Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

En attendant de partir aux Etats-Unis : le camp des mariées


Le camp du Bouguen a été un camp de prisonniers allemands qui participaient aux travaux des Américains à Brest. Il a aussi été un camp de transit pour les soldats américains, puis à partir de mai 1919, il est reconverti pour accueillir les femmes mariées en attente de départ pour les Etats-Unis.

Appelé the Women camp, il est aussi surnommé the Brides' camp, soit le camp des mariées. Des femmes françaises, dont on ne connaît pas les origines régionales, y étaient hébergées, mais aussi des Anglaises, Italiennes, des Luxembourgeoises, des Russes… Mais ce Brides' camp est très peu évoqué dans les écrits administratifs. On ne sait pas s’il y a des Brestoises, même si c’est très probable. Les chiffres varient : on a trouvé le nombre de 250 femmes, entre le 1er août et le 15 septembre 1919, de 21 nationalités différentes. On sait aussi que 1130 autres femmes ont été accueillies dans des hôtels parce qu’on n’avait pas la place pour les loger. Il est probable que l’indication de 250 ne corresponde qu’à un effectif d’une période précise. On a aussi l’indication que le soldat américain doit payer le repas pour sa femme.

The women camp (the Brides' camp), Le Bouguen, Brest - Vers 1919

D’après Christine Berthou-Ballot, responsable du patrimoine de la ville de Brest. Article paru dans le hors-série Ouest-France « Les Américains débarquent à Brest », et reproduit ici avec l’autorisation de l’auteure."

                                                               Embleme ponta.png       Portail du Pontanezen Duckboard                                                                            
Outils personnels