Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Brest à l'Œuvre

Sommaire

Présentation du projet

L'association « Brest à l'œuvre » promeut une vision globale de la ville, qui est autre chose qu'une addition de quartiers, dans lesquels sont déjà menées des actions d'un esprit proche, mais à une autre échelle géographique et sociologique. Elle « accompagne la mise en réseau des acteurs locaux » qui sont déjà présent(e)s dans « Brest à l'œuvre » à titre individuel ou de représentant(e)s d'associations travaillant sur et à, la valorisation de la ville. Elle regroupe artistes, historiens, membres d'associations mémorielles, citoyens attachés au partage de la réflexion urbanistique.

« Brest à l'œuvre » s'est fondée à partir d'une réflexion collective sur l'appropriation sensible de l'espace urbain.

Un langage urbain partagé peut exprimer le passé de la ville révolue, la magie de petits lieux patrimoniaux, ou le malaise des tours et des barres, c'est tout un : il s'agit de réagir, de poétiser la ville, de la mettre en scène pour la rendre aimable, au sens propre.

Par ailleurs, Brest ne se réduit pas au périmètre de reconstruction ! Brest, c'est Ponta, le quartier de l'Europe, Kergaradec et le CHU tout autant que le centre reconstruit. Cependant, si la ville a changé d'échelle, il en est peu qui ne fréquentent pas à la fois la périphérie et l'ancien centre. Qu'est-ce qu'une ville comme Brest ?

Écriture, signalétique, surprise plasticiennes sont au programme. Un site web est envisagé, qui ne serait certes pas une vitrine, mais un moyen d'expression collective. Chacun y sera convié à créer (textes, photos, vidéos) ses représentations de Brest. Le site prendrait également en compte, sur le modèle UPCT (Un Point C'est Tout) les déambulations avec un GPS portable. Le site facteur de création citoyenne, sera relayé par une publication papier de qualité. Des tirages grand format seront proposés au réseau des bibliothèques.

Les objectifs

Faire aimer Brest sans passéisme, et sans oubli, dans une perspective métropolitaine qui ne peut se passer d'une synthèse des cultures passées, diverses, et toujours présentes. Même si aujourd'hui le monde est urbain, la culture urbaine reste à penser. La composition de « Brest à l'œuvre » évite un faux dilemme : personne dans l'association, quelque soit son âge ou son origine, ne module l'air de la nostalgie.

Interview de Pierre Le Cann

Wiki-Brest : Pouvez-vous présenter en quelques mots Brest à l'oeuvre ?

Pierre LE CANN : Brest à l'Œuvre, association déclarée au Journal Officiel en mai 2005, a été créée en réaction aux clichés, mille fois entendus, qui, consciemment ou inconsciemment, donnent une image assez négative de la ville. L'association a pour objet de faire de la ville dans toutes ses dimensions, y compris celles de l'histoire, un vecteur d'invention. Pour cela elle s'applique, seule ou avec d'autres, à œuvrer dans tous les domaines favorisant les expressions de création, quelles soient artistiques, poétiques, ou historiques et mémorielles, ou encore architecturales et patrimoniales, sans nostalgie, avec l'idée que c'est dans l'exploration de la culture que se trouvent les ferments de la créativité et du dynamisme.

WB : Quelles sont vos réalisations ?

PLC : Brest à l'Œuvre a mis en place des ateliers de réflexion et de création, dont « poétisons la ville ». C'est à partir de cet atelier qu'ont été organisées les déambulations urbaines dans des lieux poétiques, ou encore les déambulations à thème, « sur les pas de.... Maudez le Léonard, Mac Orlan... ».

L'association participe avec d'autres à la recomposition de lieux historiques et participe activement au collectif engagé dans la protection et la mise en évidence d'un lieu sensible, l'abri Sadi-Carnot, où périrent quelques centaines de personnes, civils et soldats allemands, en une nuit de septembre 1944. Un vidéo film relate le récit du pompier français arrivé le premier sur les lieux de la catastrophe.

Brest à l'œuvre a encore en projet, la collecte de souvenirs d'une association peu connue : « Le Hot-Club de Brest », dans les années cinquante, qui a beaucoup fait pour la connaissance du jazz à Brest, ainsi qu'un travail sur la mémoire des jeunes vue par un groupe de lycéens.

L'association, si les possibilités financières le permet, à l'intention de présenter à l'automne une exposition « Autres Brest » où des artistes, peintres, photographes, plasticiens, vidéastes, de différentes sensibilités seront invités à présenter leurs impressions personnelles et originales sur la façon dont ils ressentent la ville. L'IUFM et différentes écoles pourraient également participer à cette manifestation. En cas d'aboutissement de ce projet les informations paraîtraient dans la presse écrite et différents médias locaux, et bien entendu sur les sites de l'association « Brest à l'Oeuvre » et de « Wiki Brest ».

Actualités

L'association Brest à l'œuvre appelle à projet pour un "concert d'images" consacré au brest d'aujourd'hui, dans toutes ses strates. Le lieu : salle des conférences de la mairie de Brest ; tous modes et supports bienvenus (photo, vidéo, installations, peinture, poésie écrite ou dite...). Un seul interdit : le pittoresque carte postale, sauf s'il est détourné. Dépôt des projets jusqu'au 31 août 2008.

Contacts

Association Brest à l'œuvre :

73 rue d'Estienne d'Orves

29200 Brest

Voir le projet http://www.a-brest.net/article2118.html

Outils personnels