Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Projet pédagogique au collège Kerzouar de Saint-Renan : Echange avec Trujillo au Pérou

Sommaire

Présentation du projet par les étudiantes

Passionnées par les langues étrangères, nous avons, Manon, Estelle, Laura et Yrenka, décidées à travers notre association Horizontes, de nous lancer dans un projet d'échanges culturels et solidaires.

Nous avons décidé de travailler avec des élèves brestois et trujillanos (Trujillo Wikipedia-logo-v2.svg, Pérou) L’envie de s’ouvrir sur le monde et de travailler avec des enfants nous a permis de mettre en relation la France et le Pérou dans un double objectif d’éducation et de solidarité. Concrètement, nous avons mis en place des activités culturelles pédagogiques visant à sensibiliser les enfants français et péruviens à la culture de l’autre pays.

Dans une optique de découverte de « l'autre », nous voulions encourager la compréhension interculturelle à travers différents supports tels que le diaporama, la vidéo, la photo etc. Nous nous sommes fixées l'objectif de réaliser un livre-photo mettant en scène des jeunes adolescents au cours d'une journée de type scolaire. Ce support met en lumière les différences et les similitudes de la vie quotidienne des jeunes français et péruviens.

Apprendre à découvrir l’autre et sa culture à travers cet échange photographique c’est aussi apprendre à se connaître soi-même par la description et la présentation de soi et de son environnement. Cette mise en scène a poussé ces élèves de 6ème à réfléchir sur la manière dont ils peuvent se représenter dans le milieu dans lequel ils évoluent. Cette démarche a fait intervenir à la fois la créativité, l’imagination mais aussi l’expression artistique de chaque enfant.

Nous souhaitions en quelque sorte être un tremplin, une étincelle, permettant de mettre en place des correspondances et des échanges à long terme entre nos écoles partenaires des deux continents et de donner aux enfants l'envie de découvrir le monde. Nous pensons qu'à ce stade et au vue de la motivation des participants, le pari est gagné ! Nous nous sommes rendues compte que les enfants, citoyens de demain, peuvent être aussi semblables que différents. Nous avons particulièrement apprécié leur sincérité sur les choses lorsque nous leur avons fait découvrir la culture du Pérou.

College kerzouar saint-Renan.JPG College Trujillo.JPG

Le coup d'œil de la documentaliste...

Bien sûr, il y a l'aspect pédagogique de toute action menée en établissement scolaire, l'ouverture culturelle et internationale, le maniement d'une langue « étrangère », la découverte et l'utilisation des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication), le partenariat interne (enseignantes d'espagnol, chefs d'établissement, professeur-documentaliste) et externe (étudiantes en master, le service Internet et expression multimédia de Brest métropole Océane, la médiathèque de Saint-Renan)...

Bien sûr, il y a toutes ces « choses » très sérieuses, très utiles, très promotionnelles, très professionnelles, très éducatives...

Mais, le plaisir ? Le plaisir d'apprendre en partageant ? Qu'en est-il de ce volet trop souvent négligé dans nos apprentissages souvent laborieux et imposés ? Eh bien, ce plaisir fut l'invité de cette journée, j'en suis témoin, au vu de l'attitude très créative et respectueuse des élèves, au vu de leur « production » et de leur acharnement à participer au-delà parfois de difficultés d'expression ou de hoquets techniques (!) des sites ou des outils. Il est vrai que réunir autour d'un projet en action, de charmantes (et néanmoins sévères...) étudiantes, une langue chantante, des enfants curieux, une intervenante patiente, attentionnée et pédagogue, promettait une journée un peu particulière. Et pour une fois qu' un réseau social était présenté (et expérimenté) comme un tissu collaboratif et pas comme un danger potentiel !

J'espère que vous serez nombreux à lire les textes de « los alumnos » du collège Kerzouar et à nous encourager à poursuivre le partage de nos actions sur Wiki-Brest.


