Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Saint Pol-Roux : Différence entre versions

m (Jean Claude HERVE a déplacé la page Saint Pol-Roux à Roscanvel vers Saint Pol-Roux : 2 parties, Roscanvel et Camaret)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le célèbre écrivain [http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Pol-Roux Saint Pol-Roux], de son vrai nom Paul-Pierre Roux, a résidé à [[Roscanvel]] pendant 7 ans. Il est venu s'installer en Bretagne suite à sa vie parisienne et à la faible reconnaissance de son travail par les critiques littéraires de cette ville.
 
Le célèbre écrivain [http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Pol-Roux Saint Pol-Roux], de son vrai nom Paul-Pierre Roux, a résidé à [[Roscanvel]] pendant 7 ans. Il est venu s'installer en Bretagne suite à sa vie parisienne et à la faible reconnaissance de son travail par les critiques littéraires de cette ville.
 +
Poète symboliste mais aussi passionné de nouvelles technologies.On l'appelait Le Magnifique.
  
À son arrivée Saint Pol-Roux occupe une maison à Lanvernazal. Sa fille Divine est née dans cette chaumière qui porte alors le nom : « la chaumière divine ». Suite à l'agrandissement de la famille et de la petitesse de la maison, Saint Pol-Roux s'installe  un cabinet de travail à l'Ermitage. L'Ermitage correspond à l'ancienne maison de gardien de la briqueterie Salomon située sur le port.
+
==Saint-Pol Roux à Roscanvel==
 +
 
 +
À son arrivée Saint Pol-Roux occupe une maison à Lanvernazal. Sa fille Divine est née dans cette chaumière qui porte alors le nom : « la chaumière divine ».  
 +
Suite à l'agrandissement de la famille et de la petitesse de la maison, Saint Pol-Roux s'installe  un cabinet de travail à l'Ermitage. L'Ermitage correspond à l'ancienne maison de gardien de la briqueterie Salomon située sur le port.
  
 
Les personnages et le lieu de Roscanvel sont à l'origine de nombreux de ses poèmes.
 
Les personnages et le lieu de Roscanvel sont à l'origine de nombreux de ses poèmes.
  
En septembre 1905, il quitte Roscanvel pour [[Camaret-sur-Mer|Camaret]], où il a fait construire le Manoir du Boultous, nommé ensuite Manoir de Coecilian, du nom de son fils décédé à Verdun. Ce manoir est situé face à la [[plage du Toulinguet]]. Il n'en reste plus que des ruines.
+
'''Quelques dates'''
 +
 
 +
15 janvier 1861 naissance à Marseille de Pierre-Paul Roux
 +
 
 +
1872 à 1880 au collège à Lyon
 +
 
 +
1890 il s'auto-canonise et devient Saint-Pol-Roux
 +
 
 +
1898 naissance de sa fille Divine à Roscanvel
  
Le 18 octobre 1940, à Brest, Saint Pol-Roux meurt de chagrin suite à la découverte du pillage de son Manoir de Coecilian et de ses écrits.
 
 
<center>
 
<center>
 
<gallery>
 
<gallery>
Image:Manoir Pol-Roux-Camaret1.JPG|Ruines du manoir, face à la mer.
+
Fichier:Saint-Pol-Roux 1937.jpg
Image:Manoir Pol-Roux-Camaret2.JPG|Panneau mémorial de Saint-Pol-Roux.
 
Image:Manoir Pol-Roux-Camaret3.JPG|Ruines du manoir côté terre.
 
 
Fichier:Chaumière de Saint Pol-Roux à Roscanvel 1.JPG|Cabinet de Saint Pol-Roux à deux pas du port de Roscanvel
 
Fichier:Chaumière de Saint Pol-Roux à Roscanvel 1.JPG|Cabinet de Saint Pol-Roux à deux pas du port de Roscanvel
 
</gallery></center>
 
</gallery></center>
  
== Émission de TVRésidences sur Tébéo ==
+
==Saint-Pol Roux à Camaret-sur-Mer==
 +
 
 +
En 1903 il achète à une maison de pêcheur à Camaret-sur-Mer, qu'il transforme en manoir (Manoir du Boultous), puis qu'il renomme Manoir de Coecilian en souvenir de son fils mort à Verdun le 4 mars 1915.
 +
 
 +
Avril 1914 première liaison aérienne Paris-Brest. Saint-Pol-Roux sera le premier civil à survoler Brest et la presqu'île de Crozon en avion militaire
 +
 
