Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Carrières de l'Aber-Ildut

Vous pouvez vous procurer l'intégralité du document à la mairie ou à la bibliothèque de Plouarzel.

SOMMAIRE DU TUD HA BRO


PRESENTATION

Depuis plusieurs années, le FOYER POUR TOUS de Plouarzel (aujourd'hui association Tre-arzh) et principalement sa section "recherche" étudie de près la vie communale sous de multiples aspects. La présence sur le territoire communal de nombreuses carrières et, en particulier, de "Chantier Braz", le Grand Chantier ou la grande carrière, de ce célèbre granite dit de "l'Aber Ildut" ne pouvaient que susciter l'intérêt de l'équipe pour ce patrimoine unique. L'idée d'un travail sur ce thème était souvent évoquée et, à l'occasion, les renseignements s'accumulaient dans un dossier.

Chantier Braz de Kerglonou à Plouarzel

Le lancement, par LE CHASSE MAREE, du concours "Patrimoine des côtes et fleuves de France" à l'occasion de la manifestation Brest 96 sera le déclic. Le thème des carrières s'inscrivait bien dans le concours car situées en bordure de mer ou de rivière pour les plus importantes, elles restaient tributaires des activités maritimes pour le transport des produits notamment.

Granite de l'Aber Ildut supportant l'Obélisque à Paris

Bien vite la nécessité de ne pas cantonner la recherche à la seule commune de Plouarzel est apparue ; au contraire il était indispensable d'élargir l'étude aux autres communes du massif granitique de l'Aber-Ildut, de Lampaul-Plouarzel à Porspoder.

Mais que restait-il de ces carrières ? Une exploitation abandonnée depuis une quarantaine d'années, des sites envahis par la végétation, des bâtiments en ruines, mais aussi de splendides et très nombreuses réalisations de cette superbe roche, des plus modestes aux plus grandioses.

Au-delà de ces réalisations que nous évoquons en fin de dossier, nous avons voulu retrouver les lieux, les travaux, l'ambiance, l'histoire de ces carriers qui nous ont légué de si beaux témoignages de leur art. C'est ainsi que nous avons orienté nos recherches dans trois directions :

  • le terrain : sites d'extraction, d'exploitation, réalisations, ...
  • les témoignages d'anciens carriers, de descendants, de proches, de professionnels et de toutes personnes ayant eu contact avec le monde des carrières.
  • les archives : locales, départementales, de la Marine, ...

Le monde que nous évoquons dans ces pages est un monde révolu. Les carrières de pierre de l'Aber Ildut ont connu, tout au long de leur histoire, des époques prospères et d'autres délicates. Déjà convalescentes entre les deux guerres elles ne survivront pas aux bouleversements des années cinquante et à l'invasion de nouveaux matériaux comme le béton. Autrefois employée essentiellement dans un but utilitaire, même si nos anciens ne négligaient pas sa beauté, cette pierre est devenue davantage souci esthétique. Aujourd'hui elle ne trouve usage que lors de restaurations ou réhabilitations provenant souvent de démolitions ; c'est le cas de l'ossuaire de Plouarzel, monument classé, qui vient de retrouver l'un de ses contreforts, démoli il y a plusieurs années pour faciliter la circulation ; les pierres ont été découpées à l'entreprise JACOB de Saint-Renan et montées par l'entreprise GOAVEC, spécialisée dans la rénovation ; les pierres ont du être artificiellement vieillies pour mieux s'accorder avec la pierre en place.

Les tentatives de remise en exploitation sont peu nombreuses et se sont soldées par des échecs (Calès en Porspoder pour du funéraire). Quelques projets n'ont jamais aboutis : réfection d'un monument dans la région parisienne par la SNCF, cale en Hollande, ... La réglementation en matière d'activité extractrice ne permettrait d'ailleurs pas aujourd'hui une exploitation en bord de mer.

Liens internes

Outils personnels