Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Phare de Saint-Mathieu : Différence entre versions

Ligne 32 : Ligne 32 :
  
 
[[Fichier:Phare StMathieu01.JPG|left|400px]]
 
[[Fichier:Phare StMathieu01.JPG|left|400px]]
 
+
[[Fichier:Phare StMathieu02.jpg|right|400px]]
  
  

Version du 20 janvier 2011 à 12:06

Latitude : 48.329851, Longitude : -4.770841
<slippymap lat="48.329851" lon="-4.770841" z="15" w="400" h="200" layer="mapnik" marker="0"></slippymap>

Situé sur la pointe extrême ouest du Finistère ( Pen-ar-Bed ), le phare se dresse dans l'enceinte des ruines de l'Abbaye Bénédictine de Saint-Mathieu.

Le site offre un panorama exceptionnel qui s'étend de la pointe du Raz, la chaussée des Pierres Noires, l'archipel de Molène à l'ile d'Ouessant.

La construction du phare est achevée le 15 juin 1835.

La tour est érigée en granit de l'Aber-Ildut et partiellement en Kersanton d'une hauteur de 37 mètres du sol et de 58 mètres environ au dessus du niveau de la mer.

La lanterne émet un éclat blanc toutes les 15 secondes avec une portée lumineuse de 27 milles nautiques ( 50 kilomètres environ ).

Le feu est électrifié en 1932, automatisé en 1996 et télécontrolé depuis 2005.

En 1963, la tour est peinte en blanc et rouge, marquée de l'inscription " Saint-Mathieu ".

La phare se trouve sur la commune de Plougonvelin, et est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques.

Au plus près de la pointe s'élève le sémaphore, point d'observation du trafic maritime du chenal du Four et du goulet de Brest.



Phare StMathieu01.JPG
Phare StMathieu02.jpg



Le phare, le sémaphore et les ruines de l'Abbaye
Outils personnels