Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Histoire de la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau (1939-1973)

Histoire de la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau (1939-1973)


Texte Hervé Farrant


Drapeaufrancais.jpg
Les médaillés militaires du canton de Ploudalmézeau en 1960.
Adam med.JPG


Sommaire

La création de la Médaille Militaire.

Le 22 janvier 1852, le prince-président Louis-Bonaparte petit neveu de l'empereur Napoléon 1er signe le décret de la création de la Médaille Militaire destinée à récompenser les sous-officiers, officiers mariniers, caporaux, brigadiers, quartiers-maîtres, soldats et marins pour leurs actes de bravoure et leur long état de service. A titre exceptionnel, la concession de cette convoitée et prestigieuse décoration est étendue aux maréchaux de France et aux généraux ayant exercé des commandements en chef devant l'ennemi. Elle peut être conférée à des chefs d'État et des généraux étrangers.

10 emblèmes des Armées Françaises et des prestigieuses écoles militaires sont décorés de la Médaille Militaire. Des unités des armées de Terre, de Mer et de l'Air portent avec fierté la fourragère aux couleurs vertes et jaunes de la Médaille Militaire.


Le 22 mars 1852, le prince Louis-Napoléon place du carrousel du Louvre remet la première Médaille Militaire au sergent Forgues Jean-François du 72ème régiment de ligne.

Fondation de la Société Nationale des Médaillés Militaires.

En 1904, est fondé la Société Nationale des Médaillés Militaires et en 1909, l'association de l'orphelinat et des veuves des Médaillés Militaires qui s'assigne comme objectifs de recueillir les orphelins des Médaillés Militaires, d'accorder des indemnités de décès et de funérailles, des secours aux veuves et aux sociétaires dans le besoin, d'allouer des indemnités de naissance, de distribuer des bourses aux enfants de Médaillés Militaires. Le 19 avril 1972, est inauguré la maison de retraite des Médailles Militaires.


Fondation de la 1074ème section des Médailles Militaires du canton de Ploudalmézeau.

M. Joseph Adam.


Le 5 mars 1939, monsieur Adam Joseph ancien maître principal fusilier marin en retraite et ancien combattant de Dixmude décoré de la Médaille Militaire et de la croix de guerre avec palme, en présence de vétérans titulaires de la Médaille Militaire, fonde la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau.

Le bureau est composé de monsieur Adam joseph président de section, Talarmin Yves vice-président, Bris François secrétaire-trésorier. Les sociétaires Pellen joseph, Lozach Jean, Pichon Charles, Creach François sont responsables du recrutement et de la propagande.

Le 23 mai 1939, messieurs Pellen Emile, Adam Jean-Marie, Cornec Jean, Thomas Jean, L'hostis Louis, Pilven Joseph et Croguennec Claude et au mois de juin 1939, Tanguy Jean, Luart Sébastien et Le Gall Jean adhérent à la section.

Les autres adhérents de la 1074ème section sont Uguen Jean et Arzel Joseph de Portsall, François, Fagon Jean-Marie, Pellen Guillaume, Squiban Hervé, Corolleur Jean, Le Bec Jean et Bodiger Jean du bourg de Ploudalmézeau, Forest Hervé de Bar-al-Lan, Le Vaillant Jean du hameau de Fennten-Ven, Quéméneur François du hameau du Coat-Lesvorn, le Borgne Vincent du hameau de Kerhoanoc, Cadalen Jean du hameau de Kerzement, Taloc François du hameau de Guitalmézé-Goz, Le Her Jean du hameau du Castel Gaoter, Salliou Michel du hameau de Kerenvel, Salaïn Jean-Marie Forest François et Le Fourn François du bourg de Plouguin, Minguy Jean-Marie du bourg de Plourin, Gouzien Vincent et Daouben René de Kersaint-Landunvez et Kerveur Joseph du bourg de Lampaul-Ploudalmézeau.


La cotisation annuelle d'un membre actif est fixée à 25 francs ( 5 francs de fond de gestion, 10 francs de fond de réserve, 2 francs de fond de funérailles, 8 francs à l'orphelinat des Médaillés Militaires ) et à 5 francs pour une dame patronnesse.

P1010082.JPG

La déclaration de guerre en septembre 1939.

Après l'invasion de la Pologne par les troupes nazies, la France déclare la guerre à l'Allemagne hitlérienne et mobilise ses réservistes. La drôle de guerre commence...

Officiellement, pour la première fois depuis sa création, devant le monument aux Morts de Ploudalmézeau, les adhérents de la 1074ème section des Médaillés Militaires, tous valeureux anciens combattants de la guerre de 1914-1918, se remémorant l'héroïsme et l'immensité du sacrifice de leurs frères d'armes commémorent avec solennité l'armistice du 11 novembre 1918.


Monument aux Morts de Ploudalmézeau.

Les années sombres de 1940 à 1944.

En janvier 1940, messieurs Talarmin Alexandre né le 10 novembre 1906, médaillé militaire depuis 1937 et Louis Nedéllec né à Quinper le 7 mai 1890, médaillé militaire depuis le 17 juin 1933 adhérent à la 1074ème section des Médailles Militaires du canton de Ploudalmézeau.

Le 11 avril 1940, messieurs Pennec François et Creff Yves du bourg de Ploudalmézeau rejoignent la 1074ème section. L'épouse de Creff Yves obtient sa carte de dame patronnesse.

