Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Histoire du Patronage Laïque du Bergot

Sommaire

HISTORIQUE

La plus ancienne structure du quartier est sans conteste le Patronage Laïque du Bergot, construit en 1949 en baraques.

En 1980 des locaux en dur succédèrent aux baraquements, l'inauguration eut lieu en présence de M. Francis LE BLE (Maire de l'époque).

Le PL Bergot existe de fait depuis 1948 quand quelques mères d'élèves de l'Ecole Publique du Bergot décidèrent de proposer des activités le jeudi aux enfants du Camp Bergot. Parmi les pionnières, remercions Mesdames BRONNEC (Mémée pour tous ceux qui l'ont connue), CADEC (Directrice de L'Ecole Publique du Bergot), DUCHENE et MARTEL qui ont lancé la grande aventure de PLB.

Encadrer 200 enfants à quatre bénévoles, les accompagner sur les bords de la Penfeld, à l'étang de la Villeneuve ou au bois de Kéroual demandait un solide investissement personnel.

Rappelons quelques grandes étapes de l'évolution du Patro :

1949

Le PLB existe depuis le 25 juin 1949, la présidence étant assurée par Yvon GOLOMER. Voici ce qu'en disait le Télégramme:

Si le besoin, l'urgence de créer des patronages s'imposa plus que jamais après l'occupation et les bombardements, le quartier du Bergot et sa déprimante géométrie de baraques, uniformes et ternes, venait certes au premier rang. Dans ce village de planches où l'on cherchait à s'organiser, où l'on apprenait à revivre, à chasser un mauvais rêve, il fallait quelque chose de nouveau. Il convenait de donner aux enfants mieux qu'un terrain vague pour les éveiller à une nouvelle vie.

Le PL Bergot regroupa dès ses premiers pas près de 300 adhérents, adultes et jeunes, répartis en six activités:

  • La Clique, dont le chef était M. ROLANDO
  • Le Théâtre, animé par Mme CADEC
  • La Chorale, que dirigeait M. ARISTARQUE
  • La Danse enfantine, sous la direction du personnel enseignant
  • Le Foot s'entraînait près de l'église du Bergot
  • Le Basket se jouait sur l'actuelle ZUP.
LA CLIQUE


EQUIPE SENIOR DU PLB 1950.1951

1953-1954

La Ville de Brest lui ayant attribué un terrain, le P.L.Bergot fait l'acquisition de baraques et des bénévoles les démontent au Bouguen et les remontent route de Lambézellec.

1963

M. Charles Martel a fondé depuis quelques années le ciné-club qui fonctionne le jeudi pour les enfants et le samedi soir pour les familles (de 5 à 600 personnes pour un film à l'affiche prestigieuse), les séances de "cinéma éducateur" rassemblant régulièrement les enfants des écoles.

1967

Après la disparition de Charles Martel, durement ressentie par tous, quelques militants ne peuvent accepter que le P.L.Bergot meure à petit feu. Une nouvelle équipe prend en main les responsabilités, axant tous ses efforts sur une politique de jeunes, sous la présidence d'Yves Bodenes :

Tous les jeunes de 14 à 25 ans sont acceptés, quelques soient leurs opinions politiques ou religieuses, quelle que soit aussi leur longueur de cheveux: les cheveux longs ne sont pas nécessairement critères d'idées courtes. Nous désirons leur donner une preuve de confiance, ne mettre aucune barrière entre différentes classes sociales ou opinions, n'apposer nulle pancarte. Nous nous mettons à leur portée, dans l'espoir de faire changer certains si besoin est, de leur donner des responsabilités propres, en un mot de les structurer. Dans toutes nos activités, nous inculquons ainsi une notion de réflexion très importante à nos yeux. (Déclaration citée dans le Télégramme du jeudi 30 novembre 1967.)

Le Club des jeunes groupe une cinquantaine d'adhérents et a sa propre administration: Alain Duchène, représentant au conseil d'administration, a pour adjoint Marcel Quéré, le secrétariat est assuré par Jean-Yves Bourt et Christian Mayis, la trésorerie tenue par Robert Michel et Michel Corre. Ils ont pour activités :

  • la Vannerie, lancée par Robert Pochat du PLR, rassemble une quinzaine de filles
  • la Ferronnerie, responsable Jean Gueguen de Kergoat intéresse les jeunes gens
  • la Pyrogravure s'adresse aux artistes de l'équipe
  • le Secrétariat, disposant d'une machine à écrire et d'un duplicateur
  • l'Atelier Musique, avec deux orchestre
  • le Tennis de Table, avec match FSGT chaque vendredi, responsable Gaby le Hir
  • le Foot n'a pas de terrain pour s'entraîner, mais joue en FSGT dans le cadre de sports-samedi
  • le Volley, responsable Gilbert Come, joue dans une salle qu'il faut ranger avant chaque match
  • le Sport-Jeudi se pratique le dimanche, faute d'encadrement disponible le jeudi, les enfants de 9 à 12 ans pratiquent foot, basquet, athlétisme... responsable Gaby LE Hir
  • la Clique a poursuivi son activité depuis la création du patro et compte une trentaine d'exécutants, chef M. Legrand
  • la Garderie promenade accueille 150 enfants
  • la Section Camping tient deux tentes à disposition des adhérents
  • une salle du patro est consacré à la télévision et à la bibliothèque.

