Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Rue Jean-Baptiste et Eugène Isabey : Différence entre versions

 
m (Bot : Remplacement de texte automatisé (-n° +n°))
(Aucune différence)

Version du 4 juin 2007 à 10:40

Une rue, un peintre... ISABEY 1767-1855

Ce texte de Mona Lisa Cornec est paru dans TAPAJ n° 16 de juillet/août 1992

Né à Nancy en 1767, Jean Baptiste Isabey est un miniaturiste français mort à Paris en 1855.

Elève dans sa ville natale de Girardet et de Claudot, et, à Paris, du miniaturiste Dumont, puis de David, il se fait remarquer par une série de portraits des membres de l'Assemblée Constituante.

Il exécute ensuite le Portrait du général Bonaparte dans les Jardins de Malmaison, puis la Revue passée par le premier Consul.

Devenu maître de dessin de Marie-Louise, celle-ci l'envoie, en 1811, à Vienne, faire les portraits de sa famille. Isabey dirige l'atelier des peintres à la Manufacture de Sèvres et devient conservateur-adjoint des musées royaux sous Louis-Philippe.

Ses miniatures sur ivoire ont joui d'une vogue considérable (portraits de Napoléon, de Joséphine, de Marie-Louise, du Roi de Rome). Il meurt à Paris en 1855.

Le Louvre a conservé de lui 32 dessins relatifs au sacre de Napoléon, pour lequel il avait conçu les costumes des hauts dignitaires.

Eugène Isabey, fils de Jean-Baptiste, est un peintre et un lithographe. Il est l'auteur de nombreux paysages et principalement de marines (Picardie. Normandie). Ses lithographies annoncent l'impressionnisme.

Mona Lisa Cornec

Outils personnels