Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Putain de Renaud

Affiche du spectacle, dessinée par Blequin

Putain de Renaud est un spectacle musical produit par l'association DécouverteS en hommage au chanteur Renaud ; depuis mars 2014, il a fait l'objet de plusieurs représentations en Finistère et notamment dans la région brestoise.

Sommaire

Histoire

Fin 2013, après le succès honorable de Gainsbourg Forever, Mikaël Tygréat, président de l'association DécouverteS, a l'idée de produire un nouveau spectacle en hommage à un autre grand nom de la chanson française, en l'occurrence Renaud. Le spectacle a failli s'appeler Morgane de lui, mais il s'est vite révélé qu'il existait déjà un autre spectacle portant le même nom. Le nom Putain de Renaud a finalement été retenu en référence explicite à la chanson que le « chanteur énervant » avait composée en hommage à son ami Coluche - le titre n'a pas manqué de choquer certains esprits puritains, mais au-delà de l'allusion, le terme « putain » rend justice au ton du répertoire de Renaud qui fait la part belle à l'argot voire à la grossièreté, dans la lignée directe d'Aristide Bruant et de Georges Brassens dont le chanteur revendique l'héritage artistique et intellectuel ; on peut aussi l'interpréter comme une marque d'admiration envers le talent poétique de Renaud voire, si l'on garde à l'esprit la référence à la chanson-hommage à Coluche, comme l'expression d'un regret de ne plus voir le « chanteur énervant » dans les médias.

Pour monter le spectacle, Mikaël Tygréat puise bien entendu dans le vivier de l'association DécouverteS, faisant appel à son amie Audrey Raguenes pour chanter certains titres et à son camarade Blequin pour dessiner l'affiche - pour l'anecdote, le dessinateur a, comme à son habitude, tout dessiné à la main, y compris le titre : pour le motif, il s'est borné à reproduire méticuleusement à la main une représentation du fameux bandana rouge qui ornait la couverture d'un livre de Laurent Berthet intitulé Renaud le Spartacus de la chanson française. Mikaël, pour compléter la troupe, « recrute » de fortes personnalités qui saisissent l'occasion pour faire montre de leur talent vocal ou musical, jusqu'alors trop peu connu, y compris d'eux-mêmes parfois. Depuis, la troupe a pris l'habitude de répéter chaque jeudi soir à la maison de quartier de Kerinou et se produit régulièrement sur les scènes de la région : la plus grande salle de ce « Putain de tour 2014-2016 » reste à ce jour l'Alizé (Guipavas), investi dans le cadre d'un concert de solidarité au profit de l'association Secours des hommes, avec une bonne centaine de personnes sur les gradins. Le calendrier de Putain de Renaud est loin de s'arrêter là et prévoit des dates jusqu'en novembre 2015 voire, au vu du succès rencontré, jusqu'à l'été 2016 au minimum.

Mise en scène et répertoire

La mise en scène se veut chaleureuse et intimiste : la troupe se produit dans un décor dépouillé avec des éclairages très simples ; les costumes se limitent à des bandanas rouges, rappelant celui de Renaud, que chacun des chanteurs et musiciens porte à sa façon, c'est-à-dire souvent autour du cou mais aussi au poignet pour certains ; la palme de l'originalité revient peut-être à Mikaël qui le porte dans la poche de se veste, à la façon d'une pochette en soie !

Le répertoire se compose bien entendu, dans son immense majorité, de chansons de Renaud, la troupe ayant choisi les titres les plus célèbres, ceux qui permettent de retracer la carrière du chanteur dans ses grandes étapes, depuis sa période "loubard" représentée notamment par « Marche à l'ombre » jusqu'aux derniers titres comme « Mon bistrot préféré » en passant par les titres de l'époque de ce grand bouleversement qu'est immanquablement dans la vie d'un homme la paternité, comme « En cloque » (qu'Audrey Raguenes a elle-même chanté enceinte) ou « Morgane de toi ». À ces reprises de Renaud, la troupe a ajouté deux compositions « à la manière de... » dont les paroles sont dues à Mikaël Tygréat, « Putain de société » et « Il pleut sur Paris », écrite en souvenir des attentats du 7 janvier 2015 - pour l'anecdote, après l'interprétation de cette chanson sur la scène de l'Alizé, le dessinateur Blequin, qui était présent dans la public, n'a pu s'empêcher de crier « Je suis Charlie » ; la réaction fut si pertinente que beaucoup de gens ont cru que ça faisait partie de la mise en scène ! Enfin, la troupe interprète aussi volontiers, surtout en cas de rappels, « Knockin' on Heaven's door » de Bob Dylan, un musicien qui a lui aussi beaucoup influencé Renaud.

La troupe de Putain de Renaud sur la scène de l'Alizé le 18 avril 2014 ; on distingue à l'avant-plan le photographe Gaël Coupeau

Troupe

Emmanuel Kervran et Yann Colombier
  • Nicolas Carval, chant et guitare
  • Audrey Raguenes, chant
  • Emmanuel Kervran, batterie
  • Morgane Milin, chant
  • Hélène Guesnard, chant
  • Fabien Quemeneur, guitare et chant
  • Pascal Monot, bombarde
  • Aurélie Cadiou, accordéon
  • Douglas Hinton, chant (guest)
  • Mikaël Tygréat lui-même chante en solo « La pèche à ligne » et se joint aux chœurs de certaines chansons.

Tous les membres de la troupe sont bénévoles et les représentations sont données dans tout types de salles et scènes extérieures, de la plus petite configuration aux grandes salle de spectacle. Quelques dates par an sont notamment organisées au profit d'associations caritatives telles que Donation Lou Salomé, Secours des Hommes ou Céline et Stéphane Leucémie espoir 29, sans oublier le concert du 24 janvier 2015 en soutien à Charlie Hebdo. Il n'est pas exclu que la troupe ne soit pas toujours au grand complet : Hélène Guesnard, par exemple, a dû s'absenter quelques temps pour des raisons de santé et Audrey Raguenes a mis provisoirement fin à sa participation pour raison de grossesse ; mais l'avantage de compter sept chanteurs et chanteuses réside justement dans le fait qu'il y en a toujours un(e) pour remplacer l'autre.

Liens externes

Outils personnels