Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Yffic Dornic

La véritable histoire d'Yffic Dornic, "Maire" du port de commerce.


Yffic à 28 ans

D'origine Nantaise, Yffic est né le 27 octobre 1936. Il a commencé à travailler à 18 ans. Après avoir effectué différents métiers, il arrive à Landerneau en 1968-1969. En 1972, après une discussion avec un curé de Landerneau qui l'encourage à venir chercher du travail à Brest, il décide d'aller tenter sa chance sur le port de Brest. Les débuts sont difficiles et il essaie de rentrer dans l'organisation des dockers qui est une organisation très fermée (1972-1976):

  • Docker professionnel
  • Docker avec une carte occasionnelle
  • Docker complémentaire à la vacation

Un jour, un chef docker lui propose de travailler pour lui en construisant des chenils. Il accepte le contrat qui lui donne le gite et le couvert. Grâce à ce travail, le chef des dockers lui octroie la carte occasionnelle et par la même le statut de choisir son travail. Il sera docker jusqu'en 1996.

La journée du docker durait jusqu'à 16 heures par jour et chacun recevait sa paie le soir même et parfois la dépensait aussitôt. Ils étaient environ 250 personnes à travailler et faisait parfois appel à de la main d'œuvre extérieure (ouvrier agricole....). Il faisait environ 10 à 15 km par jour.

Le travail s'organisait en équipe de 20 dockers, 10 dans la cale, 10 sur le quai. Mais les méthodes évoluant, les marchandises arrivaient sur palettes et demandaient moins de manutention donc moins de dockers. Le port n'était plus adapté au stockage, les marocains demandant de plus en plus de locaux réfrigérés.

En 1980, il travaille au contrôle des pommes de terre. Le travail consistait à contrôler les pommes de terre avant le chargement du bateau en présence d'un représentant du pays de destination de la marchandise. Le camion pouvait rester 5 à 10 mn avant de décharger mais il arrivait qu'il reste plus d'une heure si il y avait problème sur la qualité du produit.

Le trafic au niveau des pommes de terre au port de commerce est passé de 60 000 tonnes en 1980 à 20 000 tonnes en 1990 car la production hollandaise est moins chère.

Il arrivait que les dockers se retrouvent sans travail pendant deux mois. Seuls les professionnels avaient un salaire garanti. Les occasionnels pouvaient travailler ailleurs c'est à cette occasion qu'Yffic reprend son travail d'afficheur qu'il avait déjà exercé de 1956 à 1972.

Logo réalisé par Jean Yves Le Fourn pour le blog portde.info

A l'occasion des jeudis du port, il rencontre les organisateurs Michèle Bosseur et Claude Morizur du Fourneau. En 1994 il en devient le gardien. Ses relations avec les dockers lui ont permis de faire se rencontrer deux mondes différents. Les dockers se rendaient disponible pour aider le Fourneau à l'occasion de grosses manutentions et ceci bénévolement.

En 1996, il est le premier "carte occasionnelle" docker à venir à la retraite.

"Nous aurons l'occasion de mettre un peu de sel et de poivre. Une certitude... Bien des surprises vous attendent. Parlons des autres aussi. En parallèle et osmose. A bientôt. Yffic"

Voir aussi

Outils personnels