Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Témoignage de Joseph Cann

Dotée d'une riche histoire, notre commune rurale a aujourd'hui la volonté d'offrir une bonne qualité de vie à tous ses habitants.

Les racines d'Irvillac plongent dans la lointaine préhistoire dont le fait le plus marquant est la découverte d'une torsade d'or en 1925. Elle se poursuit durant la période romaine dont subsistent quelques traces. A la révolution, Irvillac devient chef lieu de canton. La commune va atteindre, en 1866, le chiffre record de 2620 habitants. De son histoire, Irvillac conserve un riche patrimoine religieux : église, trois chapelles, dix-neuf calvaires, dont celui de Coatnant classé monument historique et de cinq fontaines.

Aujourd'hui, notre commune est forte de son agriculture dont la spécialité est le plant de pomme de terre et d'échalotes. Plusieurs commerces animent le bourg (épicerie, bar, restaurant, coiffure...) Diverses activités artisanales y sont également implantées.

Irvillac, ceinturée par deux rivières poissonneuses, s'élève de 30 à 134 mètres : elle possède des zones boisées et de somptueux points de vue, par exemple près du château d'eau. La commune dispose d'une école de sept classes à la rentrée 2007/2008), d'une cantine et d'une garderie ; les plus grands peuvent rejoindre en autobus la commune voisine de Daoulas. Autres équipements : une salle polyvalente rénovée, un terrain de tennis, trois terrains de foot. Quinze associations dynamiques, aux activités très variées, contribuent à rendre notre commune bien vivante.

Toutes les personnes souhaitant connaître notre commune peuvent consulter les différentes pages du site http://www.irvillac.fr et nous transmettre un message : je les y encourage.

Les nouvelles "fraiches" sont sur le blog communal: http://irvillac.over-blog.com

Je transmets également un salut fraternel aux descendants québécois et canadiens des familles Le Gault-Deslauriers et Abgrall dont les ancêtres ont quitté Irvillac pour le nouveau monde, au 17ème et au début du 20ème siècle.


Pegen plijus eo bevâ e Irvillac.


Joseph Cann

Ce contenu est publié sous licence Creative Commons BY-ND

Cc-by-nd icon.svg

Vous êtes libre de :

partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre

d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales

Selon les conditions suivantes :
Cc-by new.svg Attribution (BY) — Vous devez citer l’auteur de l’œuvre.
Cc-nd.svg Pas d’œuvres dérivées (ND) — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.
Outils personnels