Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Cinéma : Des familles, à Saint-Marc

Sommaire

Le cinéma "Des Familles"

Création du cinéma "des Familles"

Dès la création du Patro Laïque, un projet de cinéma a été réalisé. La première séance eut lieu en février 1927 ! Muet à l'époque, il évolue vers le parlant en 1932 et vers une salle confortable avec l'installation du chauffage en 1933.

Partie intégrante des installations dont le Patro est propriétaire, sa gestion est confiée en 1937, à la société «Cinévox» dirigé par Mr Monconduit. A ce moment, il devient le cinéma «Des Familles».

Il est sans doute difficile aujourd'hui de se représenter tout ce qu'a signifié cette réalisation et la conception de cet accord commercial pour le Foyer.

Lieu de rencontre

Placé au centre bourg, au sein des autres installations du patro, le cinéma fut, pendant plus de 3 décennies le rendez-vous hebdomadaire et populaire des Saint-Marcois. Les séances avaient lieu le vendredi soir, le samedi soir, et le dimanche à 14 h, 17 h, 20h30. On y venait en famille, mais c'était aussi un lieu de rencontre entre jeunes, entre garçons et filles...

Lieu d'organisation de spectacles, de débats...

Par les recettes de la location et des ventes à l'entracte par une équipe de bénévoles, il a garanti les finances et la réalisation de nombreux projets.

Disposant d'une scène confortable, avec un dessous bien aménagé, la salle a permis le fonctionnement et le développement d'une troupe théâtrale qui a duré jusqu'en 1956, en incorporant des acteurs d'autres sections et des instituteurs.

Elle fut aussi un lieu d'organisation du cinéma enfant dans le cadre des garderies du jeudi. Enfin et peut-être, surtout, ce fut un lieu d'organisation de spectacles, de débats, d'initiatives.

Citons par exemple :

  • Les spectacles donnés régulièrement par les troupes théâtrales ou par d'autres troupes invitées...
  • Les spectacles donnés par les enfants des écoles publiques primaires et maternelles à l'occasion des fêtes de fin d'année scolaire et de Noël.
  • Des meetings liés à la défense des écoles laïques, des débats sur la vie politique et sociale, tels ceux qui eurent lieu lors du projet de comblement de l'anse du vieux Saint-Marc ou lors des élections cantonales de 1975.
  • Les assemblées générales dont certaines ont parfois donné lieu à des débats virulents !


Lieu de promotion des activités du Foyer

Le cinéma a été aussi un lieu de promotion des activités du Foyer du fait qu'il était incorporé dans un ensemble qui comprenait entre autres la bibliothèque, les salles de tennis de table, de boxe et plus tard le club de jeunes, une salle de bal qui était aussi le lieu d'entraînement des basketteurs(e)s sur parquet S.V.P !

Cet article est loin d'être un résumé et de prétendre faire le tour d'une histoire qui s'est achevée du fait de l'évolution de toute une société. Il se situe comme un appel à tous ceux et celles qui ont gardé en mémoire une anecdote, un évènement, une connaissance des acteurs de cette équipe. Pour s'ouvrir dans ce sens rappelons quelques uns.

  • Mr et Mme Heurtaux, lui gérant et elle pianiste
  • Mr et Mme Menez les concierges
  • M. Omnès, M. Vidroc, Y. Toulouzou
  • P. Le Goff, qui avec autres officiaient au bar
  • P. Le Gendre
  • M. Floch, animateurs du théâtre dont Yvon et Mimi Le Troquer furent parmi les piliers
  • Jean Cozik l'inamovible machiniste
  • Mme Stéphan la non moins inamovible ouvreuse...
  • René Pinter et avec lui tous ceux qui ont été tour à tour terrassiers, couvreurs, poseurs de parquet, barmen etc

Article écrit par un groupe de travail pour les 80 ans du Foyer en 2006

Liens internes

Outils personnels