Le 9 mai 1940, la werhmacht passe à l'offensive, perce à Sedan et s'engouffre à l'intérieur du territoire national.

Dans une note confidentielle en date de 25 mai 1940, Monsieur Moussat président de la Société Nationale des Médaillés Militaires avertit les présidents de sections dont monsieur Adam Joseph, de la création sur tout le territoire national, conformément aux instructions des Pouvoirs Publics, de la formation de gardes territoriaux. Cette garde territoriale armée et munie de brassards, confiée aux anciens combattants et médaillés militaires, est chargée de lutter contre la cinquième colonne et les parachutistes ennemis, d'effectuer des patrouilles nocturnes. Cette note stipule de confier uniquement à des camarades sûrs ses missions de surveillance...


Le 26 mai 1940, la communauté des Médaillés Militaires est en deuil.. François, Marie Talarmin soldat au 248ème régiment d'infanterie, fils du vice-président de la 1074ème section monsieur Yves Talarmin, est tué au combat à Dunkerque.

Au fil des semaines, des mois et des années, les habitants du canton de Ploudalmézeau unis par le chagrin, porteront avec dignité et pudeur le deuil des disparus de Norvège, des tués des mois de mai et juin 1940, des sacrifiés de Mers El-Kébir, des déportés résistants et des victimes civils et militaires des combats de la Libération.

La 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau sous l'occupation allemande.

Le 20 juin 1940, la werhmacht prend possession du canton de Ploudalmézeau. Les manifestations patriotiques sont interdites.

En septembre 1940 en zone libre, un décret du gouvernement de Vichy dissout toutes les Sociétés d'anciens Combattants pour les réunir sous l'égide du maréchal Pétain en une légion nommée Légion Française.

Septembre 1940. Coupure de presse.
Carte de la légion française des combattants.
Octobre 1940. Coupure de presse.


Au soulagement des sociétaires des sections de Médaillés Militaires dont la 1074ème section de Ploudalmézeau, la Société Nationale des Médaillés Militaires et sa Société de Secours reconnues d'utilité publique, sous le coup des lois d'avril 1890 et juillet 1901, étant œuvre d'intérêt publique conservent après autorisation le droit de réunion.

En vertu d'une ordonnance des autorités d'occupation en date du 13 août 1940, l'Union Fédérale des Associations Françaises des Anciens Combattants dont est affiliée les Médaillés Militaires, est autorisée à continuer son activité en zone occupée et une note du 19 mars 1941 du consul général d'Allemagne à Paris, monsieur Schleier autorise les sections locales de quatre Associations d' Anciens Combattants à accompagner avec leur drapeau leurs camarades à leur dernière demeure.


Le 1 septembre 1940, la 1074ème section des Médaillés Militaires se réunit au bourg de Ploudalmézeau. Il est portait connaissance aux sociétaires de l'existence de l'ordonnance du 13 août 1940. Le président Adam Joseph, malgré les événements tragiques des mois de mai et juin 1940 et l'humiliation de la défaite, constate le bon moral de la section.


Le 22 novembre 1940, le secrétariat général des Médaillés Militaires, siège social à Paris, autorise les sociétaires d'Argenton affiliés à la 262ème section de Saint Renan à rejoindre la 1074 ème section du canton de Ploudalmézeau, ainsi messieurs Raoul Joseph, Jégot Yves, Jaouen Ugene, Corre Joseph, Talarmin Marie, Fourn Yves, Le Meur Pierre, Jaouen René, Le Meur Achille, Doumer Etienne, Bréméol François, Bouzéloc Jean, Bouroulle Jan-Marie, Le Meur Pierre et Jaouen René renforcent l'effectif de la section.



Par courrier du 18 juin 1941, la veuve d'un sociétaire originaire de Porspoder sollicite au président de la 1074ème section monsieur Adam Joseph, les indemnités de décès et de funérailles prévues par les articles 52 et 53 des statues de la Société Nationale des Médaillés Militaires. La demande est transmise pour régularisation à Paris au siège de la Société Nationale des Médaillés Militaires.



Dans cette époque de pénuries et de deuils, de nombreuses misères sont à soulager: Mesdames Jegot Yves, Talarmin Albert, Pichon Alfred, Le Bihan Paul, Bocheur François, Fourn Yves du bourg d'Argenton, Kerros Paul, Bouzéloc Jean, Quéméneur Jean, Le Meur Pierre du village de Porspoder, Le dreff Gabriel et Creff Yves de Ploudalmézeau et Bouroullée Jean-Marie du bourg de Landunvez, dames patronnesses au sein de la 1074ème section, confectionnent des layettes et des broderies, tricotent des chaussettes, des chandails, des tours de cou, des passe-montagnes, récoltent des vêtements, des coiffures et des chaussures au profit des veuves, des orphelins, des sinistrés et des prisonniers de guerre membres de la Société Nationale des Médaillés Militaires.


Des quêtes, des ventes de tickets de tombola et des billets de la Loterie Nationale sont organisées au profit des œuvres sociales des Médaillés Militaires.

Decembre 1944. Vente de timbres au profit des oeuvres sociales des prisonniers de guerre.

En 1941, la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau déplore les décès de trois sociétaires, messieurs Quéméneur François de Ploudalmézeau, Arzel Joseph de Portsall, Kerros Paul de Porspoder, en 1943, de monsieur Lannuzel Jean et début 1944, de Lozach Louis.

