Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Rue Le Titien : Différence entre versions

m (Bot : Remplacement de texte automatisé %s)
m (Bot : Remplacement de texte automatisé %s)
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
Elève de Giovanni Bellini, il travaille avec Giorgione (les fresques du Fondaco dei Tedeschi à Venise, 1508) mais manifeste bientôt sa personnalité dans l'Amour sacré et l'Amour profane 1514, la Flore 1516. Après la disparition de Giovanni Bellini, en 1516, le Titien ne connaît aucun rival à Venise.  
 
Elève de Giovanni Bellini, il travaille avec Giorgione (les fresques du Fondaco dei Tedeschi à Venise, 1508) mais manifeste bientôt sa personnalité dans l'Amour sacré et l'Amour profane 1514, la Flore 1516. Après la disparition de Giovanni Bellini, en 1516, le Titien ne connaît aucun rival à Venise.  
  
Il peint d'admirables portraits (Vincenzo Mosti, Fréderico Gonzago, VHomme au gant). Puis vient la série des grands chefs-d'oeuvre religieux (l'Assomption 1518, la Mise au tombeau 7525, la Présentation de la vierge au temple v.1538).  
+
Il peint d'admirables portraits (Vincenzo Mosti, Fréderico Gonzago, VHomme au gant). Puis vient la série des grands chefs-d'œuvre religieux (l'Assomption 1518, la Mise au tombeau 7525, la Présentation de la vierge au temple v.1538).  
 
Parallèlement, inspiré par la joie de vivre et l'ivresse païenne, il exécute, pour le duc de Ferrare, la série des Bacchanales, Bacchus et Ariane. L'exaltation de la beauté féminine constitue également une de ses préoccupations essentielles ; pour le duc d'Urbino, il peint la célèbre Vénus d'Urbino 1538.  
 
Parallèlement, inspiré par la joie de vivre et l'ivresse païenne, il exécute, pour le duc de Ferrare, la série des Bacchanales, Bacchus et Ariane. L'exaltation de la beauté féminine constitue également une de ses préoccupations essentielles ; pour le duc d'Urbino, il peint la célèbre Vénus d'Urbino 1538.  
  
De la même période, datent de beaux portraits : l'Arétin, PaulIII Farnèse, Charles Quint assis, JacopoStrada, le Titien ayant été appelé hors de Venise par le pape et l'empereur. Au service de Philippe II à partir de 1553, il se consacre à ce qu'il appelle ses «poésies», chefs-d'oeuvre aux résonances humanistes et religieuses intimement liées : Vénus et Adonis 1554, Diane etActéon 1556.  
+
De la même période, datent de beaux portraits : l'Arétin, PaulIII Farnèse, Charles Quint assis, JacopoStrada, le Titien ayant été appelé hors de Venise par le pape et l'empereur. Au service de Philippe II à partir de 1553, il se consacre à ce qu'il appelle ses «poésies», chefs-d'œuvre aux résonances humanistes et religieuses intimement liées : Vénus et Adonis 1554, Diane etActéon 1556.  
  
 
Durant sa vieillesse, il poursuit ses travaux avec la même fougue et la même vitalité que Michel-Ange.  
 
Durant sa vieillesse, il poursuit ses travaux avec la même fougue et la même vitalité que Michel-Ange.  

Version du 1 juin 2007 à 21:13

Le Titien 1490-1576

Ce texte de Mona Lisa Cornec est paru dans TAPAJ n° 37 de juin 1994

Tiziano Vecello ou Vecelli (nommé en français Titien ou Le Titien) est né vers 1490 à Pieve di Cadore, petit village au pied des Alpes du Tyrol, et mort à Venise en 1576.

Elève de Giovanni Bellini, il travaille avec Giorgione (les fresques du Fondaco dei Tedeschi à Venise, 1508) mais manifeste bientôt sa personnalité dans l'Amour sacré et l'Amour profane 1514, la Flore 1516. Après la disparition de Giovanni Bellini, en 1516, le Titien ne connaît aucun rival à Venise.

Il peint d'admirables portraits (Vincenzo Mosti, Fréderico Gonzago, VHomme au gant). Puis vient la série des grands chefs-d'œuvre religieux (l'Assomption 1518, la Mise au tombeau 7525, la Présentation de la vierge au temple v.1538). Parallèlement, inspiré par la joie de vivre et l'ivresse païenne, il exécute, pour le duc de Ferrare, la série des Bacchanales, Bacchus et Ariane. L'exaltation de la beauté féminine constitue également une de ses préoccupations essentielles ; pour le duc d'Urbino, il peint la célèbre Vénus d'Urbino 1538.

De la même période, datent de beaux portraits : l'Arétin, PaulIII Farnèse, Charles Quint assis, JacopoStrada, le Titien ayant été appelé hors de Venise par le pape et l'empereur. Au service de Philippe II à partir de 1553, il se consacre à ce qu'il appelle ses «poésies», chefs-d'œuvre aux résonances humanistes et religieuses intimement liées : Vénus et Adonis 1554, Diane etActéon 1556.

Durant sa vieillesse, il poursuit ses travaux avec la même fougue et la même vitalité que Michel-Ange.

Après 1560, la lumière est répartie en multiples foyers, l'exécution plus hardie et plus réaliste : le Martyre de Saint-Laurent 1570, le Couronnement d'épines. Il meurt de la peste en 1576. Le génie du Titien a marqué le siècle tout entier et lui a conféré une notoriété internationale.

Son ascendant s'est exercé sur les Vénitiens (Palma l'Ancien - Véronèse) ainsi que sur des maîtres étrangers (Rubens - Vélasquez). Il est l'un des plus grands coloristes de toutes les écoles.

Mona Lisa Cornec

Outils personnels