Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Le Fourneau, Centre National des Arts de la Rue en Bretagne

Fourneau-quai.jpg

L'équipe du Fourneau a choisi de s'investir aux côtés des faiseurs de théâtre de rue et des semeurs d'imaginaire qui créent dans les espaces publics.

Au fil des années, des Lieux de fabrique, des compagnies, des festivals, répartis dans toute la France, se sont structurés afin de mutualiser leurs compétences respectives et leurs moyens économiques. Aujourd'hui, Le Fourneau, Centre National Arts de la Rue est repéré à la fois comme un élément fort de ce réseau national et comme une structure solidement implantée dans sa région.

Sommaire

L'histoire

L'origine du Fourneau remonte au milieu des années 70 dans une petite commune de la communauté urbaine de Brest, Le Relecq-Kerhuon, au sein d'un groupe d'enseignants parmi lesquels Michèle Bosseur et Claude Morizur : "On était jeunes, et on avait envie de faire des choses. On a relancé l'association du "Patronage laïque du Relecq-Kerhuon" qui était alors moribonde ; on a organisé, pendant sept ans, un festival d'art, la tête et les mains, qui a connu un énorme succès : 50 000 visiteurs chaque année. Ensuite, il y a eu une rencontre choc, en 1987, avec Jean-Raymond Jacob et la compagnie Oposito de Noisy-le-Sec. Ca nous a donné envie de changer et on a créé une fête, Grains de Folie, qui démarrait à 4 heures du matin et durait 24 heures. La première année, ça a très bien marché. Mais la deuxième année, il a plu et on s'est retrouvé avec 200 000 F de dettes sur le dos".

Fourneau-dajot.jpg

La fête est alors accueillie par la municipalité de Plougastel, ce qui permet à l'association organisatrice d'éponger sa dette. Au début des années 90, Grains de folie est choisie par la mairie de Brest pour concevoir les Jeudis du port, une manifestation qui se tient sur le port chaque jeudi, en juillet et en août. L'association s'installe dans un bâtiment du port de Brest qu'elle baptise "Le Fourneau", clin d'œil à l'activité charbonnière des Dockers et à la cantine ouvrière de la Pyrotechnie de St Nicolas toute proche. Elle y accueille des compagnies en résidence et y monte divers spectacles. En avril 98, l'équipe s'installe dans deux autres bâtiments du port : l'un accueille des compagnies en résidence (le magasin Del@rue, 1000 m²), l'autre, l'ECM et l'administration (la boutique, 50 m², 5 machines). Les résidences de compagnie durent de dix jours à trois semaines ; les artistes sont logés et nourris et des moyens techniques de fabrication sont mis à leur disposition. Le Fourneau est aussi l'organisateur du FAR (Festival des Arts de la Rue) de Morlaix et du Mai des Arts dans la Rue en Pays de Morlaix (Voir http://www.artsdanslarue.com).

Les axes de travail

L'accompagnement de la création Arts de la rue

Il se traduit avant tout par une volonté de donner le temps et les moyens aux artistes pour que la création puisse se réaliser avec exigence et qualité. Dans le souci permanent de faire évoluer une économie paradoxale (essor de la diffusion mais manque de moyens de production), le Fourneau a inventé un dispositif original d'accompagnement des compagnies, adapté aux formats multiples de leurs projets : accueils en résidence, expérimentations publiques, sorties de fabrique, préachats, coproductions, coups de pouce.

La diffusion : une approche territoriale innovante

Conscient de l'urgence d'élargir l'offre artistique et de diversifier les publics, Le Fourneau explore de nouveaux espaces ainsi que de nouveaux modes de diffusion sur le territoire. Il ne s'agit pas de programmer des spectacles dans les rues dans un but unique de divertissement mais bien de générer du sens, d'insuffler une exigence artistique, d'interpeller avec force, humour, poésie ou dérision, les individus dans leur quotidien. Le Fourneau accompagne aujourd'hui un nombre croissant de communes sensibles à ces questionnements, notamment par un travail de médiation important aux côtés des élus, des maires et des acteurs territoriaux.


Le Fourneau
Chargement de la carte...
Le Fourneau, vu des escaliers du cours d'Ajot

Le multimédia

L'Espace Culture Multimédia du Fourneau a su dynamiser des formes d'usages multimédia spécifiques au secteur des arts de la rue et contribue plus généralement au développement de projets culturels innovants inscrits sur un territoire. L'ECM initie le tout public aux nouvelles technologies, accueille les compagnies en résidence [création de sites, spectacles liés au multimédia], expérimente une production contributive de contenu à l'échelle du Pays de Morlaix portail culturel territorial.

Le centre de ressources, de conseil et de formation Arts de la rue

Le Fourneau s'attache à développer sa dimension de centre de ressource par la mise en ligne de ses bases de données [répertoire, compagnies, diffuseurs] et par la transmission de ses savoirs faire [gestion, administration, médiation]

Voir aussi

Outils personnels