Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

A la recherche du passé à Saint-Pierre

A la recherche du passé à Saint-Pierre
Collectif-jq.jpg
Un article de : l'Écho de St-Pierre
Parution : novembre 2012
N° : 247
Auteur : Jean Pierre Nicol



Jean Pierre Nicol, ancien cultivateur à Traon Bihan, a fait des découvertes préhistoriques intéressantes en travaillant les terres de la ferme qu’il a cédée ensuite à son fils Philippe. Il habite toujours Traon Bian, passionné par ses découvertes. Il nous raconte sa passion pour la recherche du passé.



Pourquoi cette recherche du passé ?


Nous avons tous lu un livre, écouté une histoire, entendu une légende ou vécu un évènement qui nous a donné l'envie d'en savoir plus.

Une Cavité qui s'ouvre après le passage d'un tracteur, une autre l'année suivante dans une parcelle proche, la découverte d'une hache en bronze. L'évènement donne le départ, il y a 20 ans, à une recherche qui fournit aujourd'hui une petite connaissance sur les civilisations qui nous ont précédés.

Outils Préhistoriques

Cet automne 1991 suite à la découverte de la deuxième cavité j'ai passé quelques journées à les vider, la fouille de ces cavités n'a pas été riche mais en parlant de ces fouilles autour de moi il m'est conseillé de les faire dessiner. Jacques Baqué, collectionneur de minéraux me fait les croquis des cavités et a averti Patrick Galliou, historien réputé pour ses recherches sur les peuples celtes : Il visite les fouilles et fait ses commentaires dans différentes revues d'histoire.

Outils Préhistoriques


Un éclat de silex est aussi trouvé près d'une des cavités. Fouiller le silex n'est pas un élément naturel, dans les terres de la région. On peu le trouver dans les lieux où ont vécu les hommes de la préhistoire qui le taillaient pour fabriquer leurs outils.


La hache ancienne en bronze est un cadeau d'un voisin de mon père, suite à la découverte dans son champ de plusieurs dizaines de ces haches. Ces éléments m'ont donné envie de rechercher ce passé. J'observe le sol lorsque je surveille les cultures et régulièrement dans certaines parcelles, je trouve des éclats de silex et des morceaux de haches en pierre polie, des galets de différentes formes. Intéressé par mes découvertes Pierre Gouletquer chercheur au CNRS sur les civilisations de la préhistoire mésolithique néolithique me rend visite plusieurs fois avec Yvan Pailler, étudiant de la fac d'histoire de Brest. Il m'invite à des séminaires de prospection pour étudier, localiser et établir des schémas de circulation des matériaux, silex, pierre taillées, reconnaitre les différents outils et objets.

Yvan Pailler, docteur en archéologie a étudié et utilisé mes découvertes : pointes de flèches, haches polies, morceaux de bracelets pour ses différents mémoires d'étude. Certaine pièces exceptionnelles ont été étudiées particulièrement.

Au cours de mes recherches j'ai récolté des milliers d'éclats de silex, de nombreux outils préhistoriques, des pointes de flèches, des haches polies, des percuteurs meules. La plupart de ces éléments on été découverts dans des secteurs particuliers près d'une bosse où la terre était de couleur différente. En 2011 un évènement donne un sens à ces trouvailles : un tumulus est découvert au cours de sondages en vue de l'urbanisation de la zone de la Fontaine Margot. Il a été fouillé au printemps 2012 par une équipe d'archéologues du conseil général. Au moins cinq sites ont les mêmes caractéristiques entre Keranroux et Pont Cabioch.

Des tuiles et des briques romaines ont aussi été trouvées ainsi que des morceaux de poterie sur les hauteurs de Kerléo, et des traces de monuments sont visibles sur des vues aériennes. Ces éléments nous montrent la présence de civilisations différentes sur plusieurs millénaires. D'autres découvertes sont encore possibles.

Auteur : Jean Pierre Nicol

Outils personnels