En 1941, l'effectif de la 1074ème section est de 63 sociétaires et 14 dames patronnesses .La section déplore la radiation d'un membre pour non paiement de sa cotisation.

En 1942, messieurs Le Dreff Gabriel de la section de Saint Renan et Engrand de la section de Brest-Ville rejoignent la section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau. Après une lettre de rappel, un sociétaire non à jour de sa cotisation est radié de la 1074ème section.

Au fil du temps, dans la confidentialité des réunions de la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau, les adhérents anciens combattants de la Grande Guerre, ne dissimulent plus leur haine viscérale de l'occupant allemand et leur sympathie à la cause des Alliés et au général De Gaulle.

Soupçonné, le sociétaire Jean Tromelin de Plouguin, mutilé de la Grande Guerre 14-18, médaillé militaire, chevalier de la légion d'Honneur, arrêté par les allemands, est interné plusieurs mois dans des conditions difficiles à la prison de Rennes.

M. Jean Tromelin.

En août 1944, le vice-président de la 1074ème section Yves Talarmin, rejoint le camp des Forces Françaises de l'Intérieur de Tréouergat et met son expérience de combattant de la guerre de 1914-1918 au service des jeunes volontaires inexpérimentés du bataillon de Ploudalmézeau. Le 6 septembre 1944, le chef de section Yves Talarmin âgé de 57 ans, est atteint mortellement aux Blancs Sablons alors qu'il quittait par ordre et après ses hommes, une position particulièrement dangereuse. Courageusement, son fils Alain Talarmin, engagé au bataillon F.F.I. de Ploudalmézeau récupère le corps de son père sous le feu de l'ennemi.

M. Yves Talarmain tué en septembre 1944.

Les années d'après guerre.

Remise de décorations à Ploudalmézeau.
Au centre Eugène Le Hir et à droite Joseph Adam
Eugène Le Hir, Joseph Adam et le porte-drapeau Benoit Lozach.
Eugène Le Hir et Joseph Adam.


Cérémonies patriotiques.
Portsall, de gauche à droite les porte-drapeaux dont Benoit Lozach, Pierre Bellec, Cloarec et Joseph Adam.
Portsall, Pierre Bellec, Cloarec et Joseph Adam.
Ploudalmézeau, le porte-drapeau Jean Elies et l'abbé Bougaran.


Ploudalmézeau, Le porte-drapeau Jean Elies, le sénateur André Colin (1910-1978), Jean Fagon et Joseph Adam.
Ploudalmézeau, remise de décoration par le sénateur André Colin.
Plouguin, remise de la légion d'honneur à monsieur Aalhon. De gauche à droite Aalhon, Joseph Adam et Jean Tromelin.


Ploudalmézeau, repas de l'UNC en 1957. De gauche à droite messieurs Jean gourvenec, Joseph Venec, Joseph Adam et Taloc.
Ploudalmézeau, gouter des famille des adhérents de l'UNC. de gauche à droite le garde champêtre Léon Keromnes, madame veuve Yves Talarmin, Joseph Adam, madame Marie Adam et Eugène Le Hir.

Dès la fin du second conflit mondial, la 1074ème section des médaillés de Ploudalmézeau enregistre de nouvelles adhésions.

En 1952, la 1074ème section commémore le centenaire de la création de la Médaille Militaire.

En octobre 1954, les médaillés militaires du canton de Ploudalmézeau commandent à Paris aux établissements S. et G. Jousset un drapeau tricolore pour une valeur de 33.269 francs.

Le drapeau des medaillés militaires du canton de Ploudalmezeau.

Pendant cette période, on retiendra l'importante activité de la section, présente à toutes les cérémonies patriotiques et aux obsèques de ses adhérents.

Congrès UNC 1959 1.JPG
Congrès UNC 1959 2.JPG

Le dimanche 5 avril 1959, Ploudalmézeau accueille le congrès département de l'Union Nationale des Combattants du Finistère, présidé par monsieur Lucien Kraigre président départemental. Le défilé dans les rues du bourg, devant une population respectueuse et chaleureuse des drapeaux des associations patriotiques, des délégations d'Anciens Combattants et Médaillés Militaires, les poitrines constellées de décorations, reste le moment fort de cette inoubliable journée.

Ploudalmézeau, congrès départemental de l'UNC du Finistère.

La clique du patronage des Arzellis précède le défile des porte-drapeaux et des délégations et des associations patriotiques et remise de décorations place du chanoine Grall.

Congrès unc 1 numérisation0030.jpg
Congrès unc 2 numérisation0016 (9).jpg
Congrès unc 3 numérisation0018 (2).jpg

Quelques exemples de l'activité de la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau dans les années 1960 et 1970.

Ploudalmézeau le 18 décembre 1960 réunion des médaillés militaires.

Les sociétaire Le Meur, François Quéméneur, Laot, Perrot,Le Her, François Keromnès, Pierre Bellec, Eugène Quéméneur, Célestin Mingant, Jean-Marie Keromnès, Louis Tournellec, Joseph Petit, François Kerros, Jean Guénégués, Hervé Squiban, Le Belec, Joseph Adam, Jean Thomas, Hervé Corrnen, François Audrezet, Louis Haridon, Auguste Colin, Joseph Heliés, Stéphan et Jean Deniel.


