Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Yves Leroy, directeur de la Maison du Théâtre

Yves LEROY, une figure de la culture brestoise

Maison du Théâtre

Dans quelques semaines Mr Yves Leroy, Directeur de "La Maison du Théâtre" à Lambézellec va prendre sa retraite en attendant qu'un successeur lui soit trouvé et tout en gardant les objectifs que Mr Leroy avait indiqués lors de l'ouverture de ce complexe culturel :

ouverture vers le jeune public
soutien à la création de jeunes compagnies
et tout le travail en direction des pratiques amateurs
.

« J'ai une formation initiale de comédien, déjà adolescent à Caen. J'ai fait du théâtre avec ceux qu’on appelait à l'époque les "Conseillers techniques de la Jeunesse et des Sports". En 1971, c'est la fondation d’une jeune compagnie professionnelle, une des premières en Basse-Normandie. Sans beaucoup d'argent, il fallait travailler à côté pour subvenir aux besoins courants. Pas de Maison du Théâtre, pas de véritables formations excepté à Paris ou à Strasbourg. À Rennes existait le C.D.O. (Centre Dramatique de l'Ouest).

J'ai quitté la compagnie en 1976. En 1977, j'ai été embauché à la Maison de la Culture de Rennes, aujourd'hui "Théâtre National de Bretagne" en tant que conseiller technique pour le théâtre, la littérature et la poésie : une orientation vers l'organisation, la médiation, les relations publiques dans les institutions culturelles. Après plusieurs années à Rennes, un petit détour par Saint-Pierre et Miquelon, (j’ai depuis cultivé une passion pour cette terre lointaine et boréale). Puis retour à la Scène Nationale d'Alençon puis celle de Saint-Brieuc et en 1984 à la Maison de la Culture du Havre, aujourd'hui appelée "le Volcan". Cinq années d'un travail formidable, notamment avec le cinéaste chilien, Raul Ruiz, qui avait transformé la Maison de la Culture en un centre de production cinématographique d'avant-garde.

Suite à un  changement de direction c'est la fin de mon séjour au Havre comme secrétaire général de cette Maison. Jacques Blanc, en 1993, m'a alors recruté au Quartz à Brest, cela fait 20 ans, comme directeur de la communication, l'information, les relations publiques et l'accueil. A mon arrivée au Quartz, il y avait 4 000 abonnés et à mon départ 17 000. Ce succès on le doit à toute l'équipe qui a permis aux Brestois, et aux Finistériens d'avoir accès aux grands spectacles nationaux et internationaux. En plus, on accompagnait de jeunes metteurs en scène et chorégraphes prometteurs, aujourd'hui responsables de centres dramatiques ou chorégraphies en France.

En 1998, Mr Yves Le Berre, alors adjoint à la Culture à Brest, demande à Mr Leroy de réfléchir sur le vieux Stella (rebaptisé entre-temps salle Maria Casares) où ça ne fonctionnait pas bien. Mr Leroy réalise une étude pour la Ville de Brest et qui propose de réaliser une "Maison du Théâtre" pour le jeune public.

Me souvenant de mes débuts, je me suis dit qu'il fallait permettre aux compagnies d'avoir des lieux de travail, des moyens techniques et des financements pour qu'elles n'aient plus à travailler dans des caves ou des greniers et aussi que la Collectivité offre à des artistes en herbe la possibilité de montrer leur potentiel artistique. J'ai rendu mon rapport d’étude projet et suis retourné au Quartz. A ce moment-là, Mr MAILLE, qui était Maire de Brest, m'a proposé de mettre en œuvre le projet que j'avais dessiné. J'ai alors demandé deux choses: qu'on déplace la Maison de Quartier pour que le théâtre puisse s’étendre - ce qui a été fait - et qu'on puisse travailler sur le un projet de réhabilitation de la salle de spectacle. Le Stella datait de 1953 et était devenu totalement vétuste.

Les élus ont approuvé le projet dans son intégralité. Il y a aujourd’hui à Lambézellec, une nouvelle Maison de Quartier et un nouvel outil de travail pour le théâtre.

C'est comme cela qu'on a commencé. Les premières années (2000, 2001, 2002) nous avons mis en place  les éléments qui ont permis de travailler par la suite. Le plus compliqué était sur le chantier lui-même: la programmation des études, le choix des commissions, les services techniques de la Ville, les élus, le choix d'un architecte afin de respecter les principaux éléments du projet: diffusion de spectacles, création et formation. L'architecte, Mr Alain Dumont, a réalisé un édifice qui correspond aux exigences du projet. Aujourd’hui ça s'appelle La Maison du Théâtre, la grande salle : le Stella et avec, en plus, deux autres outils de travail : le Studio et les Ateliers. Plutôt que d'avoir un Quartz-bis de quartier, c'est un autre lieu où les gens peuvent chercher, expérimenter, réaliser et offrir aux publics de Lambé et d’ailleurs, les spectacles qu'ils ont réalisés. »

Merci, Mr Leroy, de nous avoir accueillis pour nous raconter votre parcours professionnel et d'avoir mené à bien la réalisation de cet outil formidable "La Maison du Théâtre".

Interview réalisé par le journal de quartier de Lambé.

Voir aussi

Outils personnels