Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Révision datée du 1 juin 2007 à 20:40 par Jeffdelongebot (discussion | contributions) (Bot : Remplacement de texte automatisé %s)

Rue Romain Desfossés

<cc> </cc>

Romain Desfossés, Amiral de France

1798 - 1864

Après avoir fait ses pre­mières armes sur le « Cassard » en compagnie de son lieutenant de père, le jeune Romain entre à l'École navale, inaugurant ainsi un demi-siècle de service dans la Marine. Demi-siècle au cours du­quel il participe à toutes les affai­res maritimes de l'époque. De la prise d'Alger, en 1830, à la guerre d'Italie (1859) en passant par la campagne du Mexique (1838) et la pacification de Mada­gascar au temps de la reine Ra­navalo. Pendant cette période, il sera notamment aide de camp du prince de Joinville.

Romain Desfossés exerce suc­cessivement le commandement de plusieurs escadres jusqu'à ce que le prince-président Louis-Na­poléon - on est en 1849 - lui confie le portefeuille de la Marine et des Colonies. Il le conservera jusqu'en 1851. De 1855 à 1864, il est sénateur et président du conseil général du Finistère. Le couronnement de sa carrière de marin intervient au cours de son mandat, en 1860, lorsqu'il est éle­vé à la dignité d'Amiral de France. Il a, par le fait même, rang de maréchal de France.

Des hautes sphères de l'Em­pire, L'Amiral Desfossés inter­vient efficacement pour Lander­neau. Il s'emploie à permettre la réparation et la rectification du chenal, le percement de la nou­velle route de Carhaix (RN 164), l'achèvement de la nouvelle église Saint-Houardon et l'acqui­sition de vitraux et de tableaux de Jobbé Duval et Yan d'Argent. C'est d'ailleurs à ce dernier que sera commandé le portait de l'amiral qui figure encore dans la salle du conseil municipal. Mort à Paris à l'âge de soixante-sept ans, Romain Desfossés repose au cimetière de Landerneau depuis 1865.

Outils personnels