Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Yvon Goret, marin kerhorre

Yvon Gorret

Sommaire

Rencontre avec Yvon Gorret

Ce passionné de la mer de 64 ans, relecquois depuis son enfance nous accorde un petit entretien pour évoquer ensemble ces souvenirs au Relecq-Kerhuon et son attirance pour la navigation.

Cet interview se fait au Centre de la Mer du port du passage lors de l'escale Kerhorres organisée par l'association TVK (Toutes Voiles Kerhorres) pendant Brest 2008 le dimanche 13 juillet 2008.


Une passion pour la mer

Yvon Gorret est membre de l'association TVK depuis plusieurs années. Il a d'abord participé aux régates de TVK avant d'intégrer l'association. Ce qui lui plait dans la navigation c'est partir et voyager. Ce marin a déjà parcouru le monde en traversant l'océan atlantique et l'océan indien. Il n'a pas de bateau mais trouve toujours à s'associer à des équipages. Il passe des annonces dans la capitainerie et le hasard d'une rencontre fait le reste. En septembre il part sur un catamaran pour 2 à 3 mois en faisant des escales entre Madagascar et la Martinique.

Son enfance

Un vaurien

Dès 13 ans Yvon a senti que la mer l'appelait il a commencé sur un bateau à voile carré de 4,5 m qu'il utilisait seul.

A 10-12 ans il créé la voile d'un prame de type optimist avec ses copains.

Plus tard il participe à des régates avec un vaurien, qui est un dériveur mythique.


Anecdote

Avant sa naissance Yvon explique que ses parents ont souhaité un jour acheter un bateau. Son père est boucher-charcutier et n'a pas vraiment de connaissances dans la navigation de bateaux. Qu'à cela ne tienne l'idée est en tête et ils souhaitent pouvoir passer d'agréables moments sur l'eau. Le grand jour arrive, le bateau est en leur possession. Ils le mettent à l'eau à la cale du Relecq-Kerhuon mais n'iront pas très loin... Ils ont eu bien du mal à diriger leur embarcation et ne feront pas plus d'une sortie avec ce navire.


Mémoires de pêcheurs

Yvon se souvient des années 1950, lorsqu'il avait 7 ans , il ne restait que 2-3 pêcheurs Kerhorres qui travaillaient sur des coquilliers. A cette époque les pêcheurs préféraient renoncer à leur métier de marins car ils n'arrivaient plus à subvenir aux besoins de leurs familles. La pyrotechnie du Relecq-Kerhuon oufffrait des salaires plus avantageux et plus fixes chaque mois.

Les souvenirs que l'on ancre dans notre mémoire peuvent prendre la forme d'image, d'odeur, de son... Les oreilles d'Yvon se rappelle de cette vendeuse de poissons, Mde LE GALL. Cette femme monnayait le soir entre 16h et 17h le fruit de la pêche de son mari.

Liens externes

Outils personnels