Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Portail:Pontanezen Duckboard

The Pontanezen Duckboard

Il y a actuellement 8 articles articles liés à ce portail.


Le 6 avril 1917, les Américains s’engagent dans la première guerre mondiale aux côtés des Alliés. Au mois de novembre, les premiers soldats débarquent à Brest, en route vers le front. Des centaines de milliers d’autres suivront ; beaucoup transiteront par différents camps installés sur la ville et ses environs ; le plus important sera celui de Pontanézen qui deviendra une véritable ville avec ses rues, ses trottoirs, son hôpital, ses cinémas .... et son journal, The Pontanezen Duckboard.

Fonder un journal, c’est répondre à un besoin inné de créer du lien, de ne pas rester isolé, de communiquer. The Pontanezen Duckboard s'inscrivait dans cette idée. Il était une sorte une gazette, précurseur lointain de nos journaux de quartier. Son nom évoque le caillebotis (en anglais duckboard), moyen astucieux inventé par les occupants pour construire les trottoirs de leur camp ; n’oublions pas que nous étions en pleine campagne, dans des champs souvent détrempés par la bonne pluie brestoise.

Cette année, Brest commémore le 100e anniversaire de l’arrivée des Sammies. A cette occasion, l’idée a germé, au sein des journaux de quartier d’aujourd’hui, de créer un nouveau Duckboard, imitant autant que possible l’original : même format, même mise en page, même police de caractère. Pour ce faire, les journaux se sont réunis en un collectif. Les acteurs de chacun d’eux ont rédigé un ou plusieurs articles évoquant les traces du passage des soldats dans la ville. La coordination du projet et l’animation du collectif ont été assurées par la Ligue de l’enseignement.

Ce numéro unique peut être vu comme un clin d’œil au 45ème et dernier numéro de The Pontanezen Duckboard paru en août 1919 alors que les soldats préparaient leur départ. Regardons-le aussi comme un hommage à tous ces jeunes, heureux de rejoindre leur patrie, après avoir risqué leur vie pour sauver la nôtre.

Hélas, nous le savons, leurs adieux au sol brestois ne furent qu’un au revoir....

--> Téléchargement du journal en pdf <--


The Pontanezen Duckboard


Au-Détour de Kéredern

L'Echo de Saint-PIerre


Belle Vue

La Lette de Brest-Centre


Le Saint Marc quoi ?

Tapaj

Galerie Photos


Autres portails

Avertissement

Outils personnels