 +
1923 mort de sa femme Amélie
 +
 
 +
1931 publication du livre « La Randonnée », récit d'un voyage en véhicule automobile de Camaret à Brest. Le pont de Plougastel a été inauguré un an plus tôt.
 +
 
 +
Il participe à la vie locale, à Brest et dans la presqu'île de Crozon.
 +
 
 +
Il fonde, avec Magda Tarquis, « Les Chevaliers de la Table ronde » pour dynamiser la poésie, le théâtre et promouvoir les danses bretonnes anciennes.
 +
 
 +
Il préside les Régates de Camaret ( joutes navales et bataille de fleurs), ainsi que « Les Jeux Floraux de Bretagne »( sélection de 700 poèmes par an).
 +
 
 +
Louis Coudurier, patron de « La Dépêche de Brest et de l'Ouest » lui ouvre les colonnes de son journal pour y mettre la vie en poèmes. 
 +
 
 +
Il fréquente de nombreux artistes, écrivains et personnalités :
 +
Auguste Bergot, adjoint au maire Victor Le Gorgeu, Mac Orlan, Jim Sévellec, Henry Ansquer, Pierre Péron, l'amiral Guépratte, André Antoine, Alfred Vallette, Max Jacob, André Breton,Louis-Ferdinand Céline, Jean Moulin,...
 +
 
 +
Dans la nuit du 23 au 24 juin 1940, un soldat allemand investit le manoir, tue la gouvernante et blesse grièvement Divine à la jambe.
 +
Le soldat allemand s'enfuit, effrayé par le chien de la maison. Arrêté, condamné à mort par un Conseil de guerre, il est fusillé.
 +
 +
Saint-Pol-Roux, qui, blessé lui-même, était hospitalisé à Brest, avait négligé de mettre ses inédits en lieu sûr. Lorsqu'il retourne à Camaret, il trouve le manoir livré au pillage et ses manuscrits déchirés, dispersés ou brûlés.
 +
 
 +
Il ne se remet pas de ce choc. Transporté le 13 octobre à l'hôpital de Brest, Saint-Pol-Roux, atteint d'une crise d'urémie, y meurt de chagrin le 18 octobre.
 +
 
 +
Divine est décédée en 1985.
 +
 
 +
Le manoir de Coecilian fut bombardé en août 1944 par les avions alliés et complètement incendié. Il ne reste, au début du XXIe siècle, que quelques vestiges de cette demeure.
 +
 
 +
 
 +
{| width="750px" align="center"
 +
|-
 +
|<gallery mode="slideshow">
 +
 
 +
Image:JC St Pol Roux (3).jpg
 +
Image:Manoir Saint-Pol-Roux.JPG
 +
Image:JC St Pol Roux (17).jpg| Stèle à Camaret
 +
Image:B Lagatjar 01.jpg
 +
Image:B Lagatjar 02.jpg
 +
Image:B Lagatjar 05.jpg
 +
Image:JC St Pol Roux (9).jpg
 +
Image:B Lagatjar 04.jpg
 +
Image:B Lagatjar 06.jpg
 +
Image:Manoir Pol-Roux-Camaret1.JPG|Ruines du manoir, face à la mer.
 +
Image:Rovine del Manoir de Coecilian.JPG
 +
Image:Ruine manoir coecilian couche soleil.jpg
 +
Image:JC St Pol Roux (1).jpg| Cimetière de Camaret
 +
 
 +
</gallery>
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
 
 +
==Émission de TVRésidences sur Tébéo==
 
<center>
 
<center>
 
<html>
 
<html>
Ligne 29 : Ligne 94 :
 
   |période=}}
 
   |période=}}
 
{{Fin liste}}
 
{{Fin liste}}
 +
 +
==Liens==
 +
{{w|https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Saint-Pol-Roux| Saint-Pol Roux - Wikipédia}}
 +
*[http://www.notrepresquile.com/recits/autres/saint-pol-roux-attentat.php Récit de Divine]
 +
*[https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Manoir_de_Coecilian Photos du manoir]
 +
  
  
 
[[Catégorie:Associations et personnes]][[Catégorie:Artiste]][[Catégorie:Poésie]][[Catégorie:Poète]][[catégorie:Roscanvel]][[Catégorie:Manoir]]
 
[[Catégorie:Associations et personnes]][[Catégorie:Artiste]][[Catégorie:Poésie]][[Catégorie:Poète]][[catégorie:Roscanvel]][[Catégorie:Manoir]]

Version actuelle datée du 13 février 2019 à 08:38

Le célèbre écrivain Saint Pol-Roux, de son vrai nom Paul-Pierre Roux, a résidé à Roscanvel pendant 7 ans. Il est venu s'installer en Bretagne suite à sa vie parisienne et à la faible reconnaissance de son travail par les critiques littéraires de cette ville. Poète symboliste mais aussi passionné de nouvelles technologies.On l'appelait Le Magnifique.

