Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Activité Sport Jeudi du Foyer Laïque de Saint-Marc

Sommaire

1965-1975 Sport jeudi

L'Ecole d'initiation aux sports

«Evènement sans précédent à Brest» titre le Télégramme, le Foyer Laïque de Saint-Marc vient de créer une école d'initiation aux sports.

Disposant d'un terrain de sports digne de ce nom quoiqu'exigu, le terrain de la rue de Tunisie, le Foyer crée en 1964 une école d'initiation aux sports ouverte aux jeunes filles et garçons de 9 à 12 ans.

Conformément aux principes éducatifs définis par la F.S.G.T (fédération sportive gymnique du travail) cette école poursuit deux objectifs :

• Initiation à la pratique de plusieurs sports collectifs. • La prise en charge par les jeunes eux-mêmes de leurs activités dans le cadre d'une République Sportive.

Cette formule obtient un très vif succès auprès des enfants (plus de 100 après 3 semaines seulement de fonctionnement).

Ecole d'initiation aux sports mais aussi école d'apprentissage de la démocratie : les représentants élus des enfants, (et révocables à tout moment) réunis chaque jeudi soir en conseil, décident de l'organisation à donner aux activités. Ils décideront aussi d'organiser eux-mêmes un spectacle sportif pour trouver les ressources nécessaires au développement de leurs activités. Plus de 300 spectateurs y assisteront.

Une fois encore cette formule lancée par le Foyer sera reprise par d'autres associations.

Le fonctionnement de cette école va péricliter et se transformera en école omnisport plus traditionnel.

Naissance du sport jeudi

La création du sport jeudi est venue à partir de 4 facteurs principaux :

  • L'engagement dans un projet FSGT (fédération sportive gymnique du travail) de sport différent, impulsé depuis le début des années 50 avec des formations, des innovations telles qu'un critérium de jeunes basketteurs par triplettes, des formes originales de championnats... puis les stages Maurice BAQUET[1].
  • La réalisation du terrain municipal de la rue de Tunisie

La volonté de démontrer que l'action menée en direction des pouvoirs publics correspondait à des besoins réels.

  • La coopération Foyer Association des parents d'élèves

Son succès a été immédiat. Dans un premier temps, bien que limitée aux garçons la section a regroupé une centaine d'enfants, nombre qui est passé à 130 dès l'ouverture aux filles.

Principales caractéristiques

Les principales caractéristiques en ont été : Un fonctionnement en "République d'enfants" sous la forme d'une organisation en 3 clubs constitués d'équipes A. B. C. D.

  • Un programme établi sur un rythme de deux entraînements suivis d'une compétition avec un changement d'activité tous les deux mois.
  • Un encadrement assuré par un adulte et par des cadet(tes) et des juniors.

Il est difficile aujourd'hui de se représenter ce que la dynamique de la section a apporté dans la vie du patro et au delà dans une dizaine de clubs affiliés à la FSGT.

Citons pour exemple : L'Ecole d'initiation aux sports

  • L'organisation en mai 1968 d'un premier stage regroupant enfants et animateurs. Cette expérience s'est par la suite renouvelée annuellement à SANTEC, SCAER, LE GUILVINEC,
stage sportif au Guilvinec en 1970
  • L'auto organisation par les enfants et les jeunes animateurs d'un spectacle à l'intention des parents, chaque jeudi de l'ascension a attiré environ 800 spectateurs payants.
  • Le nombre de visiteurs, les débats suscités à l'extérieur comme à l'intérieur du Foyer.
  • Les effets en sont inscrits sur le long terme : beaucoup de responsables actuels du Foyer sont issus de l'aventure. Soit qu'ils aient vécu l'expérience à l'époque en tant qu'enfants ou animateurs, ou pour plusieurs les deux car ceux qui avaient 10 ans à l'inauguration en 1964 en avaient 21 quand elle prit fin en 1975.
  • Et aussi les prolongements tel le débat «Compétition Éducation» organisé en février 2005 à la veille de «Festi Sport»
  1. Les stages M. BAQUET organisés par la FSGT pendant près de 20 ans à Sète dans le cadre d'une colonie de vacances de 600 enfants, ont eu un succès international. Ils ont rassemblé jusqu'à 787 participants en 1975. : chercheurs, enseignants, formateurs, entraîneurs, animateurs. Dans une des dédicaces l'un des auteurs, René MOUSTARD écrit : "SETE est loin de Saint-Marc et pourtant c'est là qu'une des premières mises à l'épreuve des produits de l'expérience s'est faite".

Article écrit par Robert Maubian, pour le CD des 80 ans du Foyer en 2006

Liens internes

Outils personnels