Ploudalmézeau le 19 janvier 1964. Réunion des médaillés militaires.

de Gauche à droite: Gaby Simon, (inconnu?), François Talarmin, (inconnu?), Jean Guénégués, Auguste Colin, Jean Tanguy, Yves Dilizien, Joseph Adam, (inconnu?), Pierre Bellec, Eugène Quéméneur, François Cadalen, Jean-Marie Keromnés.


Réunion de UNC de Ploudamézeau en 1964.

(inconnu?), Jean Guénégués, Louis Cadour, Pierre Bellec, Jean Caraes, (inconnu?), Joseph Adam, François Talarmin, Yves Dilizien, Pelleau, (inconnu?), et Jean-Marie Keromnés.



De nouveaux médaillés militaires, vétérans des conflits indochinois et algériens adhérent à la 1074ème section, dynamique, elle est une des plus importantes du Finistère et ses adhérents sous la bienveillante autorité de leur président monsieur Adam Joseph se font remarquer par leur vitalité et leur irréprochable comportement.

  • Du 31 mai au 3 juin 1962, une délégation de la 1074ème section participe à Vannes au 27e congrès National des Médaillés Militaires.
  • Le 24 juin 1964, promenade des Médaillés Militaires à Landévennec.
Promenade des médaillés militaires à Landévenec. Le chauffeur de l'autocar est monsieur Calvez de l'entreprise de transports Deniel. .


Monsieur Jean-François Arzel du hameau de Lestréhoné, maitre canonnier-pointeur né le 11 août 1893 à Ploudalmézeau, brigadier d'artillerie en 1918, blessé de guerre, cité à l'ordre du régiment est décoré de la Médaille Militaire par le président Adam Joseph.

  • Le 8 mai 1965 à Ploudalmézeau, inauguration de la place de la Libération.
Place de la Libération P1000945.JPG


Ploudalmézeau le 8 mai 1965, inauguration de la place de la Libération, discours de monsieur Arzel alphonse maire de Ploudalmézeau et remise de décorations.
Numérisation0016 (7) 8 mai 1965 1.jpg
Numérisation0027 (10) 8 mai 1965 2.jpg
GEDC0786 8 mai 1965 3.JPG


  • Le 24 juin 1965, excursion des adhérents et de leurs familles à Huelgoat.
Promenade des médaillés militaires à Huelgoat.
  • Le 30 janvier 1966, réunion en présence de 28 adhérents de la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau.
  • Le 6 avril 1966, une délégation de la section, composée du président Adam Joseph, Auguste Colin, Louis Talarmin et Claude Hélies, se déplace à Quinperlé à la réunion des présidents de secteurs du Finistère.
  • Le 23 juin 1966, promenade des Médaillés Militaires et de leurs familles à Roscoff.
Promenade des médaillés militaires à Roscoff.


Réunion des Médaillés Militaires à la mairie, à l'ordre du jour, expédition de 12 poupées en costume breton confectionnées par les dames patronnesses au profit de la vente de charité des œuvres sociales des Médaillés Militaires du 5 novembre 1966 et désignation des sociétaires responsables des entrées, de la surveillance et du contrôle des recettes du traditionnel bal des Médaillés Militaires du 11 novembre. Une minute de silence est consacrée en souvenir d'un adhérent, du camarade Laurent Stéphan décédé à l'automne 1966.

  • Le 22 octobre 1966, la Société Nationale des Médaillés Militaires accorde des bourses d'études aux élèves, Prigent et Cornen (200 francs) et Le Hénaff (100 francs).
Ploudalmézeau, cérémonie du 11 novembre 1966. Remise de la médaille commémorative de la bataille de Verdun à Jean L'Her. De gauche à droite: Adam Joseph président des médaillés militaires, Jean L'Her, Arzel Alphonse maire et Carës Jean président de l'UNC.


  • Le 21 janvier 1967, la 1074ème section des Médaillés Militaires et 16 drapeaux d'associations patriotiques du canton participent en l'église de Saint Pierre de Ploudalmézeau à la messe dédiée à la mémoire du général Weygand (1867-1965), président d'honneur des Médaillés Militaires.
Le général Weygand (1867-1965).
  • Le 22 janvier 1967, assemblée générale de la section à la mairie de Ploudalmézeau.
Réunion des médailles militaire à la mairie de Ploudalmézeau, De gauche à droite jean Tanguy, Jean Guenneguès, Joseph Adam et Pierre Bellec..


  • Le 23 janvier 1967, la médaille de vermeil de la Société Nationale des Médaillés Militaires est remise au président Adam Joseph.
  • Le 19 mars 1967 à 18 heures à la mairie, le président Adam Joseph réunit les membres du bureau, à l'ordre du jour la préparation du congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère.

La Municipalité de Ploudalmézeau accorde pour la préparation du congrès du 3 avril 1967 une subvention de 150 francs à la 1074ème section.


Congrès MM avril 1967 3 numérisation0015 (3).jpg

le congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère, de gauche à droite monsieur de Poulpiquet députe de la 3e circonscription, Arzel Alphonse maire de Ploudalmézeau, Adam Joseph, monsieur Prémel président des médaillés militaires du Finistère, François Talarmin et Auguste Colin.


  • Le 3 avril 1967, Ploudalmézeau accueille le congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère, présidé par monsieur Premel Goulven président départemental, en présence de monsieur Alphonse Arzel, maire de Ploudalmézeau et conseiller général, des autorités civiles et militaires et des Associations patriotiques.

