Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Homard géant pour Brest 2016 au rond point du Gaz

Depuis le 7 juin, les ronds points d'entrée dans Brest sont en effervescence. Les automobilistes commencent à découvrir les installations prévues pour les personnaliser en vue de l'été et des Fêtes maritimes internationales de Brest 2016.

Le rond point du gaz en effervescence

Sommaire

Des œuvres monumentales en ferraille

Installation du homard géant de Marc Morvan sur le rond point Hermann Melville à Brest

Au rond point du Gaz (aussi appelé rond point Hermann Melville), c'est l'artiste quimpérois Marc Morvan qui a investi la partie centrale avec une œuvre d'envergure : un homard géant de 13 m de long et un poids de 15 tonnes ! À seulement quelques pas de l’une des entrées du site des Fêtes maritimes, du 13 au 19 juillet, ce projet, avorté pour la précédente édition en 2012, va enfin voir sa concrétisation taille XXXXXL, comme tout ce que réalise Marc Morvan, qui est aussi l'auteur de « Mémoire des esclavages », sculpture en acier inaugurée en mai 2015 sur le polder du Moulin Blanc.

Le transport, ô combien délicat ! (plusieurs camions ont été nécessaires) a été confié au groupe Locarmor de Quimper, spécialisé dans la location de matériels de travaux publics et partenaire de l'opération.

En 2008, Marc Morvan avait également installé un monstre du Lochness sur ce même rond point. D'autres sculptures évoquant des animaux marins avaient été placées dans différents lieux de Brest pendant les fêtes maritimes.

Une structure composée d'éléments de récupération

Le squelette provient du bâti-moteur d'un ancien chalutier.

La queue, réalisée avec des tuyères d’hélices de différents diamètres coupées en deux et équipées de charnières, pourra se replier ou se dresser.

Les petites pattes sont réalisées en tuyauterie industrielle de récupération et composées de charnières et de vérins.

L’armature des grandes pattes, le marteau et la coupante, seront des rétros de pelleteuses habillées de tôles chaudronnées. Elles pourront être relevées au-dessus du rostre, pour être dans le gabarit routier, lors du transport.

La carapace est composée de tôles chaudronnées.

Valoriser la création artistique

Déplacement délicat

La volonté de cette démarche, soutenue par Brest Evénements Nautiques, s’inscrit dans une campagne de communication globale :

  • Valoriser la création artistique,
  • Mettre en exergue le métier de la pêche et le patrimoine de la mer,
  • Montrer au public que l’on peut redonner vie aux objets et matières.

Un artiste poète et un peu fada

Marc à la manoeuvre

Marc Morvan, artiste qui a bien du mal à “rentrer“ dans les cases, se définit lui-même comme sculpteur, marin-pêcheur et poète. Ses œuvres monumentales en ferraille ne passent cependant jamais inaperçues.

Son choix du homard ? « C’est un animal fantastique, vif, armé pour le combat ! » rétorque le poète sculpteur atypique et attachant. Un autre poète, Paul Eluard, disait « Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que des rendez-vous. » Nous avons rendez-vous à Brest avec un homard géant, né de l’imagination d’un fada.

Plusieurs sculptures installées aux entrées de la ville pour BREST 2016

Voir aussi

Outils personnels