Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Cuirassé Danton

Cuirassé Danton.jpg

Sommaire

Description

Ce cuirassé fut lancé à Brest le 4 Juin 1909. Construit par l'arsenal de Brest il faisait partie d'une série de cuirassés de 18 000 tonnes décidés en 1905. 6 cuirassés de cette classe furent construits entre 1909 et 1910, deux à Saint-Nazaire (le Diderot et le Condorcet), un à Lorient (le Mirabeau), un à Bordeaux (le Vergniaud) et un dernier à La Seyne sur Mer (le Voltaire).

Ils furent les premiers navires français à être équipés de turbines Parsons, qui entraînaient quatre arbres d'hélice. La puissance était de 30 % supérieure à celle des navires de la classe Vérité qui les avaient précédés. La fumée de leur vingt-six chaudières à charbon s'échappait par cinq cheminées qui se présentaient en deux groupes.

D'une conception plus sobre que les premiers cuirassés français, les Danton gardaient l'étroite ceinture cuirassée renforcée par un cloisonnement hautement développé. Dès leur mise en service, ils furent cependant inférieurs aux Dreadnought anglais munis de dix pièces d'artilleries de 305 mm et à la motorisation plus efficace alors que le premier Dreadnought avait été mis en service en 1906.

Le Danton fut mis en service en 1911. Au début de la première guerre mondiale il était en service dans la flotte de Méditerranée basée à Toulon.

Le torpillage

Le 19 mars 1917, vers 13h, le Danton commandé par le capitaine Delage, faisait route de Toulon à Corfou en Grèce. Il s'est fait attaquer par l' U-Boot 64 de la marine impériale allemande au large des côtes de la Sardaigne. Touché par des torpilles, le bateau coula en 45 minutes. Au moment du naufrage, différents rapports ont fait état que le commandant du bateau et de nombreux officiers n'ont pas tenté d'évacuer le navire. Les pertes humaines ont été de 296 marins au total sur les 946 membres d'équipage et 155 passagers marins devant rejoindre leur navire en Grèce. 806 personnes ont été récupérées par les frégates et bateaux accompagnateurs.

Le Danton refait surface aujourd'hui car son épave a été retrouvée par plus de 1 000 m de fond à 35 km au sud-est de la Sardaigne en 2007 lors d'études par la société Fugro pour le tracé d'un gazoduc reliant l'Algérie et l'Italie et identifiée définitivement en février 2009.

Parmi les marins disparus au cours de ce naufrage, certains étaient originaires du Pays de Brest. Une centaine d'année plus tard, cette découverte place leur mémoire au cœur de l'actualité et ravive le souvenir des heures douloureuses de la guerre de 1914-1918.

Les marins du Pays de Brest disparus [1]

  • Coüy Alexandre, né le 6 janvier 1873 à Brest, Capitaine de Corvette.
  • Gallou Émile François, né le 15 novembre 1894 à Brest, Enseigne de Vaisseau de 2eme classe.
  • Ollivier Joseph Antoine, né le 13 octobre 1874 à Brest, Maître Armurier.
  • Alix Jean Marie, né le 9 mars 1880 à Telgruc-sur-Mer, Second Maître Fusilier.
  • Balcon Jean Joseph, né le 6 juin 1872 à Lambézellec , Second Maître Fusilier.
  • Corfa Goulven Marie, né le 8 juin 1879 à Kernilis, Second Maître Mécanicien.[2]
  • Floch Pierre Tanguy, né le 30 avril 1884 à Guipavas, Second Maître Artificier.
  • Hernot Joseph, né le 9 janvier 1873 à Plougastel-Daoulas, Second Maître Chauffeur.
  • L'Hostis Jean Marie, né le 8 avril 1886 à Milizac, Second Maître Artificier.
  • Le Bellec Eugène Jacques Gabriel, né le 25 juin 1871 à Brest, Second Maître Électricien.
  • Le Cann Pierre Olivier, né le 26 avril 1878 à Logonna-Daoulas, Second Maître Canonnier.
  • Le Monze Alain Marie, né le 15 mai 1880 à Telgruc-sur-Mer, Second Maître Mécanicien.
  • Maguérès Gabriel Marie, né le 2 février 1887 à Saint-Marc, Second Maître Mécanicien.
  • Moudenner Jacques Marie, né le 23 novembre 1880 à Landévennec, Second Maître Canonnier.
  • Pédel Goulven Vincent, né le 18 janvier 1889 à Loperhet, Second Maître Mécanicien.
  • Phélep Henri, né le 10 décembre 1880 à Lambézellec, Second Maître Armurier.
  • l'Hostis Jean, né le 30 décembre 1881 à Plourin, Chauffeur.
  • Larreur Mathieu, né le 20 novembre 1892 à Plougastel-Daoulas, Canonnier.
  • Le Bars Jean Marie, né le 5 novembre 1892 à Plougastel-Daoulas, Canonnier.
  • Le Goff François Marie, né le 15 février 1889 à Plouguerneau, Manoeuvrier.
  • Le Guen Gustave Marie, né le 11 août 1886 à Kerlouan, Chauffeur.
  • Riou Michel, né le 19 février 1874 à Plouguerneau, Chauffeur.
  • Thépot Jean Marie, né le 24 mai 1895 à Brest, Canonnier.
  • Herry Henri René, né le 7 février 1891 à Logonna-Daoulas, Matelot 1ère classe sans spécialité.
  • Kersaudy Joseph Marie, né le 10 janvier 1891 à Roscanvel, Matelot 1ère classe sans spécialité.
  • Rouet Yves, né le 24 juin 1891 à Saint-Pierre-Quilbignon, Fusilier.
  • Cozien Guillaume Florentin, né le 22 février 1889 à Brest, Matelot 2ème classe sans spécialité.
  • Kermaïdic Pierre Marie, né le 20 mars 1891 à Landéda, Matelot 2ème classe Chauffeur.
  • Le Bot Paul, né le 14 avril 1891 à Plougastel-Daoulas, Clairon.
  • Droff Raymond, né le 2 avril 1891 à Kerlouan, Matelot de 3ème classe sans spécialité.
  • Gouéré Hervé, né le 28 décembre 1895 à Brest, Matelot de 3ème classe sans spécialité.
  • Le Bars Jean Marie, né le 5 novembre 1892 à Plougastel-Daoulas, Passager.

Exposition

En 2000, le musée de la marine a consacré une exposition photographique à la construction navale au début du XXeme siècle avec des vues du Danton en construction à Brest.

Notes et références

  1. Cette liste ne prétend pas à l'exhaustivité, elle est basée sur la fiche rédigée par Yves Dufeil - Franck Le Bel - Marc Terraillon sur le site Navires-14-18.com
  2. Son fils, Victor Corfa, agé aujourd'hui de 94 ans a donné un entretien sur France-Bleu Breiz Izel diffusé dans le journal de 8h du 21 février.

Liens

Outils personnels