Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Graffiti au port de commerce

1328102001 Undo.pngRetour au portail des Fresques


Sommaire

Historique du Graffiti à Brest

Un des premiers graffs peint sur Brest, en 1989

Les précurseurs

Les premières pièces graffiti, en 1988-89, sont posées par 2 groupes : les D5V (Da Five Viscious, groupe composé de graffeurs old school parisiens faisant leur service militaire à Brest aux pseudos suivant San, Odace, Sharp, Speed) et Acropol Group (crew brestois composé de Sane, Bruno, Momo et Sheed).

Le premier crew posant le long des voies ferrées, le second sur les murs extérieurs de la friche du parking Kerfautras. Pour preuve que ces premières fresques ont marqué les esprits, celles-ci demeureront respectées pendant plus de 8 ans.

De 1991 à 1993, le mouvement graffiti est toutefois moins visible : La ville n'est pas trop cartonné mais les acteurs sont de qualités et maitrisent le style:

Des graffs de WCA et WCA2 notamment un "2black 2 strong" et un "stop la galère" au port,à Pontanézen ou encore rue de Glasgow.

  • Des flops et pièces STK (Sauve Ton Kul) de Acy et Rena et quelques pièces couleurs de Agres 2 et Dom.
  • Quelques pieces de Mel
  • des getas de Acy, Rena, Ame (Agres 2), Espy (Dom), Théo, Neko, Dekone, Fats, Rock, Sook, Crime, Edge, Eaze, Fuzy, Zack, Keaf, etc.

Les Taggers n'investissent pas encore le centre ville et se cantonnent à certains quartiers (Sanquer, Pilier rouge, Guelmeur, alentour de la gare).

La seconde génération

A PARTIR DE 1994 le mouvement graffiti brestois vit sa première émulation de masse.

De nouveaux crews vont se monter:

  • Les BZH( Mel, WCA2, Serk, Jone, Malik) qui sont les premiers à tenter de la fresque de manière organisé notamment au port de commerce.
  • les JAC( Rena, Crime, Acy, Posk, C.cut master,Edge,etc)
  • Les H2R( Asme, Perver, Arnem, Mesk 1, Tron, Rusé, Monté, Jacksone, Escro, etc)
  • Les ARS ( Neck, Porto, Saor puis Heckl, Jeckl, Muzo, Tespi,etc).

Ces 3 crews ainsi que de nombreux autres activistes (Baka, Shiko, Mister, Enjoy, Cozmik, Tango, Nobe etc) s'illustrent avant tout par des tags et investissent le centre- ville.

Ils sont bientôt rejoint vers 1998/1999/2000 par de nombreux autres crews:

  • Les RDP ( Messy, Drak, Tes, Skor, Pouss D'ange),
  • Les APF( Skal, Karl, Elek, Grek, Pulse, Orer),
  • Les 206 (Teub, Touf, Rick, etc), Les JPK, Les TDK (Amon), etc etc.

De nombreux autres noms disparaissent aussi vite qu'ils sont apparus. Le tag et le graff sont à la mode. Si la productivité est là, la qualité fait parfois défaut. C'est à cette époque que la ville s'équipe en hydro-sabblage et se met à nettoyer systématiquement les rues. Des tags datant des 80's disparaissent.

C'est aussi à cette époque que certains terrains vagues sont "exploités" pour devenir de très grands murs d'expression (Port de Commerce, Brasserie de Lambézellec, Parking Kerfautras, etc). Le port de Commerce devient un immense terrain reconnu internationalement.

De multiples événements dopent la dynamique graffiti (expos, jams graffiti, échange avec des graffeurs parisiens). Les jam de l'été 2000 et 2001 réunissent pas loin de 200 graffeurs.

Baka en 1999
Une saine émulation régne, les crews s'organisent pour passer un cap en matière de réalisation de fresques.

De nombreux chromes en illégal apparaissent également en centre-ville, le long des voies-express et des voies de chemins de fer, notamment de Posk, Mel, Neck et Amon.

Au niveau geuta, Pulse restera dans les mémoires comme le plus acharné car omniprésent sur toute la ville de Brest, ainsi qu'Acy qui alliait une grosse présence en ville à un style redoutable.