Une messe est célébrée en l'église de Saint Pierre suivie d'un dépôt de gerbe au monument aux Morts, d'une minute de recueillement et d'une remise de décorations. La matinée s'achève par un banquet de clôture partagé par 115 invités dans le restaurant de madame et monsieur Jean Deniel.

le congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère, Ploudalmézeau, remise de décorations par l'amiral Caillard président de l'UNC du Finistère.
le congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère, Ploudalmézeau, remise de décorations par l'amiral Caillard président de l'UNC du Finistère.
  • Le 16 avril 1967, une délégation de la 1074ème section participe au pèlerinage des Médaillés Militaires Bretons de Sainte-Anne d'Auray, sous le haut patronage de monsieur Messmer, Ministre des Armées, en présence de monsieur Marcellin Raymond, maire de Vannes, Ministre délégué chargé du Plan et de l'Aménagement du territoire et Président du Conseil Général, du Secrétaire d'Etat à l'Information, monsieur Yvon Bourges et de son excellence Monseigneur Boussard, Eveque de Vannes. Le transport des pèlerins est assuré par les cars Deniel de Ploudalmézeau.
Programme du pèlerinage à Sainte Anne d'Auray des médailles militaires.
  • Le 6 juin 1967, réunion du bureau au café Chuitton en présence du président Adam Joseph, du vice-président Pierre Bellec, des sociétaires Auguste Colin, Jean Guenneguès, Paul Le Faou, Jean Tanguy et François Audrezet, à l'ordre du jour, le compte rendu du congrès départemental de Ploudalmézeau et du pèlerinage des Médaillés Militaires de Saint-Anne d'Auray. La section enregistre un nouveau adhérent, Hervé Cadour du bourg de Ploudalmézeau.
Ploudalmmézeau, le 11 novembre 1967. Le président des médaillés militaires Adam Joseph décore de la médaille militaire monsieur Salou Jean.
Ploudalmmézeau, le 11 novembre 1967. De gauche à droite, messieurs Carës Jean président de l'UNC de Ploudalmézeau, Salou Jean, Arzel Alphonse maire de Ploudalmézeau et Adam Joseph président des médaillés militaires.

Le secrétaire de la section Jean Guenneguès est décoré de la médaille de bronze de l'Association Nationale des Médaillés Militaires.

Une délégation et son porte-drapeau sont présents aux obsèques des adhérents Gabriel Le Meur du bourg et de Hervé Gouzien de Portsall

Après l'assemblée générale du 21 janvier 1968, un repas chaleureux réunit la section au restaurant Pennec.


  • Le 21 avril 1968, réunion du bureau à la mairie, à l'ordre du jour la préparation de la sortie annuelle du mois de juin à Roscoff.


  • Le 12 mai 1968, les sociétaires Duponchelle et François Talarmin représentent la section au vin d'honneur et au repas des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre du canton.


  • Le 23 juin 1968, promenade annuelle à Roscoff et au château de Kerjean.
  • Le 4 août 1968, une délégation et le porte-drapeau des Médaillés Militaires assistent aux obsèques du vice-président de la 1074ème section Pierre Bellec.
Pierre Bellec.
  • Le 22 septembre 1968, repas de cohésion au restaurant de Jean Deniel pour les Médaillés Militaires de la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau.
  • Le 31 septembre 1968, le président de section Adam Joseph, le porte-drapeau Gabriel Simon et les délégués Claude Héliés, Yves Jacopin et Maurice Simon se déplacent à Moélan sur Mer pour le congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère.


  • En 1968, la 1074ème section poursuit ses activités sociales, expédie des colis pour la vente de charité du mois d'octobre au profit des orphelins de la Société Nationale des Médaillées Militaires. Des bourses d'études sont accordées par la Société Nationale des Médaillés Militaires à trois élèves : Cornen Yvonne (250 francs), Simon Robert (200 francs) du bourg et Prigent Solange (100 francs) de Lampaul Ploudalmézeau.

Succès de la vente des vignettes au profit de l'orphelinat des Médaillés Militaires.

Ploudalmézeau, cérémonie du 11 novembre 1968. Jean Tromelin décore de la médaille militaire André Bescond.
Ploudalmézeau, cérémonie du 11 novembre 1968.
De gauche à droite, Arzel Alphonse maire , Bescond André et Tromelin Jean.


Ploudalmézeau, cérémonie du 11 novembre 1968.
Départ des délégations patriotiques vers le monument Aux Morts de Ploudalmézeau. Au premier plan Alphonse Arzel, François Talarmin, Auguste Colin, Louis Cadour...


Recueillement devant le monument Aux Morts de Ploudalmézeau. Auguste Colin, Jean Caraës et François Talarmin...
Dépôt de gerbes devant le monument Aux Morts de Ploudalmézeau. Louis Cadour, Servais Quentel, Joseph Adam, Jean Carës...
Recueillement devant le monument Aux Morts de Ploudalmézeau.


Discours de Alphonse Arzel maire de Ploudalmézeau.
Alphonse Arzel, Jean Caraës et Louis Cadour.
Le porte-drapeau de la FNOM, Servais Quentel porte-drapeau des ACPG et François Audrezet porte-drapeau des médaillés militaires.


Ploudalmézeau, 11 novembre 1968.

