Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Révision datée du 23 juillet 2009 à 15:48 par Gaelle (discussion | contributions) (Présentation et témoignages : player)

Marie-Fernand

    Portdeblog.jpg Cet article est extrait du blog d'Yffic Dornic : Portde.info


Marie-Fernand
En restauration au chantier du GuipEn restauration au chantier du Guip
Type : Cotre pilote
Gréement : Cotre
Construction : 1894
Longueur hors-tout : 24 m
Longueur de coque : 15.9 m
Maître-bau : 4.25 m
Tirant d'eau : 2.5 m
Architecte : Abel Le Marchand
Chantier : Le Marchand Le Havre
Armateur : Association Hirondelle de la Manche
Port d'attache : Le Havre

Présentation et témoignages

Marie-Fernand va du Guip' (D'Gip) à son élément

Tout décharné au fond du D'GIP il était seul sur ses tins en bois. Patiemment il attendait son heure de gloire sachant que toute une équipe voulait naviguer sur son pont verni. D'ailleurs n'y avait-il pas, quai commandant Malbert, un maître charpentier entouré de compagnons expérimentés? En effet la métamorphose se fit sous mon objectif curieux mais non instruit du but réel. Vidéos et suivi vont sortir de mon ordinateur pour le bonheur premier de "L'HIRONDELLE DE LA MANCHE". Celle de la mise à l'eau est unique vu mon emplacement dans les bureaux de Penn-Ar-Bed. Merci à eux!


La première fois je l'ai filmé sans savoir son nom ni sa raison d'être dans le chantier naval du Guip. Pendant sa rénovation des photos sont entrées dans mes fichiers. Yann Mauffret me signale sa mise à l'eau,le 13 juillet, en plein Brest 2008. Un fameux challenge s'offre à moi. Aujourd'hui je vais vous présenter ce cotre pilote du Havre datant de 1894 (Armateur Eugène Prentout qui donna les prénoms de ses enfants à ce navire. La construction fut confiée à Abel Lemarchand). Lancé le 7 juillet de l'année citée il apporte bien des satisfactions que vous pouvez connaitre en visitant le site de l'association L'Hirondelle de la Manche son mentor. Ils m'ont ému ces braves gens. Je vais les récompenser à ma façon.


Les travaux d'agrandissement ne ralentissaient aucunement les sculpteurs de vieilles coques. La fin du printemps permit de mieux y regarder puisque les grandes portes ouvertes du chantier nous invitaient au spectacle de la réfection. Mais toujours ignorant je tournais autour du cotre. Discutant de ce bateau avec un initié j'eus l'info qui me fit courir vers la confirmation: Le Marie-Fernand sera la star de cette édition 2008. Premiers contacts (par courriels) avec le Havre: infructueux. Interrogatif je me suis dis que cela ira mieux demain. Dans la fièvre de l'évènement j'ai lié avec un groupe associatif extraordinaire de simplicité.

L'intensité est à son comble, les heures ne comptent plus, l'espace temps se rétrécit, la tension marque les visages, le bonheur commence à s'y inscrire, le Marie-Fernand apparait tel son origine. Les adhérents préparent leur intervention ou leur émoi. Voyons ensemble cette frénésie humaine qui va porter le cotre à son bassin d'amerrissage. Quelques échanges et çà houle à nouveau pour que le navire soit le plus beau de tous. Le Duo Diamine rythme l'ambiant.

Plus que quelques heures pour peaufiner, retoucher, chouchouter. Les derniers conseils fusent. Le chariot prend sa place. Un peintre crée une toile, la motivation est à son paroxysme. C'est vrai qu'il a fier allure ce sacré Marie-Fernand. Pourtant un petit scoop me conviendrait... et je le trouve à travers l'ancien Président: Eric Grémont membre super actif. Et cette fourmilière qui s'affaire à m'en donner le tournis! Demain Véronique Servel, la marraine, sentira une cérémonie à part.



Interview au chantier du Guip': <flashmp3>Image:Marie-Fernand.mp3</flashmp3> Télécharger le fichier - Licence CC-BY-ND

Une voix embrase la foule agglutinée sur les quais. Mme Jacqueline Tabarly est présente. La grue va soulever le cotre. Une certaine anxiété dans les rangs des Havrais et autres amis est balayée par la certitude de Yann Mauffret (Oh! çà le travaille tout de même!). Il avance, se laisse enserrer puis happer. Il s'élève sous les milliers de regards. Certains pleurent ou s'embrassent. En professionnel averti le grutier gère la mise à l'eau. Tout ce monde s'arrête de respirer. Il reste 5 mètres, puis 4, puis 3, puis 2, puis 1... La mer l'accueille sous les sirènes des navires et l'ovation générale. Il a rejoint les siens. Une personne va m'offrir une superbe conclusion: Madame La Présidente.

Vidéos

Mise à l'eau de la Marie-Fernand le vendredi 11 juillet 2008 pendant Brest 2008

Pour lancer la vidéo : Faites un clic droit sur la vidéo puis choisissez "Lire" (idem pour arrêter)

Le chargement de la vidéo peut prendre quelques secondes, merci de patienter

Si la vidéo ne se lance pas bien Cliquez ici.

ATTENTION cette vidéo ne peut pas être republier, l'auteur a autorisé une publication limitée à Wiki-Brest.

Liens

Outils personnels