Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Claire Kervella et Anne Oboyet, la marche active

    Soyons sport n°5-décembre 2013.jpg Cet article est extrait de la revue Soyons sport


Retour sur l’une des actions développée par le club omnisport de l’ASPTT de Brest dans le cadre du Projet Sportif Territorial. Depuis le 8 octobre dernier, une dizaine de femmes se réunissent tous les samedis matin de 9h30 à 11h pour pratiquer la marche active mais aussi diverses activités sportives telles que le taiso, le swing golf... Rencontres auprès de Claire Kervella, l’animatrice de l’activité et Anne Oboyer, une des adhérentes.

Sommaire

Claire Kervella, 60 ans

Pourquoi et comment cette activité s’est mise en place ?

En fait, je suis impliquée au sein de la ligue Ouest de la fédération sportive des ASPTT dans la commission « Féminisation» et dans ce cadre, nous mettons régulièrement en place des activités essentiellement tournées vers les femmes. Je suis randonneuse et je souhaitais déjà la saison dernière proposer cette activité aux femmes. L’élaboration du Projet Sportif Territorial sur Brest a permis de concrétiser ce projet assez rapidement.

Ainsi, dans un cadre de sport santé bien-être, on propose de la marche active mais aussi des activités nouvelles, innovantes pour ces femmes qui n’ont pas pratiqué d’activités sportives depuis longtemps ou bien qui reprennent l’activité physique.

Pouvez-vous me décrire en quelques mots cette activité, le déroulement de vos séances ?

La marche active ou « dynamique » est différente de la marche nordique ou bien de la randonnée car ça demande une tenue du corps. Il faut propulser le corps vers le haut avec un travail des bras pour donner le rythme de la marche, c’est pourquoi cette activité se pratique essentiellement sur terrain plat. La séance dure 1h30 avec 15 min d’échauffement, 30 à 40 min de marche active et enfin 10 min d’étirement. Durant la séance, on alterne des temps de marche avec des exercices qui vont faire travailler spécifiquement les fessiers, les abdominaux et des temps de détente où l’on travaille la respiration.

Les participantes ont par ailleurs découvert en décembre le taiso et 2-3 sorties ont été organisées au parc de l’Arc’hantel. Dans les mois à venir, une séance de jujitsu leur sera proposée mais également du swing golf et du molky...

Quelles sont les perspectives ?

Pour l’instant, nous sommes dix, le groupe fonctionne bien et il y a une bonne ambiance. Peut-être que nous ouvrirons un autre créneau ou bien nous proposerons quelque chose de différent axé sur la marche.

Petits conseils pratiques de Claire

  • Apprendre à respirer pour se détendre et pour optimiser ses exercices physiques.
  • Au quotidien, privilégiez la marche à pied sur les courtes distances.
  • Pensez à contracter les fessiers en stature debout.
  • Quand vous marchez, pensez à «tenir» vos abdominaux en envoyant le nombril vers la colonne vertébrale

Anne Oboyer, 57 ans

Qu’est-ce qui vous a donné envie de pratiquer cette activité ?

En fait, je ne suis pas du tout sportive, je n’ai jamais fais de sport de ma vie. Je n’aimais pas, je n’accrochais pas, j’ai essayé dans des centres de fitness mais ça ne me plaisait pas du tout. Depuis un an, je suis en préretraite et je voulais faire quelque chose, j’avais besoin de bouger pour être en forme et pour mon bien-être, mais je ne savais pas quoi faire. Claire m’a alors proposée cette activité et je me suis dis pourquoi ne pas essayer et ça a accroché de suite.

Quels sont les bienfaits de cette pratique sur vous ? Qu’est-ce qui vous plaît ? Vous souhaitez poursuivre cette activité l’année prochaine ?

A l’issue de chaque séance, je suis bien, ça me permet de m’évader et c’est ce que j’apprécie contrairement aux sports de salle. C’est vrai qu’au départ c’était difficile de se lever le samedi matin mais maintenant on y va vraiment de gaieté de cœur avec l’envie de retrouver le groupe, de pratiquer cette activité. Et puis, je trouve intéressant le fait de pouvoir pratiquer en parallèle de la marche active, de nouveaux sports que je ne connaissais pas.

J’ai également constaté des améliorations au quotidien notamment lorsque je monte les escaliers ou au niveau physique où je me suis davantage musclée. Je souhaite poursuivre cette activité l’année prochaine avec grand plaisir et j’aspire même à avoir un second créneau dans la semaine car je sens que j’en aurai bien besoin.

Contact

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, renseignements auprès de Claire Kervella au 02 98 44 49 63.

Outils personnels