De gauche à droite: Biel Jaouen, Yves Hélies, Françiis Coum, Jean Deniel, Inconnu ?, Louis Fagon, Inconnu ?, Inconnu ?, Léon Quéméneur, Ambroise Mazé, Inconnu ?, Inconnu ?, Yves Dillizien, Mathieu Corre, Madame Le Gall...


Ploudalmézeau, 11 novembre 1968.


Portsall, 11 novembre 1968.

De gauche à droite: René Thomas, Inconnu ?, François Hélies, Inconnu ?, Servais Quentel, Taloc, Inconnu ?, Inconnu ?, Auguste Colin, François Calvarin, Alphonse Arzel, Inconnu?, Inconnu ?, Jaouen, Inconnu ? ...


Portsall, 11 novembre 1968.

Le drapeau de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Portsall, le porte-drapeau des médaillés militaires François Audrezet, les porte-drapeaux de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau, des A.C.P.G. et des Français Libres. A l'extrême droite: François Héliés, Servais Quentel...


Mairie de Ploudalmézeau. Réunion des adhérents de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau. De gauche à droite: Jean Guennégues, Inconnu ?, Joseph Adam, Inconnu ?


Mairie de Ploudalmézeau en octobre 1961. Réunion des adhérents de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau.


Ploudalmézeau le 8 octobre 1961.

Souvenir de la réunion des adhérents de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau sous la présidence de monsieur Habasque, président de l'association des Officiers Mariniers quartiers-maîtres et veuves de la deuxième région maritime et du délégué monsieur Gourmelon en présence de messieurs Adam, Keromnès, Tanguy, Guennégues, Bizien....


Ploudalmézeau le 26 janvier 1964.

Souvenir de la réunion des adhérents de l'association des Officiers Mariniers, quartiers-maîtres et veuves de Ploudalmézeau et Lampaul-Ploudalmézeau sous la présidence de monsieur Gourmelon, responsable de l'association des Officiers Mariniers quartiers-maîtres et veuves de Brest.


Au cours de l'année, Vaillant François, Georges Sanson, Salou Jean du hameau de Kerlanou,, Arzel Jean-François de Lestréhoné , Yves Deniel de Dourlanoc, Jean-Baptiste Brenterch de Lampaul-Ploudalmézeau et Arzel Joseph maitre fusilier en retraite rejoignent la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau.

La section déplore les décès de quatre sociétaires, messieurs Raoul Joseph du bourg d'Argenton, Bleuven Désiré, Charles Pichon de Ploudalmézeau et Yves Tanguy de Saint-Pabu.

  • En 1969, messieurs Bescond André, Petit Germain, Kermorgant Louis du bourg de Ploudalmézeau, Jean Abiven de Dourlanoc, Begoc Jean-François et Jaouen François-Marie de Lampaul-Ploudalmézeau, Morvan jean-Louis et Jézequel Jean de Saint-Pabu, Le Dreff Gabriel de Plourin adhérent à la section.
  • Une délégation, composée du président Adam Joseph, des sociétaires Corre Mathieu, Vaillant François et Pelleau Guillaume, participe le 13 avril 1969 à Quinper au congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère.

Le sociétaire Auguste Colin représente le 15 mai 1969 à Versailles, la 1074ème section au congrès national des Médaillés Militaires.

  • Le 21 juin 1969, promenade sous un soleil radieux des sympathisants, sociétaires et de leurs familles à la Forêst-Fouesnant.
Louis Cadour secrétaire de l'UNC de Ploudalmézeau.
Amiral Caillard président de l'UNC du Finistère.
Jean Guenneguès secrétaire des médaillés militaires.
  • Le 10 aout 1969 et le 21 septembre 1969, la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau participe à Tréouergat, Ploudalmézeau et à Brest au vingt-cinquième anniversaire de la Libération. Le porte-drapeau de la section est François Audrezet.
De gauche à droite, François Hélies, L'ancien gendarme et commandant du bataillon FFI de Ploudalmézeau Grannec dit joseph 351, Louis Cadour secrétaire de l'UNC, Mathieu Corre, Amiral Caillard président de l'UNC du Finistère, Alphonse Arzel, Jean Tanguy et le président Adam Joseph.
Ploudalmézeau le 21 septembre 1969. Commémoration de la Libération. Arrivée à Ploudalmézeau du flambeau venant de Lampaul-Ploudalmézeau. Le porte-flambeau de Ploudalmézeau à Plourin est Mathieu Corre.


  • En octobre 1969, deux bourses d'études sont attribuées par la Société Nationale des Médaillés Militaires à Cornen Jean-Luc du bourg de Ploudalmézeau (200 francs) et Arzel Marie de Henter-Hent (100 francs.)
  • En novembre 1969, la 1074ème section présente ses sincères condoléances à monsieur Raymond Marcellin maire de Vannes et Ministre de l'Intérieur, à l'occasion du décès de son père, président- bienfaiteur des Médaillés Militaires.
De gauche à droite, François Calvarin, Balcon, Jean caraes, Louis Cadour, Alphonse Arzel, Joseph Gourvenec, Abiven, Joseph Taloc, Joseph Adam, Louis Hélies, Jean Legal, Briand, Joseph Mével, Paul et Jean Begoc.
Ploudalmézeau le 11 novembre 1969.
  • Le 11 novembre 1969, les associations patriotiques commémorent l'armistice du 11 novembre 1918.
Ploudalmézeau cérémonie du 11 novembre 1969. de Gauche à droite, Joseph Gourvenec, Abiven, Joseph Taloc, Joseph Adam, Jacob Gélébart et louis Hélies.