Malgré la vétusté et l'inconfort des locaux, les bénévoles ne se démobilisent pas, mais au contraire n'hésitent pas à prendre le pinceau, qui la truelle... pour que le patro soit plus accueillant.

Pour l'anecdote: séance de cinéma du jeudi 30 novembre 1967, au programme "Les conscrits" avec Laurel et Hardy, (entrée 0,80F pour les adhérents et 1,30F pour les non-adhérents.)

1971-1972

Le Télégramme du 4 janvier 1972 rapporte ainsi la visite de son correspondant :

A l'orée d'un champ d'habitations dites provisoires (un provisoire bientôt trentenaire) se dresse le Patronage Laïque du Bergot. C'est une espèce de cour, agrémentée de deux misérables panneaux de basket, entourée de baraquements presque vétustes. Le jeudi et le samedi, c'est un fourmillement d'enfants, petits et grands.

A l'intérieur, le visiteur est accueilli par M. LEGRAND, président, et Mme BRONNEC, vice-présidente. Ils ont presque honte de lui présenter les lieux: les locaux sont insalubres, humides les jours de mauvais temps, ils manquent de fenêtres et d'aération. Un petit réduit, sombre, sert de salle de télévision et d'atelier de tricot, une grande salle triste où trône pour unique décoration une table de ping-pong, une autre pièce tout aussi sinistre, munie d'une estrade qui sert de scène de théâtre ou d'écran de cinéma à l'occasion, et enfin une série de petits réduits qui abritent divers ateliers...

Ce triste tableau ne permet pas de soupçonner la vitalité d'une solide équipe de bénévoles: 115 enfants fréquentent le patro dans différentes activités:

Chaque soir, les plus âgés peuvent écouter des disques, jouer au ping-pong ou regarder la télé.

Le jeudi et le samedi après-midi, une quinzaine de fillettes apprennent à tricoter sous les conseils de Mémée BRONNEC, une trentaine dansent sur des airs folkloriques sous la direction d'Henriette.

Le sport se pratique à l'Ecole Publique de Kerhallet: 25 à 30 jeunes s'entraînent au foot, encadrés par MM. GEORGELIN et DUCHENE, membres de l'équipe de foot.

Les ateliers d'émaux sur cuivre, vannerie, pyrogravure, poupée de coquillages... produisent de jolis ouvrages.

En juillet et août, 120 enfants ont profité des nombreuses sorties à la plage, sous le responsabilité de Mémée.

Le début de saison a vu se recréer une activité foot adultes de 24 licenciés. Ne disposant pas de terrain, elle ne peut jouer en FFF, elle évolue en FSGT.

La clique, comptant 37 exécutants, s'est déplacée dans toute la Bretagne, toujours avec le plus vif succès.


GARDERIE DE VACANCES 1971
LES ENFANTS DU PL BERGOT

1973-1974: 225 adhérents

Le vieux Bergot des baraques n'existant plus, sauf dans l'enceinte du Patro, ce sont surtout les enfants des écoles de Kerhallet et Quizac qui participent aux activités:

  • Basket (MM. DUCHENE et GALIC), Foot (MM. SEVELLEC, LE COQ et PODER), Natation (M. BESSONET), Peinture (M. CLOAREC), Activités du samedi (Mme BESSONET) et du mercredi (Mémée).
Marcel Legrand réelu président


1975-1976: 280 adhérents

Joël DUCHENE est élu Président, c'est la création de la section sports loisirs de Quizac proposant basket, hand, volley et de la section photo utilisant le labo du Centre Social de Bellevue.
Monsieur BEREST, Maire de Brest, promet à l'Assemblée Générale le début des travaux des nouveaux locaux en 77...

1977-1978: 310 adhérents

Les statuts, datant de 1949, font l'objet d'un toilettage pour correspondre à l'actualité du fonctionnement du Patro.

M. LE BLE, Maire de Brest, nous informe que le Conseil Municipal a voté le budget nécessaire à la reconstruction du PLB sur les bord de la Penfeld, il ne reste plus qu'à obtenir le permis de construire.

madame Bronnec récompensée



1978-1979: 329 adhérents

Le PLB est le dernier à vivre en baraques, mais ces locaux inutilisables ne seront bientôt qu'un souvenir: présentation des plans en octobre 78, pose de la première pierre le 13 janvier 1979, fréquente visites au chantier, chacun se prend à rêver de ce qu'il fera du bel outil qui se prépare.

Deux militants du Patro sont à l'honneur: Mémée Bronnec reçoit la médaille de Chevalier des Palmes Académiques et Joël Duchène la médaille de bronze de la Jeunesse et Sports.