Saint-Pol Roux à Roscanvel

À son arrivée Saint Pol-Roux occupe une maison à Lanvernazal. Sa fille Divine est née dans cette chaumière qui porte alors le nom : « la chaumière divine ». Suite à l'agrandissement de la famille et de la petitesse de la maison, Saint Pol-Roux s'installe un cabinet de travail à l'Ermitage. L'Ermitage correspond à l'ancienne maison de gardien de la briqueterie Salomon située sur le port.

Les personnages et le lieu de Roscanvel sont à l'origine de nombreux de ses poèmes.

Quelques dates

15 janvier 1861 naissance à Marseille de Pierre-Paul Roux

1872 à 1880 au collège à Lyon

1890 il s'auto-canonise et devient Saint-Pol-Roux

1898 naissance de sa fille Divine à Roscanvel

Saint-Pol Roux à Camaret-sur-Mer

En 1903 il achète à une maison de pêcheur à Camaret-sur-Mer, qu'il transforme en manoir (Manoir du Boultous), puis qu'il renomme Manoir de Coecilian en souvenir de son fils mort à Verdun le 4 mars 1915.

Avril 1914 première liaison aérienne Paris-Brest. Saint-Pol-Roux sera le premier civil à survoler Brest et la presqu'île de Crozon en avion militaire

1923 mort de sa femme Amélie

1931 publication du livre « La Randonnée », récit d'un voyage en véhicule automobile de Camaret à Brest. Le pont de Plougastel a été inauguré un an plus tôt.

Il participe à la vie locale, à Brest et dans la presqu'île de Crozon.

Il fonde, avec Magda Tarquis, « Les Chevaliers de la Table ronde » pour dynamiser la poésie, le théâtre et promouvoir les danses bretonnes anciennes.

Il préside les Régates de Camaret ( joutes navales et bataille de fleurs), ainsi que « Les Jeux Floraux de Bretagne »( sélection de 700 poèmes par an).

Louis Coudurier, patron de « La Dépêche de Brest et de l'Ouest » lui ouvre les colonnes de son journal pour y mettre la vie en poèmes.

Il fréquente de nombreux artistes, écrivains et personnalités : Auguste Bergot, adjoint au maire Victor Le Gorgeu, Mac Orlan, Jim Sévellec, Henry Ansquer, Pierre Péron, l'amiral Guépratte, André Antoine, Alfred Vallette, Max Jacob, André Breton,Louis-Ferdinand Céline, Jean Moulin,...

Dans la nuit du 23 au 24 juin 1940, un soldat allemand investit le manoir, tue la gouvernante et blesse grièvement Divine à la jambe. Le soldat allemand s'enfuit, effrayé par le chien de la maison. Arrêté, condamné à mort par un Conseil de guerre, il est fusillé.

Saint-Pol-Roux, qui, blessé lui-même, était hospitalisé à Brest, avait négligé de mettre ses inédits en lieu sûr. Lorsqu'il retourne à Camaret, il trouve le manoir livré au pillage et ses manuscrits déchirés, dispersés ou brûlés.

Il ne se remet pas de ce choc. Transporté le 13 octobre à l'hôpital de Brest, Saint-Pol-Roux, atteint d'une crise d'urémie, y meurt de chagrin le 18 octobre.

Divine est décédée en 1985.

Le manoir de Coecilian fut bombardé en août 1944 par les avions alliés et complètement incendié. Il ne reste, au début du XXIe siècle, que quelques vestiges de cette demeure.



Émission de TVRésidences sur Tébéo

Précédée par Saint Pol-Roux Suivie par
Histoire de Korrigans
Dans la wiki-balade Découverte de Roscanvel à vélo
Île de Trébéron et île des Morts


Liens

Saint-Pol Roux - Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Outils personnels