Le président Adam Joseph remet la Médaille Militaire à Jean-François Abiven du hameau de Izuella en présence des sociétaires de la 1074ème section, les honneurs sont rendus par le porte-drapeau Jean-Marie Thomas de Portsall. La cérémonie est suivi d'un vin d'honneur chez Jean Jestin, propriétaire de la Tocade et d'un déjeuner convivial à l'hôtel Marzin, ancienne maison Pennec. Le bal des Médaillés Militaires à la Tocade dans une excellente ambiance, se déroule sans incident.

  • Le 7 décembre 1969, assemblée générale de la section en présence d'une quarantaine de sociétaires, dans une salle de la mairie mise gracieusement à la disposition par la municipalité de Ploudalmézeau. Le président Joseph Adam après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux adhérents fait observer une minute de silence, en mémoire des disparus de la section, Jean-Louis Cloarec du bourg et Jean Bouzeloc de Porspoder. Le compte rendu morale et financier est commenté et adopté par l'ensemble des sociétaires. Sans volontaire pour lui succéder, le président Adam Joseph est reconduit à l'unanimité dans ses fonctions ainsi que les secrétaires Jean Guenneguès et Jean Thomas de Portsall.


Mairie de Ploudalmézeau, réunion des médaillés militaires. Une minute de recueillement est observée à la mémoire des sociétaires disparus. De Gauche à droite, Inconnu?, Auguste Colin, Jean Guennégues et Joseph Adam.


  • Le 12 avril 1970, la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau, avec à sa tête le président Adam Joseph, le porte drapeau Raguénes et Vaillant Joseph, participe à Lesneven au congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires du Finistère et le 7 mai, les sociétaires Corre Mathieu et Audrezet François représentent les Médaillés Militaires au repas des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre du Canton.
  • Le 20 mai 1970, la section déplore les décès des adhérents Lescop et Jean Forest de Portsall.


  • Le 21 juin 1970, promenade annuelle des Médaillés Militaires à Pleumeur-Bodou.
  • Le 2 août 1970, le président Adam Joseph, le secrétaire Jean Guenneguès et le porte-drapeau Audrezet François représentent la 1074ème section à la cérémonie patriotique de Tréouergat.
Le porte-drapeau des médaillés militaire François Audrezet.

Une forte délégation de Médaillés Militaires avec une ferveur intacte commémore l'armistice de 1918, cette émouvante cérémonie du souvenir est suivie d'un vin d'honneur à la Tocade et d'un repas fraternel à Bar-al- Lan.

Succès du bal des Médaillés Militaires à la Tocade.


Expédition de poupées costumées confectionnées par les dames patronnesses au profit des œuvres sociales des Médaillés Militaires, à ce titre le président Adam Joseph félicite les épouses et les bénévoles pour leur dévouement désintéressé à la cause des œuvres sociales des Médaillés Militaires.

  • Le 13 décembre 1970, assemblée générale de la 1074ème section à la mairie de Ploudalmézeau, devant une quarantaine de sociétaires. Après une minute de recueillement en souvenir des adhérents disparus, le président Adam Joseph et le bureau présentent le rapport d'activité et se félicitent de la présence de la 1074ème section des Médaillés Militaires avec son drapeau à toutes les manifestations patriotiques, et louent l'excellent état d'esprit et de camaraderie régnant au sein de la section. A l'issu de la réunion, le traditionnel verre de l'amitié est servi chez madame Le Gall, où le président Adam Joseph remet au sociétaire Jean Thomas de Portsall, le diplôme et la médaille de bronze de l'Association Nationale des Médaillés Militaires.
28 décembre 1970. Mairie de Ploudalmézeau. Remise de la croix de chevalier du Mérite National à monsieur Jean Le Dreff. De gauche à droite Le président Adam Jopseph, Le Dreff Jean, Caraes Jean et Alphonse Arzel.


  • Le 28 mars 1971, assemblée générale de la section à la salle de réunion de la mairie, messieurs Cadalen Louis, Raguénes François de Portsall et Copy François du bourg adhérent à la section.
  • Le 8 mai 1971, la section est présente à la commémoration du 8 mai 1945 et le dimanche 20 juin 1971, les Médaillés Militaires participent avec leur porte-drapeau à l'inauguration de la place du général De Gaulle, ancienne place aux Chevaux.
Stèle du Général De Gaulle à Ploudalmézeau.
  • Le 9 mai 1971, la section est présente à l'inauguration de la rue Bir Hakeim et au repas des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre.
Stèle Bir Hakeim à Ploudalmézeau.
Plaque de la rue Bir Hakeim à Ploudalmézeau.
  • Le 13 juin 1971, excursion sous un temps maussade et un crachin breton de 86 adhérents et de leurs familles à la pointe du Raz, la baie des Trépassés, Audierne et visite du musée ornithologique de Cléden-Cap-Sizun.
  • Le 8 août 1971, le présidant Adam, le secrétaire de section Jean Guenneguès et le porte-drapeau François Audrezet représentent la section à la cérémonie patriotique de Tréouergat.
  • En octobre 1971, après études de leurs dossiers, l'Association Nationale des Médaillés Militaires accorde des bourses scolaires à Jean-Marie Thomas de Portsall (240 francs), à mademoiselle Marguerite Arzel (150 francs), Simon Christian (150 francs) et Corre Annick ( 150 francs) du bourg de Ploudalmézeau.
  • Le bal familial et convivial du 11 novembre des Médaillés Militaires, organisé chez Jean Jestin, propriétaire de la Tocade, remporte un succès mérité.
  • Dimanche 23 janvier 1972, réunion générale de la 1074 ème section à la salle de la mairie de Ploudalmézeau devant 45 sociétaires.