La transmission

De 2000 à nos jours, si certains graffeurs migrent, d'autres marquent une pause, le passage de témoin entre les anciens et nouveaux se passent sans soucis.

Baka et Faki en 2004
La nouvelle scène graffiti peut prendre comme exemples Arnem, Monté, Pak, Bush, Agres 2 etc qui développent le C29, Porto et Muzo des Ars, Royer et Ruben des RDP, Wen et Goom des 4 de Chiffres, Sider et Pax des SO, sans oublier Kenny (KMA).

Les BAN et Moker Crew (Jone, Mite, Soem, Aise, Dino, Lez, Samp), issus de Concarneau et Lorient, apportent également de la nouveauté sur les terrains en réalisant des fresques à thèmes très travaillées . En solo Doen (676) améne à chaque période estivale sa touche de chrome dans les endroits les plus inattendus. Sous l'influence de ces crews, tous les styles graffiti sont visibles sur les terrains.

Car même si les espaces sont plus restreints, cela ne décourage pas les nouveaux crews de s'exprimer, dont les noms sont :

Pax en 2006
PK (avec Bart, Maze et Deos), TKC (dont Skomer et Ceam), SKP (dont Cow-Boy et Picol), EB (Boris, Chimy, Worm, Chico Brenes), 3PK (Malik2, Soif, Miek), LDK (Rah, Koze, Zorm et Violer), NWK (dont Sank), SOG (dont Poner, Ziar, Skiza).

Le site internet Graffs Brestois, ouvert en 2004, relate chaque mois avant tout l'évolution des terrains (il y a en effet moins de graffs en illégal visibles car à Brest aussi l'hydrosablage a effacé de nombreuses pièces, ainsi que les tags)

Les brestois viennent désormais nombreux sur les terrains voir et prendre en photos des fresques. Ce qui fait dire à certains que si il y a 10 ans le graffiti s'est imposé de force aux brestois, il est désormais accepté par le plus grand nombre.


Fresque voodoo.jpg

Westbook

Westbook 1

Westbook 1
Sortie le 4 décembre 2004

Sur une idée originale de Yann Le Berre, et crée par Dime, Fred et Wca2. Une nouvelle étape vient d'être franchie pour le graffiti Brestois et Finistérien : la sortie d'un "vrai" livre à son sujet. L'idée de se bouquin, qui ne se veux pas exhaustif, est de présenter le graff à l'Ouest de la Bretagne, par le biais de graffeurs tel que Wca2, Baka, Ricar, Monte, Arnem, Pak, Jone, Dime, Dino, Messy, Porto, Sider, Pax etc... Avec quelques 260 photos et 70 esquisses, ce livre est une vraie réussite.

Très réussit techniquement, tout d'abord, avec une superbe maquette ainsi qu'une mise en page et impression irréprochable. Très réussit ensuite, par la sélection et l'esprit générale de ce livre. Aéré, il permet d'apprécier pleinement les graffs, il évite ainsi le piège dans lequel d'autres sont tombés : celui de surcharger les pages au risque de rendre illisible le tout et d'étouffer les œuvres.

Westbook 2

Westbook 2

Sortie en février 2007

170 pages sur les différents crews breton : de Brest, à St Brieuc en passant par Carhaix et Morlaix, sans oublier Concarneau, Quimperlé et Lorient. Avec une maquette aérée, claire et particulièrement esthétique, ce livre prendra évidement une place de choix dans les trés bons livres graffs. Crée par Nazeem, Christian et Fred, sur une idée originale de Yann Le Berre.

Galerie

Intervention sonore

La balade Géo’graff, découverte du graffiti brestois à travers 9 fresques, qui s’est déroulée le dimanche 29 mars 2015 a été intégralement enregistrée, en version courte (4-5 min à chaque arrêt) et version intégrale.

Écoutez ici l'intervention de Bush du C29 qui évoque l'histoire du graffiti sur le portde.

Écoutez le reste des interventions

Accès à la version courte Accès à la version intégrale

Voir aussi

Liens

Graffs Brestois
Graffs Brestois, le portail du graffiti Brestois

Creapax

Les quatre2chiffre

Deux vidéos de présentation des lieux graffitis de Brest

1328102001 Undo.pngRetour au portail des Fresques

Outils personnels