Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Guy Herry, un enfant de Saint-Pierre

On parle régulièrement du passé du quartier dans l'Écho de Saint-Pierre, histoires des personnes, d'associations, du patrimoine. Il semble donc intéressant de présenter des habitants, qui issus du quartier, ont eu un trajet remarquable et sont toujours actifs dans leur domaine. C'est ce que nous avons fait pour Paul Tréguer Wikipedia-logo-v2.svg, scientifique de dimension internationale, créateur de « l'Institut de la mer » à Brest, et qui récemment encore, a eu les honneurs de la presse. Dans un tout autre domaine nous vous présentons aujourd'hui un enfant de Saint-Pierre au parcours remarquable, qui vient d'être mis en valeur par un ouvrage au titre éloquent : "Guy Herry le bâtisseur" de Paul Burel.

Guy Herry scientifique de dimension internationale

Sommaire

Sa jeunesse à Saint-Pierre

Il avait le profil de beaucoup de garçons de Saint-Pierre dans les années 1950-1960 : enfant de chœur, un peu de foot à la Légion, scolarisé à l'école Saint Vincent, puis à Saint-Sauveur (Recouvrance). Bonne rampe de lancement pour le concours d'entrée à l'Arsenal ! À la JOC[1], il est très remarqué et reconnaissant envers les abbés Roger Louboutin et Yves Paul, de Saint-Pierre, pour ce qu'ils lui ont apporté en termes de vision et de formation humaine.

L'arsenal

En 1960, il entre à l'école d'apprentissage de l'Arsenal. Il devient électromécanicien en 1963, et sa première affectation sera à la base sous-marine des Quatre-Pompes. Syndiqué dès son arrivée sur le chantier des actifs en mai 1968, il deviendra permanent de la CFDT en 1972, jusqu'à 1984. Il quitte la permanence syndicale, retrouve le chantier et le "bleu de chauffe", et est élu à l'Assemblée Générale de la Mutuelle Marine. Les élections étaient souvent des temps de tensions intersyndicales, ainsi qu'au niveau national, entre la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF), certaines mutuelles et unions départementales, liées aux mutuelles des travailleurs (SNMT).

Histoire des mutuelles

Au début des années 1980, la FNMF décide de clarifier la situation. Guy Herry quitte la permanence et s'inscrit dans ce mouvement. Et c'est le début ! Création de MUT29 en 1985, qu'il présidera avec les représentants de divers syndicats, du patronat, qui tous, ont peu d'expérience mutualiste. Dix ans plus tard, elle devient la première mutuelle du Finistère avec 56 000 adhérents bénéficiaires.

Dans la foulée, naît une nouvelle union départementale FNMF du Finistère. Guy Herry en sera le secrétaire puis le Président. MUT29 travaille avec des mutuelles des quatre départements, puis ce sera la fusion pour devenir "MutOuest". Cela s'étendra en dehors de la Bretagne vers l'est de la France, la région Anjou Touraine pour devenir le groupe "Harmonie Mutuelle". À chaque changement, Guy Herry présidera les nouvelles structures et manifestera son côté visionnaire.

Parallèlement à son travail sur le terrain, il aura été aussi Secrétaire national de la FNMF avec le Président Jean-Pierre Davant, d'une grande organisation sociale. Ses interlocuteurs sont souvent des Énarques, des Ministres de la Santé. Pas mal pour l'autodidacte, ancien arpète de l'arsenal !

Aujourd'hui le groupe "Harmonie Mutuelle" a 4,5 millions de personnes protégées, 35 000 entreprises adhérentes, 4 300 collaborateurs et 2 milliards de chiffre d'affaires. Guy Herry habite à la Cavale Blanche. Il a décidé de passer le relais, mais on peut le croiser dans le secteur. Bravo et merci à notre Quilbignonnais pour son souci de la protection sociale. Il a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur Wikipedia-logo-v2.svg au Quartz, le 14 octobre 2013.

  1. JOC : Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Liens externes

Outils personnels