'ouvrir le jeu des poétickets à toutes les formes de tickets ! Cinéma, bus, avion, bateau, courses, stationnement, spectacle... Maïon et Wenn sont les marraines de l'édition 2010 qui se déroule du 1er au 31 mars.


Poètes vos tickets ! Le jury des poétickets en 2008 avec Christophe Miossec. Reportage de François Cogan.

Comment jouer ?

Tickart

La règle du jeu des poétickets est traduite en plusieurs langues : on peut donc participer depuis les quatre coins de la planète ! N'hésitez pas à contribuer en la traduisant vous même.


Du 1er au 31 mars, sur un thème donné :

  • Ecrire un poème sur une face d'un ticket de bus composté (ou sur un papier libre de la dimension d'un ticket de bus).
  • Laisser ses coordonnées sur l'autre face.
  • Indiquer son âge si l'on a moins de onze ans.
  • Faire parvenir son poéticket à l'association Compter les girafes.


Chaque lauréat reçoit un tickart, qui est l'oscar du ticket. Il s'agit d'un ticket d'honneur signé du président du jury collé sur un crayon fiché dans une gomme. Lors d'une cérémonie grandiose.

Qui organise les poétickets ?

C'est maintenant l'association Compter les girafes, fondée à l'été 2009, qui propose le jeu.

Les poétickets sont imaginés et lancés en 2006 par Hervé Eléouet au sein de l'association An Amzer Poésies. En 2010, Compter les girafes prend la relève d'An Amzer pour l'organisation du jeu. L'idée principale est de consacrer une bonne partie du temps libre que laisse l'énumération des girafes en liberté dans le nord Finistère aux poétickets.

Mini livre et maxis expos

Bus poétique en 2006

En 2006, création du blog des poétickets:

http://poetickets.over-blog.org toujours en ligne, mais remplacé par le site actuel : http://poetickets.fr/

On peut y consulter une partie des poétickets reçus depuis la création du jeu. On y trouve aussi des informations pratiques, les poèmes composés par les parrains des précédentes éditions, des petits films et des photographies. Cette année là, pour la première fois, les poèmes des gagnants décorent les bus.

En 2007, publication d'un petit livre au format d'un ticket de bus présentant les lauréats de l'année précédente, publication reprise chaque printemps jusqu'en 2010.

Poétickets minilivre2009.jpg
Le poéticket version gâteau

Typically Brestois. Avec la rue de Siam, le crachin, la Penfeld et l'Arsenal, le minilivre des poétickets est une spécialité locale. Tout le monde l'attend avec impatience. Tout le monde le lit avec plaisir. Victor Hugo, fût-il de ce monde, aurait composé des poèmes sur tickets de bus en espérant se retrouver dans le minilivre. C'est bien l'illustration de la poésie de l'ouvrage.



En 2008, l'association Ré-Création construit un abribus en carton aménagé en cabinet de curiosité, tapissé de poétickets sur le thème Transport amoureux. Y figurent également des objets en tickets de bus imaginés par des collégiens et des lycéens.


2008 est également l'année d'un gâteau en forme de ticket de bus concocté par Le Fournil de Lambé.


Remise des tickarts 2008 sous l'abribus en carton. Film de François Cogan


En 2009, Ré-Création imagine un décor pour les poèmes du « Voyage fabuleux ». Les membres de l'association Skrivan prennent sur le blog des poétickets le sujet de calligraphies. La bibliothèque des Quatre Moulins accueille une exposition de haïkus écrits par les élèves de l'école Diwan de Kerangoff sur tickets de bus.

Voir aussi

Outils personnels