Première pierre du nouveau PLB
Un nouveau patronage laïque pour Brest



1980-1981

Passer de locaux "vétustes, voire pourris et repoussants", selon l'expression du Maire lors de l'inauguration du nouveau Patro, à un superbe bâtiment neuf de deux étages, il n'y a qu'à la saison des cadeaux qu'un tel conte de fées peut se réaliser, ce fut le cas le 2 janvier 80, lors de la remise des clés.

Nous en profitons pour restructurer l'activité Tennis de Table, créer les sections Cyclo, Danse et Chorale.Yvon Nerzic prend efficacement en charge la trésorerie du Patro à l'issue de l'A.G. 1982.

1986-1987

Après 12 ans de présidence du PLB, Joël Duchène décide de se retirer, il est remplacé par Dd Schleret qui était secrétaire général depuis 77.

Deux nouvelles activités voient le jour: l'atelier informatique qui fonctionne dans l'école de Quizac et Brico-Jeunes qui accueille les enfants le samedi.




Joël Duchène quitte la présidence


1988-1989 :650 adhérents

Une évolution de la répartition des pratiquants se fait sentir au profit des activités culturelles avec la création de deux nouvelles section: le dessin d'art et la couture, mais des difficultés liées à l'encadrement des activités jeunes le mercredi montrent les limites du bénévolat: pour la première fois, le nombre de jeunes est inférieur au nombre d'adultes. Il devient urgent de créer un Centre de Loisirs fonctionnant avec un encadrement professionnel.

Le Patro innove pourtant avec la création d'un atelier Vidéo.

1991-1992

Avec l'arrivée d'un animateur permanent (Jean-François), le Patro ouvre son CLSH et un accueil périscolaire.

C'est aussi la création d'un atelier scientifique qui complète l'offre à destination des jeunes. La section Théâtre se crée et travaille une pièce de Jean Anouilh, la Valse des Toréadors.


Le Carnaval


Jean-François Morvan, animateur permanent
File0049.jpg



1993-1994

Le développement des activités nous fait nous sentir un peu à l'étroit dans ces locaux qui nous paraissaient immenses il y a dix ans.

Pour faire face a la tâche croissante, le Patro crée quatre emplois en contrat emploi solidarité (trois en animation, un pour le secrétariat) et un poste d'agent d'entretien.

Quatre nouvelles activités s'ajoutent à une offre déjà conséquente: Chorale enfant, atelier Langue Bretonne, Modélisme pour adultes, Théâtre enfants.

1994-1995

La maison de la lecture installe un point d'accueil dans nos locaux. La halte d'accueil fonctionne aussi le matin de 7h à 8h30.

1996-1998

Nous pouvons enfin utiliser le proximité du plan d'eau de Penfeld, grâce à un partenariat avec le CKB qui nous apporte les compétences techniques nécessaires à une activité nautique.

En collaboration avec l'AFL (Association des Familles Laïques) et l'association des DDEN (Délégués Départementaux de l'Education Nationale) nous prenons en charge les 2000 instruments de musique qui ont sonorisé Brest 96.

Le parrainage du voilier Wumpus (port d'attache Saint Hélier à Jersey) et l'accueil de son équipage établiront des relations amicales très suivies à ce jour.

Grâce à une gestion financière exemplaire, les fonds propres de Patro permettent l'aménagement de la cuisine indispensable au CLSH et une sonorisation de qualité de la grande salle. L'équipe de "permanents" évolue avec l'arrivée de Pascal, nouvel animateur, de Véronique, secrétaire-comptable, de David puis d'Erwan en Service National Ville.

1998-...



Nous entrons dans l'actualité, avec la création du Club Ornithologique, d'une section Badminton et d'un Atelier Bois. Enfin, l'arrivée d'un nouvel animateur en emploi jeune, Gabriel, doit assurer pour les années à venir la continuité des activités du Secteur Enfance...

LES DIFFERENTS PRESIDENTS DU PATRO DEPUIS 1949



1949 Monsieur Yvon GOLOMER

De 1952 à 1953 Monsieur Armand LYNIEZ

De 1954 à 1966 Monsieur ROUMP

1967 Monsieur Yves BODENES

De 1970 à 1973 Monsieur Marcel LE GRAND

1973 Monsieur Jean-Pierre ISKOW

De 1975 à 1986 Monsieur Joël DUCHENE

DE 1987 à 1999 Monsieur André SCHLERET




PHOTOS SOUVENIRS






LA CLIQUE


File0024.jpg





File0025.jpg





File0026.jpg





File0027.jpg





File0028.jpg






KERMESSES ET SOIREES FESTIVES





File0031.jpg





File0032.jpg





File0033.jpg





File0034.jpg





File0035.jpg


L'histoire du Patronale Laïque du Bergot (par Christian JAY avec l'aimable collaboration de Gabriel KERGOSIEN
Outils personnels