Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Révision datée du 4 juin 2007 à 11:06 par Jeffdelongebot (discussion | contributions) (Bot : Remplacement de texte automatisé %s)

Paul Langevin

Le professeur Paul Langevin

voir aussi Paul Langevin sur Wikipedia

Article publié par Jean-Louis Vennegues dans "Bellevue, journal de nos quartiers" 2005

2005, l'année mondiale de la physique a permis de faire connaître au grand public la vie et l'œuvre de Paul Langevin, l'un des plus grands physiciens français du vingtième siècle. Il a défendu avec ardeur les grandes idées qui ont bouleversées cette époque: théorie des électrons, relativité, quanta, rayons X, magnétisme et physique statique. Pendant la première guerre, il a mis au point un appareil destiné détecter les sous- marins en utilisant la réflexion des ondes. Ce qui a eu des applications remarquables, en imagerie médicale. Il a fait accepter les travaux d'Albert Einstein en France dans les années qui ont suivi la première guerre mondiale (beaucoup de Français étaient anti-allemands).


Paul Langevin fut également un homme engagé : militant politique il pourfend l'injustice et adhère au Comité mondial contre la guerre et le fascisme, la Ligue Française des Droits de l'homme et au Comité de vigilance des intellectuels.

L'annonce de l'arrestation de Paul Langevin par la Gestapo, le 30 octobre 1940, entraîne une riposte publique immédiate. Un comité de soutien se constitue, des tracts clandestins appellent à manifester à l'Université et dans les grandes écoles.... La manifestation pour libérer Langevin a lieu au Quartier Latin en état de siége. Le soir même un tract appelle à la manifestation du 11 novembre à l'Arc de Triomphe. Les médias martèlent l'ordre fait par l'occupant et par Vichy de ne pas célébrer la fête Nationale. Tracts, appels, bouche à oreille amènent les jeunes à monter vers l'Etoile le 11 novembre. La répression est violente. Ce même jour au matin les membres du groupe du Musée de l'Homme fleurissent la statue de Georges Clemenceau. Toute la journée, des grèves importantes paralysent les bassins houillers du Nord et du Pas-de-Calais.

Paul Langevin a été détenu à la Santé jusqu'au 7 décembre 1940. Il est mis en résidence surveillée à Troyes jusqu'à son évasion en Suisse en 1944. Cette même année il est de retour en France avec une escorte de F.T.P. En 1945 il reprend ses activités scientifiques, en 1946 il est nommé conseiller municipal du 5éme arrondissement de Paris. Il décède le 19 décembre 1946. Des obsèques nationales lui sont faites et le 17 décembre 1948 ses cendres sont transférées au Panthéon. Une rue de Kerbernier - Lanrédec à Bellevue porte le nom de Paul Langevin.

Outils personnels