Productions des collégiens

Les fêtes au Pérou

Fête des mères au collège

Nous allons vous décrire le déroulement d'une fête au Pérou appelée la fête de l'enseignant et la fête de l'élève

Vamos a contarles como se pasa el dia del maestro y el dia del alumno en Peru.


La fête de l'élève est préparée par les enseignants et reste une surprise pour les élèves. Les enseignants font sonner l'alarme incendie et emmènent les élèves dans la cour pour faire des chorégraphies. Nous, en France nous n'avons pas de fêtes de l'élève, c'est dommage.


La fête de l'enseignant est préparée par les élèves. C'est le même principe que la fête de l'élève ; ils font des chorégraphies pour les enseignants, ils chantent et dansent. Nous n'avons pas non plus de fête de l'enseignant, c'est dommage aussi!

Tangi VENEAU, Antoine MÉNEC, Nicolas BOUCHÉ


La piscine

La piscine c'est bien car on peut nager de différentes façons, on peut sauter, plonger ou encore faire du toboggan.

nous on va à la piscine de St Renan à 5 min du collège. C'est une piscine municipale (c'est à dire que tout le monde peut y aller, pas seulement des élèves) couverte.

Ce serait bien d'avoir une piscine au collège comme dans l'école des péruviens.

Tenue vestimentaire

L'uniforme

En Perú en la escuela,todos llevan uniformes mientras que nosotros nunca llevemos uniformes.

Au Pérou ils portent des uniformes alors que nous n'en portons jamais.


Nous, nous avons des cartables ou des sacs à dos. Tans-dis que eux ont des valises à roulettes, ce qui est quand même plus pratique.

Je pense que l'uniforme est plus pratique d'un certain côté, car cela évite des remarques vestimentaires désagréables, tout le monde est habillé pareille, il y a quand même une différence vestimentaire entre les garçons et les filles. Pour le sport il y a quand même un uniforme différent. Pour les filles c'est donc un mini short turquoise et moulant avec un t-shirt blanc, pour les garçons c'est un short turquoise et ample avec un t-shirt blanc.


Autre groupe d'élèves

Au Pérou, les élèves vont à l'école en uniforme tandis que les élèves français s'habillent comme ils le veulent. Nous préférons nous habiller comme nous le voulons car nous pouvons exprimer nos personnalités. Alors qu'au Pérou ils sont habillés tous de la même façon.

D'un côté, l'uniforme c'est bien parce que personne ne peut se moquer des autres à la différence de la France. C'est bien de s'habiller comme on veut pour affirmer son style alors qu'au Pérou ils s'habillent comme ils veulent mais seulement après les cours. Leurs hauts sont blancs et leurs pantalons sont verts de la couleur de l'emblème du collège. Nosotros preferimos vestirnos como queremos.

Cours de volley au Pérou

Le sport

L'école avec laquelle nous avons travaillé (el colegio de Asuncion) possède une piscine découverte. En effet,au Pérou il fait bien plus chaud qu'en France. Nous pensons que ce serait bien d'avoir une piscine "couverte" dans notre collège. Cette école péruvienne contient également plusieurs terrains de sport comme : un terrain de foot,un terrain de volley,un terrain de basket,...Dans les écoles du Pérou le foot fait parti des activités d'E.P.S contrairement aux écoles françaises.

Nosotros quisieramos ir a Peru.

Les moyens de transports

En France on prend le plus souvent le bus, la voiture ou on se déplace à pied. Nous ce qui nous a marqué c'est qu'au Pérou, ils prennent le taxi pour aller à l'école ou un bus de quartier. Le taxi serait donc un moyen de transport peu cher ?

A nostros nos gusta el Perú.

Nous avons tous envie d'aller au Pérou.


Awena Jaffrès, Morgane Courroy, Célia Badiane

Les animaux

En France les cochons d'inde sont des animaux de compagnie au quotidien. Au Pérou, toutefois, le cochon d'inde est une sorte de mascotte pendant un certains temps. Mais dans certains foyers, le cochon d'inde sert aussi à la préparation d'un plat typique.

