Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Historique des Tréteaux Chantants

Depuis plus de 15 ans, un évènement rythme la vie brestoise aux mois d'octobre et novembre : les tréteaux chantants.

L'engouement qu'ils provoquent est presqu'un phénomène de société et cette manifestation est à mettre au crédit de la municipalité brestoise qui, par ce biais, offre à ses aînés un "challenge" récréatif, social et - osons le mot - culturel.

Les tréteaux chantants sont les héritiers des radio-crochets où la sélection se faisait à l'applaudimètre ou .... sous les huées du public. L'idée a été reprise par le patronage de Sanquer dans les années 1980. Cela faisait alors l'occasion d'un goûter récréatif et les participants y étaient récompensés par les applaudissements de l'assistance. On y venait de tous les quartiers brestois et même des communes environnantes. Victime du succès - on comptait plus de 600 personnes en 1992 - le patro de Sanquer "cédait ses droits" à la municipalité brestoise.

Celle-ci, forte de son organisation et de sa logistique, prenait le relais en 1993 en y incluant les mesures de sécurité qui dépassaient les moyens du patro. La municipalité associe depuis le patronage de Sanquer - notamment comme lieu de l'organisation de la finale brestoise - en qualité de "père spirituel" des tréteaux chantants.

Le succès ne se dément pas, à tel point qu'au début des années 2000 les communes de BMO (ex CUB) sont associées à cette manifestation.

La sélection se fait dans les quartiers brestois: Lambézellec, Saint-Pierre, Saint-Marc, Bellevue, Europe, Quatre Moulins et Saint-Pierre. Les deux premiers qualifiés sont sélectionnés pour la finale brestoise. De cette finale brestoise sortiront les 4 meilleurs qui seront en concurrence avec le lauréat des villes de la communauté urbaine: Guipavas, Gouesnou, Plougastel-Daoulas, Le Relecq-Kerhuon, Plouzané et Guilers.

La "Star'Ac" des Aînés. C'est ainsi que sont appelés les Tréteaux Chantants dans le parler brestois. Il est vrai que les chansons choisies par les candidats sont le reflet de leurs générations: Édith Piaf, Jacques Brel, Claude Nougaro, Léo Ferré, Charles Aznavour sont très souvent à leurs répertoires. Il faut ici rappeler un point du règlement qui stipule que seules sont admis à participer les personnes âgées d'au moins 55 ans.

Vox populi, vox dei Wikipedia-logo-v2.svg : à l'exception de la finale intercommunautaire qui est notée par des musiciens professionnels, la notation est effectuée par le public à hauteur de 70%. Les 10 plaquettes de notation sont confiées pour l'une au représentant de la municipalité, une autre aux musiciens accompagnateurs, une troisième au représentant du patronage Sanquer et les 7 autres distribuées de façon aléatoire au public. Pour le total des points, on néglige la note la plus haute et la note la plus basse afin d'éviter tout favoritisme ou "massacre".

L'ordre de passage sur scène fait l'objet d'un tirage au sort et on lit sur le visage du candidat n°1 la crainte d'avoir à "ouvrir le feu". Mais le public est bon enfant et chacun reçoit sa part d'applaudissements.

Vient enfin la grande intercommunautaire où les 10 sélectionnés se mesurent les uns aux autres face à plus de 4 000 spectateurs (on refuse du monde...). Le spectacle est gratuit et il est difficile d'obtenir le précieux sésame qui permettra d'y assister. Il est vrai que l'affiche est alléchante puisqu'en 2ème partie on a applaudi ces dernières années Nicoletta, Sheila, Michel Delpech, Yves Dutheil et Gérard Lenormand.

Les Tréteaux Chantants valent au gagnant une gloire bien éphémère mais l'essentiel est de procurer à nos aînés des après-midi de détente et de bonheur.

Tréteaux chantants 2014 à l'Aréna Wikipedia-logo-v2.svg Brest


Tréteaux chantants 2015 à l'Aréna Wikipedia-logo-v2.svg Brest

Lien interne

Outils personnels