Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Un Noël à Ponta : Différence entre versions

m (a renommé Un noël à Ponta en Un Noël à Ponta)
(cat)
Ligne 1 : Ligne 1 :
UN NOËL A PONTA
 
  
Cet article signé Jeannine Persil et Lucienne Cornec est paru dans TAPAJ n° 9 de décembre 1991
 
  
Au début des années 80, peu d'associations existaient sur Pontanezen.
+
Cet article signé '''Jeannine Persil''' et '''Lucienne Cornec''' est paru dans [[Tapaj|TAPAJ]] n° 9 de décembre 1991
 +
 
 +
Au début des années 80, peu d'associations existaient sur [[Pontanezen]].
  
 
Les responsables du CAP, Jo et Maryvonne, décidèrent que Noël à Pontanezen serait une fête. Les premiers jours de vacances de Noël, avec l'aide des "monos", les enfants préparaient l'après-midi du 24 décembre : puzzles pour retrouver le Père-Noël, chants accompagnés par Thierry Seznec (un instituteur de l'époque), sketches... Certains confectionnaient des bougies, des étoiles, des boules pour décorer le sapin...
 
Les responsables du CAP, Jo et Maryvonne, décidèrent que Noël à Pontanezen serait une fête. Les premiers jours de vacances de Noël, avec l'aide des "monos", les enfants préparaient l'après-midi du 24 décembre : puzzles pour retrouver le Père-Noël, chants accompagnés par Thierry Seznec (un instituteur de l'époque), sketches... Certains confectionnaient des bougies, des étoiles, des boules pour décorer le sapin...
Ligne 19 : Ligne 19 :
  
 
Jeannine Persil (ex Père-Noël) et Lucienne Cornec.
 
Jeannine Persil (ex Père-Noël) et Lucienne Cornec.
 +
 +
{{CC-BY-ND}}
 +
 +
[[Catégorie:Pontanezen]]

Version du 8 août 2007 à 16:35


Cet article signé Jeannine Persil et Lucienne Cornec est paru dans TAPAJ n° 9 de décembre 1991

Au début des années 80, peu d'associations existaient sur Pontanezen.

Les responsables du CAP, Jo et Maryvonne, décidèrent que Noël à Pontanezen serait une fête. Les premiers jours de vacances de Noël, avec l'aide des "monos", les enfants préparaient l'après-midi du 24 décembre : puzzles pour retrouver le Père-Noël, chants accompagnés par Thierry Seznec (un instituteur de l'époque), sketches... Certains confectionnaient des bougies, des étoiles, des boules pour décorer le sapin...

Sapin enguirlandé Poubelles enjolivées

Le 24 décembre, vers 14 h., tout le monde se retrouvait dans la salle de spectacle du centre social. Les enfants préparaient leurs sketches, certains chantaient, d'autres enfin venaient apporter des boules, des étoiles à un sapin déjà bien "enguirlandé". Les rues elles-même, étaient "enjolivées" ainsi que les bennes poubelles. « Père-Noël, Père-Noël !» entendait-on crier.

Mais qui était le père Noël ?

Et comme tous les ans, celui-ci arrivait avec barbe blanche, bottes rouges et hotte sur le dos. Les enfants étaient nombreux et les cadeaux petits car le Père-Noël a beaucoup de travail le 24 décembre. Mais l'important, c'était que tout le monde était heureux en repartant, soit avec un sachet de bonbons (pour les enfants), soit avec dans la tête, les regards émerveillés et brillants des enfants (pour les monos). Ceux-ci se retrouvaient le soir chez Jo et Maryvonne pour le pot de Noël et ils avaient bien du mal à s'arracher à ce lieu chaud et amical pour laisser leurs hôtes fêter Noël en famille.

Beaucoup d'entre nous ont encore en tête ces souvenirs merveilleux. Il espèrent que ce Noël 91 sera, pour vous, joyeux et fraternel, et puisque 92 montre déjà son nez, dès maintenant, à tous, BONNE ANNEE.

Jeannine Persil (ex Père-Noël) et Lucienne Cornec.

Ce contenu est publié sous licence Creative Commons BY-ND

Cc-by-nd icon.svg

Vous êtes libre de :

partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre

d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales

Selon les conditions suivantes :
Cc-by new.svg Attribution (BY) — Vous devez citer l’auteur de l’œuvre.
Cc-nd.svg Pas d’œuvres dérivées (ND) — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.
Outils personnels