Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Au coeur d'une grotte

Ecouter, télécharger

The media player is loading... Télécharger le fichier - Licence CC-BY-ND

Texte transcrit

" (...) Ce sont les galets, qui s'entrechoquent et qui vont se projeter avec une violence telle sur la roche aussi dure qu'elle soit, qui font des encoches, des demi-cercles qu'on appelle des coup d'ongles. Et donc, on voit dans certaines zones, la roche qui est recouverte de ces petites encoches tellement la violence des vagues a projeté de nombreux galets ... "

" Ce sont des fragments de roches qui ont été arrachés. C'est recouvert par des algues vertes. On voit comme ça des bouts qui se détachent. Ça fait une roche qui a l'apparence d'être verte avec des tâches blanches. Soit ce sont des impacts, soit ce sont des mini-éboulements rocheux, tout simplement. Et, on voit la roche qui s'effrite, qui s'effrite. C'est lié d'une part à l'action des vagues et au sel d'autre part qui va venir se cristalliser en quelque sorte à l'intérieur des micros fissures et ainsi, ça va venir éclater la roche ... "

" C'est vrai que quand on pénètre dans une des grottes de Morgat, on est tout de suite saisi par l'immensité et la beauté géologique. C'est vrai qu'on a des roches extrêmement massives qui ont été creusées. Et, on est aussi saisi par la couleur de ses grottes marines parce que tantôt elles sont blanches, tantôt elles vont être rouges, tantôt elles sont vertes. Alors, ça s'est dû évidemment aux algues. Et puis, on est aussi saisi par le jeu de couleur, plutôt de lumière qu'on a par les micro-fissures ou voire même les grandes entrées qu'on a dans cette grotte-là. Et puis, là, on ne peut pas s'empêcher de penser évidemment, aux premiers humains qui ont certainement utilisé ces cavités, ces grottes comme abri. Alors, évidemment, on pense de suite aux grottes du sud de la France où là, la présence humaine est avérée. Ici, on n'a pas de présence humaine, mais on peut supposer que les populations de la presqu'île, d'il y a 100 000 ans, venaient s'abriter dans ces grottes. On n'a aucune preuve, mais évidemment, c'est l'imagination qui fait jouer mais c'est tout à fait possible, je pense ..."

" Alors, la différence qu'il y a entre les grottes que tout le monde connaît c'est-à-dire les grottes qu'on trouve dans les pays calcaires essentiellement et ces grottes marines, c'est que dans les pays calcaires, c'est l'eau qui est acide et qui va venir dissoudre le calcaire creusant ainsi des cavités. Ici, c'est tout un autre processus puisqu'il s'agit de la mer en fait, qui va forger finalement ces grottes. Alors, c'est soit des petites cavités qui vont être créées, liées à la violence des vagues ou lors des tempêtes. Les galets sont projetés et créés des encoches. Et, bien entendu, cela est aussi dû au fait qu'au sein de ces falaises, il y a des failles, des fractures et finalement, cela va servir comme une sorte de fil directeur pour ensuite étendre cette cavité et former des grottes. Des grottes qui peuvent en plus communiquer entre elles. C'est vraiment extraordinaire. Et puis, on sort de cette grotte, on retourne dans un monde où il y a beaucoup de bruits alors que jusqu'ici, on était confiné dans une sorte de sanctuaire où on était presque, comme si on allait à l'intérieur de la terre. C'est vraiment extraordinaire ! Voilà ! "

Informations sur le document

Date : 01/05/07

Durée : 5 min 20

Identifiant : #003

Arnaud, géologue brestois, plonge au coeur d'une grotte de Morgat et nous renseigne sur la formation de ces ouvertures minérales. Un univers à part... sur un fond musical cristallin.

Musique improvisée de Philippe Bossard.

Outils personnels