Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Claude Forbin

Sommaire

Localisation

Une rue à Brest
Rue Claude Forbin à Brest
Chargement de la carte...


Anecdotes

En attente de contribution

.../

/...

Biographie

Claude de Forbin né à Gardanne, près d'Aix-en-Provence le 6 août 1656 - mort le 4 mars 1733, est un marin français du XVIIème siècle.

Intrépide, bouillant, il échappera de peu à une condamnation à mort pour duel. Il s'illustre dans différents théâtres d'opération.

Il fait partie de la mission envoyée au Siam par Louis XIV sous la direction du chevalier de Chaumont. C'est à bord de L'Oiseau et de La Maligne que l'expédition quitte Brest en 1685.

Le chevalier de Chaumont et l'abbé de Choisy, les ambassadeurs français, rentrent à Brest en juillet 1686 accompagné de la célèbre ambassade du Siam dont un souvenir est gardé à l'intérieur de la tour Tanguy et qui laissera son nom à la rue principale de la ville.

Forbin est resté au Siam. Les jésuites ayant fait une description flatteuse de ce pays, une escadre de 5 navires repart de Brest l'année suivante. Elle comprend un vaisseau de quatrième rang : Le Gaillard, L'Oiseau, et trois flutes : La Normande, La Loire, Le Dromadaire. L'Oiseau ramène Forbin à Brest en juillet 1688.

A son retour il obtient le commandement d'une frégate. Il sera fait prisonnier par les anglais puis s'évadera avec Jean Bart.

Claude de Forbin sera fait comte et chef d'escadre en 1707 et s'illustrera à la bataille du cap Lizard à laquelle participe aussi Duguay-Trouin. Chargé en 1708 de conduire à Édimbourg le chevalier de Saint-Georges, il ne peut y réussir et, comme on le rend responsable de cet échec, il démissionne en 1710. Il se retire au château de Saint-Marcel, à Marseille, où il meurt le 11 mars 1733.

Six navires de la Marine nationale ont porté le nom de Forbin.

Sources

Outils personnels