Après avoir souhaiter la bienvenue à 7 nouveaux adhérents originaires de Portsall, messieurs Francis Calvarin, François Deniel, René Thomas, Pierre Arzel, François Oulhen, Olivier Bouzéloc et Yves Arzel, et fait observer quelques instants de recueillement à la mémoire des membres disparus, monsieur Joseph Adam, sociétaire de l'association Nationale des Médailles Militaires depuis 52 ans, président en poste depuis 33 ans, annonce sa démission, affirmant sa volonté de céder sa place à des plus jeunes.


monsieur Joseph Adam, annonce sa démission.

Le bureau est dissous et on procède à l'élection d'un nouveau président. Le sociétaire Claude Héliés est élu par 24 voix président de la 1074 ème section, Jean Guenneguès par 20 voix est maintenu dans son poste de secrétaire-trésorier, Duponchelle André est secrétaire adjoint, Corre Mathieu est élu vice-président du secteur de Ploudalmézeau et Jean Thomas est nommé vice-président du secteur de Portsall. Les autres membres du bureau sont Auguste Colin, Jean Tanguy, Marcel Laot, André Tanguy et Jean Tromelin.

A l'unanimité, monsieur Joseph Adam est élu président d'honneur de la 1074ème section, ce dernier, serein de quitter la présidence, insiste sur le climat fraternel qui a toujours régner au sein de la section et sur la légendaire vitalité de ses adhérents, remercie ému l'assemblée.

  • Le 5 février 1972, en signe de reconnaissance et d'estime, une réception est offerte à la Tocade par les adhérents de la 1074ème section à leur ancien président, un magnifique briquet et un paquet de cigarettes de marque gauloise sont offerts par les adhérents à leur président d'honneur et madame Adam Marie reçoit une splendide gerbe de fleurs. Un vin d'honneur, convivial et fraternel clôture cette journée.
  • Le 30 avril 1972, réunion de la section à la mairie, le président Claude Héliés remet à Balcon Prigent le diplôme et la médaille de bronze de la Société Nationale des Médaillés Militaires. Un apéritif est offert aux participants.
  • 8 mai 1972, commémoration de la capitulation de l'Allemagne nazie.
  • Le 28 mai 1972, participation de la 1074ème section au congrès de l'union départementale des Médaillés Militaires à Quinper.
  • Le 18 juin 1972, commémoration du trentième anniversaire de la bataille de Bir Hakeim à Ploudalmézeau et à la stèle des Forces Françaises Libres d'Argenton en présence des autorités civiles et militaires et des associations patriotiques dont la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau.

La 1074ème section des Médaillés Militaires s'implique toujours dans la vie sociale en participant en août 1972 à Tréouergat aux cérémonies de la Libération et à Ploudalmézeau à la commémoration de l'Armistice de 1918.

Remise de la médaille d'argent de la Société Nationale des Médaillés Militaires à Jean Geunneguès et de la médaille de bronze à Auguste Colin.

  • En cette fin d'année 1972, l'effectif de la 1074ème section du canton de Ploudalmézeau est de 105 adhérents.

Endeuillée, la section déplore la disparition de son président-fondateur, monsieur Joseph Adam survenue le 4 janvier 1973 et adresse ses sincères condoléances et son soutien fraternel à la famille de leur regretté président.

Le président d'honneur des médaillés militaires Adam Joseph.

Ses obsèques se déroulent en présence des délégations des diverses associations patriotiques du canton de Ploudalmézeau. Le président Joseph Adam repose au cimetière communal de Ploudalmézeau.

Epilogue.

A l'aube du troisième millénaire, actif et dynamique, la 1074ème section des Médaillés Militaires du canton de Ploudalmézeau, unie dans la confrérie fraternelle du monde combattant, fidèle à ses convictions patriotiques, est toujours présente aux côtés de l'Union Nationale des Combattants et des associations patriotiques aux manifestations et cérémonies du souvenir du canton de Ploudalmézeau...

Remerciements.

  • La député-maire de Ploudalmézeau Madame Marguerite Lamour.
  • Madame Stephan Yvonne.
  • Madame et Monsieur Talarmain Maurice.
  • Madame et Monsieur Squiban Claude.
  • Messieurs Bruno Gouez, Ygor de Saint Roch, Clément Coloreur, José Tastet.
  • Monsieur Mario Soléra.
  • Monsieur Steven Farrant.
  • Monsieur E. Yoni.
  • Mademoiselle Catherine Guillemant animatrice du centre multi-média «La Clé des Champs» de Ploudalmézeau.
  • Madame Catherine Guevel chargée de communication de Ploudalmézeau.



Sources.

  • Archives photographiques Madame Stephan Yvonne.
  • Archives photographiques et documents Hervé Farrant.
  • Archives et documents Steven Farrant.
  • Archives et documents Mario Soléra.
  • Archives et documents E. Yoni.
  • Les quotidiens «Télégramme de Brest» et «Ouest-France». (Archives communautaires de Brest).
Outils personnels