Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
(Redirigé depuis Rue du Duc d'Aumale)
Aller à : Navigation, rechercher

Duc d'Aumale

Sommaire

Localisation

Une rue à Brest dans le quartier de Bellevue

Rue du Duc d'Aumale, Bellevue à Brest
Chargement de la carte...


Anecdotes

En attente de contribution

.../

/...

Biographie

Le nom du général Henri d'Orléans, duc d'Aumale a été attribué à la principale artère du quartier de Kergoat. C'est un contemporain de Napoléon III (nom donné à la place principale de Bellevue). Si ce dernier est bien connu, le premier est un peu oublié des manuels scolaires. C'était un personnage de grande culture (il sera entre autres, membre de l'Académie Française, de l'Académie des Beaux-Arts et de l'Académie des Sciences Morales et Politiques) mais surtout un homme de convictions (parfois encombrantes), de rigueur (parfois de rigidité) et surtout d'honneur. Il accepta peu les compromissions. Ce n'est pas de sa naissance qu'il tira son importance mais de sa valeur propre. Était-il même monarchiste convaincu. Son attitude déstabilisatrice participa à l'échec de la tentative de restauration en 1873. Entré au service des armes à 17 ans, en 1843 il pris le camp d'Abd-el-Kader au sud de Médéa en Algérie ce qui lui valu le grade de « lieutenant-général ». En 1847, alors gouverneur général de nos possessions en Afrique, il obtint une bonne reddition d'Abd-el-Kader qui resta ainsi un fervent francophile. En 1848, rentré un temps en Angleterre, il commença une oeuvre importante « l'Histoire des Princes de Condé ». ce travail d'historien et de vérité heurtait l'histoire officielle. Napoléon III en fit saisir les premiers exemplaires. Élu à l'Assemblée nationale en 1871, il présidera en 1872 le conseil de guerre chargé de juger le maréchal Bazaine (nommé malgré son âge par Napoléon III chef des armées), il s'était rendu sans résister aux forces allemandes. L'empereur réfugié à Châlon avec Mac-Mahon avait tenté une opération de « sauvetage » du vieux maréchal qui devait amener au désastre de Sedan et à leur capture par l'ennemi.

En 1873 le duc d'Aumale fut pressenti Président du Conseil mais il lui fut préféré Mac-Mahon considéré alors comme un légitimiste plus docile, voire borné... En 1886, avec l'arrivée de Boulanger sous la pression d'un certain populisme, le duc d'Aumale fut rayé des cadres de l'armée. Ne l'acceptant pas, et se considérant délié de toute obligation, il tint des propos durs et fermes. Chose exceptionnelle, il fut proscrit par Décret et dut s'expatrier en Italie.

Cependant, dès 1889 il fut autorisé à renter dans notre pays. En effet, par le legs de son domaine de Chantilly à l'Institut avait marqué son attachement et son dévouement à la France. Il faisait, il est vrai et cela a été compris à l'époque, une nette distinction entre la nation (durable, grande par sa civilisation et son histoire) et les États et gouvernements (d'une durée for brève face à l'Histoire et dont les décisions peuvent être jugées souvent très marquées par l'esprit du moment, et peuvent être toujours caractérisées par une pertinence prouvée par le temps). Le duc consacra ensuite son temps en travaux pour les Académies dont il était membre et en voyages. Il décéda en 1897 à Zucco en Italie.

Bernard Chaumeil

Liens externes

Source

  • Bellevue, journal de nos quartiers
Outils personnels