Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Une rue... un nom

Sommaire

Les rues de Brest

une rue, une personnalité

au n°17, rue Massillon

Située dans le quartier de Saint-Martin, cette maison fut la maison natale de Victor Ségalen. Médecin de marine mais aussi poète, écrivain et archéologue, il y naquit le 14 janvier 1878. Parmi ses œuvres les plus célèbres : "les Immémoriaux", "Stèles", "René Leys", "Odes", "Le journal des îles", "Gauguin dans son dernier décor", et plusieurs essais sur l'archéologie chinoise.


rue Edouard Corbière

Romancier maritime, poète, polémiste et journaliste, ancien aspirant de la marine et riche armateur morlaisien, Édouard Corbière est né à Brest le 1 avril 1793. Il est l'auteur du roman "Le Négrier".


Jardin Victor Ségalen

Dans ce jardin vous trouverez une stèle consacrée à l'écrivain.


le Cours Dajot

aussi indiqué cours D'ajot. L'ortographe est Dajot. Louis-Lazare Dajot ou d'Ajot, (1717-1786), ingénieur et militaire français était un collaborateur de Vauban. Voir sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Lazare_Dajot

Deux éléments à découvrir sur cette promenade :

Le monument consacré à Jean Cras, Contre-amiral, inventeur de la règle portant son nom mais aussi musicien talentueux. Pianiste, il a écrit des dizaines de mélodies et de pièces pour piano et orgue, de la musique de chambre, des œuvres symphoniques

Les escaliers descendant au port de commerce immortalisés par l'écrivain Roger Vercel dans son ouvrage "Remorques".


rue Pierre Brossolette (place du château)

à la hauteur du n°33, une plaque rappelle qu'Henri Queffélec, a habité cette maison. Il y est né le 29 janvier 1910. Il est l'auteur de plus d'une cinquantaine de livres dont beaucoup sont inspirés par la Bretagne et la mer, dont certains ont été portés à l'écran comme "Un recteur de l'île de Sein" sous le titre "Dieu a besoin des hommes ".


n°4, rue Voltaire

C'est à cette adresse qu'est né Louis Hémon, le 12 octobre 1880. Une plaque de granit célébrant son souvenir y a été apposée lors des manifestations célébrant son centenaire en 1980. Vite exilé, il quitte la France pour l'Angleterre en 1901, puis pour Montréal en 1912. Il est l'auteur universellement connu de "Maria Chapdelaine".


n° 22 rue Traverse

Une plaque concernant le poète Saint-Pol Roux est apposée sur la Bibliothèque. Vous pouvez entrer également au musée des Beaux-Arts pour visiter l'exposition des acquisitions des institutions culturelles brestoises concernant le poète.


57, 84 et 104 rue de Siam

Dans cette rue trois lieux sont à retenir:

Le n° 57, Magasin qui a abrité La Librairie de la Cité de Pierre Le Bris. Il a reçu tant d'auteurs attachés à Brest!

les n°s 84 et 104 : dans ces immeubles a vécu Marie Lenéru. Elle est né au 104, le 2 juin 1875. Après la mort de son père, elle rejoint le 84, lieu de résidence de son oncle, le philosophe Lionel Dauriac, qui se chargera de son éducation. C'est à cette époque qu'elle commence l'écriture de son "journal d'enfance". Elle y note ses activités, ses pensées et ses lectures. Elle fut également l'auteur de nombreuses pièces de théâtre. Sa tombe se trouve au cimetière de Saint-Martin.


n°11 rue Louis Pasteur

C'est à cette adresse dans l'ancienne Grand'Rue qu'est né le peintre Pierre Péron, le 5 octobre 1905.


rue de Lyon

C'est au 3 de l'ancienne rue de la Mairie, aujourd'hui rue de Lyon, qu'est né Frédéric Plessis, le 2 février 1851. Docteur ès Lettres et en Droit, latiniste, poète et romancier, ses principaux travaux concernent la poésie latine. Outre quelques romans, il a publié des recueils poétiques.


Square Pierre Péron, n°1 rue de l'Eglise

Il nous faut évoquer ces lieux qui rappellent une grande figure artistique brestoise. Nous avons tous en tête ses descriptions de Brest : le Pont Tournant, Recouvrance, la Grande Grue, les rues et ses marins... C'est au 1, rue de l'Eglise qu'il a résidé.

Per Jakez Hélias disait que Brest était pour lui "son atelier, sa nature morte, son théâtre de la comédie humaine."


Quartier de Recouvrance

Quartier mythique de Brest, il fut souvent évoqué par Mac Orlan mais aussi par Creston, Sévellec.


n° 26, rue Franchet d'Esperey

Cette adresse est celle de la maison natale de l'écrivain Alain Robbe-Grillet. Il y est né le 18 août 1922.


rue Jules Ferry

anciennement rue Sénant

par ordre alphabétique

Une rue... une femme

Combien de rues à Brest ou alentours portent des noms de femmes ? La proportion est symptomatique de la place effacée qui maintenait les femmes hors de la vie publique. Qui sont ces quelques femmes dont les plaques de rue honorent le souvenir ?

Les noms de rue présentées au conseil municipal de Brest

Conseil municpal du 14 avril 2006

Les rues de Brest vues par le journal TAPAJ

Le journal de quartier TAPAJ a fait un travail de collecte sur les noms de rue. Les rédacteurs ont publiés entre 1991 et 1998 plusieurs articles relatant la vie des personnalités qui ont donné leur nom à de rue de Brest.

Découvrez cette liste qui peut être compléter par vos contributions.

Nous sommes également intéressé par des informations concernant l'histoire de ces rues. Quand ce nom a-t-il été attribué? Qu'y avait-il avant dans ces rues? ...

Les rues de Landerneau

Travail mené par l'association Dourdon de Landerneau en partenariat avec le quotidien Ouest-France.

Présentation de l'association:

Association d'histoire locale du Pays de Landerneau-Daoulas. Les bénévoles de l'association font des recherches sur différents aspects du patrimoine. L'association, qui a vu le jour dans le quartier St Thomas, porte le nom du ruisseau qui sépare le Léon de la Cornouaille à Landerneau, et qui coule sous la venelle du même nom.

Site de l'association

Outils personnels