Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest

Site de la fraternité

Le fort et le four à chaux de la fraternité :

Le fort a été construit durant la révolution. Il avait pour but de protéger l'anse de Camaret-sur-Mer des assaillants et de défendre la crique en contre bas du fort. Cette crique est d'une importance capitale car si l'ennemi accostait en ce lieu, les assaillants pouvaient prendre à revers les lignes de Querlen et la pointe des Espagnols en passant par la terre. Le fort est muni d'un four à chaux car une pastille de calcaire se trouve à proximité. La chaux ainsi fabriquée servait pour les construction locales et militaires. En face du fort, se trouve l'îlot du diable. En 1912-1913, un poste de projecteur est installé. Il avait pour but d'éclairer l'anse de Camaret en cas d'attaque nocturne.

Le fort

Principe d'un four à chaux :

Un four à chaux permet la transformation de calcaire en chaux. Le four est généralement un ouvrage haut et cylindrique, constitué de briques. Une ouverture par le haut, nommée gueulard, permet un approvisionnement en calcaire et en matière combustible, le principe de la calcination se faisant par ajout de lits alternatifs de calcaire et de charbon ou bois. Le four doit toujours être plein pour que la chaleur au centre du four ne diminue pas. À l'intérieur du four règne une température à voisinant les 1 000 degrés. La réaction qui se fait :

CaCO3  ? CaO + CO2

Suite à cette réaction on obtient de la chaux vive, qui servait à l'époque de désinfectant. La chaux vive peut être passée dans l'eau, on obtient alors de la chaux éteinte. Celle-ci est utilisé pour le chaulage. Le chaulage consiste à épandre de la chaux sur les champs de cultures pour limiter l'acidité du sol. La chaux éteinte était aussi utilisée dans la construction de bâtiments, elle était mélangée à de l'eau et du sable pour former un mortier.

Le four à chaux
Vue d'ensemble sur le fort et le four à chaux


retour à la balade

Outils personnels