Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Jean-Baptiste Mathon

Sommaire

Biographie

Jean-Baptiste Mathon (1893-1971) est un architecte français.

Il s'engage très tôt dans des études d'architecte à Lyon. Elève de Gaston Redon et de Tournaire à l'École des Beaux-Arts de Paris, il remporte le Premier Grand Prix de Rome en 1923. Le sujet de l'épreuve finale s'intitule : "Une résidence du représentant de la France au Maroc".

Le jeune lauréat devient pensionnaire de l'Académie de France à Rome, du 1er janvier 1924 au 30 avril 1927.

Architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, il exerce aussi à titre privé en réalisant la salle Pleyel d'Aubertin et de Granet, l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie sur le boulevard Saint-Germain à Paris, le Palais de la Radio à l'exposition de 1937, ainsi que de remarquables bâtiments publics à Cachan (hôtel de ville, écoles primaire et secondaire, ...).

Il devient, à son tour, professeur à l'École spéciale des travaux Publics et "patron" d'un atelier à l'École supérieure des Beaux-Arts.

A Brest, il élabora le plan de Reconstruction, secondé par Maurice Piquemal, inspecteur général des Ponts et Chaussées (1902-1995). Mathon édifia aussi la cité scolaire de Kérichen, le centre culturel (Bibliothèque, Auditorium, Ecole des Beaux-Arts, Ecole de Musique), les bâtiments administratifs des Douanes au port de commerce. Situé dans le square qui porte son nom, le monument aux morts qui achève la perspective de la rue de Siam est également son œuvre.

A Chambéry, il réalise le nouvel hôtel des postes (1954-56).

Localisation

Un square à Brest dans le quartier de Brest Centre.
Square Jean-Baptiste Mathon à Brest
Chargement de la carte...


Anecdotes

En attente de contribution

.../

/...

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

Source

Outils personnels