Les chevaux servent à la même chose au Pérou et en France sauf qu'au Pérou les chevaux apprennent a danser, comme des animaux de cirque.

Au Pérou les perroquets apprennent à parler, parfois à chanter et "donne l'alarme" comme des chiens, en France.


L'environnement

Chez nous, à la campagne il y a beaucoup de végétation, alors que dans la ville de Trujillo au Pérou le climat est plus sec. On peut aussi découvrir des vestiges dont un site archéologique : ce pays a l'air marqué par une forte histoire culturelle (sur la photo ci-dessous).


Gaétan
le repas des péruviens

Les repas

Au Pérou il n'y a pas de restaurant scolaire car il n'y a école qu'une demie journée. Les élèves amènent leur nourriture dans une boîte et mangent en salle de classe ou en récréation. Ici, en France ce n'est pas autorisé.

Tengo gamas de comprarme billetes d'avion.

"Je prépare les billets d'avion, j'arrive demain!"


Ils font de la piscine

La nourriture

Une pruvien préparant le repas

Nous pensions que les Péruviens ne mangeaient que des aliments de base (ex purée,compote...) mais en fait, ils mangent comme nous (aliments riches, viande, poisson...). Nous savions que les Péruviens mangent des cochons d'inde mais en tout cas, nous, nous mangeons des escargots et des grenouilles. Les Péruviens mangent du riz au petit-déjeuner.

Jean et Louen


Nos découvertes du Pérou

On trouve le projet de l'association "Horizontes" très bien parce qu'on a découvert la vie quotidienne des Péruviens. On aimerait aller au Pérou car les élèves ne travaillent que le matin. Ils prennent leur goûter entre les cours car ils ne mangent pas au collège le midi. Ça nous a permis de découvrir le Pérou. On a découvert qu'ils portaient des uniformes et une valise pour aller au collège. Ils ont une piscine, un terrain de football et de basketball. Ils vont au collège en minibus, en taxi ou en voiture.

Nos gustan el Perú.


Hugo Jouy, Thibault Quéméneur, Clément Autret


Stéréotypes du Pérou

On s'imaginait que les conditions scolaires étaient pauvres mais en fait c'est tout le contraire du moins au collège "la Asunción". En effet les élèves ont beaucoup de matériels sportifs, leurs salles de cours sont bien décorées en fonction des fêtes (fêtes des mères, des pères, des professeurs)...

Les maisons ressemblent beaucoup aux nôtres en France, alors que nous pensions qu'elles étaient moins grandes et moins équipées. On n'aurait jamais pensé que les péruviens avaient des uniformes pour aller à l'école mais qu'ils avaient des panchos!

Antes de empezar, pensábamos que los Peruanos eran pobres pero nos equivocamos. En efecto, todos no son pobres.

Claire Moriss et Pauline Fracasso
Les futurs élèves de Kerzouar?

Los alumnos son muy sensato

Chez moi certains élèves sont pas toujours sages. Parfois on arrive en retard, on bavarde, etc... Alors que sur la photo les élèves de Trujillo paraissent très sages, ils ne bavardent pas, ils se tiennent droit. Ils ont le même comportement que nos parents ou nos grand parents.

Téo


Nos croyances et notre découverte du Pérou

Au début,je pensais qu'ils avaient chacun un sac différent. En voyant les photos, je me suis aperçue qu'ils avaient tous le même, c'est à dire une valise noire à roulettes.

On a bien aimé faire cet échange entre les enfants péruviens et nous même! En effet ça nous a permis de découvrir de nouvelles choses et de nouvelles traditions, comme la fête des mères, des élèves...

On pensait que l'école ne serait pas aussi jolie. Finalement elle est très colorée, très grande et pleine d'espaces de divertissement.

J'ai été étonnée qu'il y ai une piscine et un terrain de football car nous pensions que le niveau de vie n'était pas aussi bien que le nôtre.

Me encanta la idea del proyecto horizontes. Me gusta Perú ,porque la escuela es diferente de la escuela francesa.

Outils personnels