Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Odes au Service des Espaces Verts et au Conservatoire botanique national de Brest

Sommaire

Thème d'atelier

 
Ah, le Stang-Alar !
Ah, le Conservatoire !
Ah, nos beaux Espaces Verts !
Vous avez compris l'idée :
nous sommes forcément plusieurs
à apprécier le travail réalisé.
Alors écrivons-leur ?
Quelques gentils couplets
ça fait toujours plaisir
d'en lire ou d'en écrire,
d'en dessiner
ou d'en photographier,
essayez :-)
En toute simplicité...

Annie, Odile, Thérèse, Maria, Jacqueline, Chèvrefeuille, Tournesol,... "fleurs à la boutonnière",
qui veulent bien d'autres poèmes ou dessins, ou photos, sur cette page, (un peu nunuche, non ?),
c'est vrai, quoi, c'est pas très à la mode 2017, de dire des mots gentils, pleins d'émotions...
bon, à vous de voir :-)...

C'est pour cela qu'on les aime

Texte du poème

 
Si tu vas au vallon
ne prends pas ton ballon
Les plantes sont vivantes et fragiles
Et demandent des doigts agiles
Pour s'épanouir en toute beauté
On appelle leurs soignants des jardiniers
Mais ce sont des artistes, des magiciens nés
Qui d'une minuscule graine font un très long poème
C'est pour cela qu'on les aime

Chèvrefeuille mars 2017

Version illustrée du poème

C'est pour cela qu'on les aime.jpg

Nos âmes d'enfants du Stang-Alar

Texte du poème

Jardiniers et Jardinières
- d’âmes d’enfants -
du Stang-Alar,
- de notre Conservatoire -,
 
botanique
aérien
aérant
vegétal
minéral
aquatique
- Saint-Marquois et National -,

Bêtes et bébêtes de tous chants,
à bon Dieu, à microscope, à compost, à plumes,
de course en sciences, en décors, en entretien,

Amoureux des plantes et de leur préservation,
qui voyagent immobiles, ou qui trottent,
respectueux des lieux de partage et de communication,

Enseignant(e)s et apprenti(e)s de tous poils et de toutes sortes,
Poèmes à plusieurs mains,

Merci
pour tous ces « Wouah ! »,
pour tous ces « Hume... »,
pour tous ces « ... ça fait du bien ...»
pour tous ces « Tiens, c’est quoi ? »
pour tous ces « et Nous, dans tout ça ? »

Car que l’on soit
jeune ou vieux, ou un peu les deux,
fournisseur ou client,
partageur ou chaland,
insouciant, nonchalant,
inquiet, malheureux,
joyeux, pêchu, sensuel, paisible,
professionnel, bénévole...
ou tutti quanti,

on apprécie
ce qui est beau, ou joli,
ce qui sent bon, ou la vie,
ce qui tient chaud aux yeux,
et celles, et ceux, qui sont rendu(e)s, qui rendent,
pas si bêtes, heureuses, heureux, épanoui(e)s.

Tournesol, après les trois lumineuses ballades du lundi 20 mars 2017.

Version illustrée du poème

Ce poème sera imprimé pour être illustré, lors des ateliers qui seront proposés à l'occasion de la Déambulation Poétique au Stang-Alar.

Outils personnels