Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Brest, candidate ville d'art et d'histoire

Logo Brest2016.png Portail

Brest 2016

Il y a actuellement 233 articles liés à ce sujet.
Logo Villes et Pays d'art et d'histoire
La Penfeld, site central de l'histoire maritime de Brest.


Depuis le 19 septembre 2014, la ville de Brest est officiellement candidate au label ville d’art et d’histoire.

Celui-ci, créé en 1985 par le ministère de la culture et de la communication, est décerné aux villes (ou pays) qui s’engagent dans une démarche de valorisation des patrimoines. Aujourd’hui, 184 villes et pays sont labellisés dont 3 en Finistère (Concarneau, Quimper et le pays de Morlaix). Il est décerné par la Commission Nationale des Villes d’Art et d’Histoire présidée par le Ministre de la Culture, sur la base d’un dossier de candidature et de la présentation orale des axes principaux du projet.

Sommaire

Un engagement de la Ville de Brest

Les missions dans lesquelles s’est engagée la ville à travers cette candidature sont :

  • Sensibiliser les habitants à leur cadre de vie et en faire les ambassadeurs de leur territoire,
  • Initier le jeune public aux patrimoines en les sensibilisant à l’architecture, aux patrimoines et aux paysages,
  • Accueillir le public touristique en développant pleinement le tourisme culturel

L’obtention du label s’articulera autour des vocations historiques de la ville :

  • la défense,
  • la mer
  • l’international
  • mais aussi autour de notions propres à l’identité de Brest que sont la ville-palimpseste et ses dynamiques sociales.

Des actions tout le long de l'année

En préfiguration au label, le service Patrimoines propose tout au long de l’année des actions en ce sens :

  • les balades en ville (400 participants en moyenne),
  • les Journées européennes du patrimoine (40 000 visiteurs en 2015),
  • les visites de l’abri Sadi-Carnot (3000 visiteurs en 2014) et de la tour Tanguy (17 000 visiteurs en 2014),
  • les expositions liées à l’actualité,
  • les commémorations.

Un stand pendant les Fêtes maritimes

Le stand du patrimoine "label ville d'art et d'histoire" Jardin de l'académie de Marine - Panneaux d'explication

Pendant les Fêtes maritimes de Brest 2016, un stand présentant cette démarche est installé dans le jardin de l'Académie de marine, près du Château, du 15 au 17 juillet.

Une candidature portée par 6 composantes

La candidature de la Ville de Brest est organisée en 6 composantes qui fonctionnent en relation étroite :

  • Un comité de pilotage (élus et services) chargés de la validation des orientations, du calendrier et des fiches à fournir à la DRAC (Direction régionale des Affaires Culturelles)
  • Un comité de parrainage, chargé de promouvoir la candidature brestoise au label
  • Un comité scientifique co-présidé par Alain Boulaire (historien) et Jacques Quillien (habitant), regroupe 15 personnes de compétences diverses : universitaires, historiens, artistes, architectes, …
Le stand du patrimoine "label ville d'art et d'histoire" Jardin de l'académie de Marine - Poèmes ou phrases par les habitants
Contributions écrites (carte d'identité du territoire)
Propositions d'actions à mettre en œuvre dans le cadre du programme d'animation et de valorisation du patrimoine
  • Un comité technique (direction des services) : 14 personnes des divers services de la collectivité pour apporter des données techniques concernant les politiques publiques et faire des propositions d'actions à mettre en œuvre
  • Les habitants, par l'intermédiaire des Conseils Consultatifs de Quartier, pour proposer des parcours de découverte de la ville en lien avec le comité scientifique et en association avec les agents de développement local des mairies de quartier. Un premier groupe travaille sur les itinéraires, deux autres sur l'inventaire du patrimoine et sur le recueil de mémoire.
  • Enfin, le Service patrimoines est chargé du pilotage et de la coordination générale :
Rédaction des fiches, mise en œuvre et animation des groupes de travail, lien avec la DRAC, respect des échéances

Les étapes de la labellisation

  • Juin 2013 : L'acte de candidature est voté en conseil municipal.
  • 16 septembre 2014 : François Cuillandre Wikipedia-logo-v2.svg, maire de Brest, informe officiellement la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de la candidature.
  • Décembre 2014 : Constitution du comité scientifique.
  • Mai 2015 : La Direction Régionale des Affaires Culturelles confirme les atouts indéniables de Brest pour obtenir le label et apporte son soutien.
  • Septembre 2015 : Mobilisation des acteurs de quartier via les conseils consultatifs et début du recueil de paroles des brestois.
  • Décembre 2015 : Lancement du Grand Brestois illustré, journal d'une ville en mouvement.
  • Printemps 2016 :
  • Fiche n° 1 : Présentation du périmètre et motivation de la candidature. Envoi à la DRAC en mai 2016
  • Fiche n°2 : Présentation des politiques menées dans les domaines de l'architecture, des arts plastiques, des patrimoines, de l'urbanisme et du paysage. Envoi à la DRAC le 15 juin
  • Fiche n°3 : Dossier (Programme d'animation)
  • 17-18 septembre 2016 : Journée du patrimoine aux couleurs de la candidature.
  • Du 1er semestre 2015 au 1er semestre 2017 : Mobilisation, collecte, animation, écriture et dépôt du dossier de candidature.
  • Printemps 2017 : Présentation du dossier de candidature au ministère de la culture.
  • 12 décembre 2017 : Françoise Nyssen, ministre de la Culture, sur proposition du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, décide d'attribuer le label “ Ville d'art et d’histoire ” aux villes de Brest (avec félicitations du jury) et de Gaillac.

"Ville palimpseste, Brest (Finistère) possède un patrimoine multiple qui mérite d’être mieux connu et reconnu. Transformer le regard cette ville et valoriser le patrimoine vivant constituent des objectifs ambitieux qu’il convient d’encourager par l’attribution du label Ville d’art et d’histoire."

Balcons sur la Penfeld : une mobilisation collective

source: SIG Brest Métropole

Les balcons sur la Penfeld est le fruit d'une mobilisation collective avec les conseils consultatifs de quartier, les associations.... C'est un premier parcours balisé à l'attention des Brestois et des visiteurs qui pose les bases d'un nouveau regard des habitants sur leur ville.

Son objectif est d'interpréter l'histoire de la construction navale autour de la Penfeld, véritable pierre angulaire sur laquelle Brest s'est développée.

La vigie de ce nouvel itinéraire prendra naissance au coeur de la station du téléphérique "Ateliers" dont elle sera le point d'amarrage. 9 stations jalonneront cette (re)découverte du dessin originel de la ville et constituera la première étape du centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine.

Galerie photos

Sources

Voir aussi

Outils personnels