Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Phare de Trézien

Phare de Trézien

Le phare de Trézien fut mis en service en janvier 1894 non loin de la Pointe de Corsen, limite théorique de séparation des eaux de la Manche et de l'Atlantique. Il est haut de 37,2 mètres au-dessus du sol,soit 86,2 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cela représente un total de 182 marches.

détail d'une des 182 marches en granit de l'Aber Ildut
Les matériaux utilisés sont des granites locaux : granite de l'Aber Ildut et granite de Lampaul.

Ce phare est équipé d'un feu directionnel aligné sur le feu du phare de Kermorvan, permettant ainsi aux marins d'emprunter le chenal du Four en toute sécurité.

L'alimentation électrique a remplacé le gaz de pétrole en 1963. Il fut automatisé en 1986 et est controlé depuis Brest. Son feu directionnel blanc à 2 occultations toutes les 6 secondes est éclairé par une lampe halogène de 180 W. Sa portée lumineuse est de 23 milles (environ 42 kilomètres).

En 2007, la municipalité de Plouarzel a racheté la maison de gardien afin d'en faire un lieu d'exposition et d'accueil du public.

Phare de trezien4.JPG

Quelques dates :

  • 1894 : fonctionnement du feu par incandescence alimenté au gaz d'huile.
  • 1900 : grâce à la Société Parisienne Luchaire, un brûleur à incandescence par la vapeur de pétrole est installé (par rapport au brûleur à gaz, le pétrole, combustible relativement stable, est plus facile à produire, à transporter et à transvaser). Ce système d'éclairage est tellement "sûr"
  • 1963 : l'électricité remplace le gaz de pétrole
  • 1986 : le phare est automatisé et controlé depuis Brest

Coordonnées géographiques : 48° 25,469' N - 04° 46,652' W

Phare de trezien3.JPG

Voir aussi

Outils personnels