Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Robert Joubin

Sommaire

Biographie

Robert Joubin est né le 4 février 1924 à Brest. Après des études interrompues par la guerre il expérimente des petits boulots qui ne le passionnent pas, en effet très jeune il avait déjà envie de faire de la chanson son métier.

Sur la forte insistance de son père il s'installe en tant qu'agent d'assurance. Mais déjà était née la troupe des comédiens chantants qu'il animait avec quelques comparses. La concrétisation de cette passion pour la chanson voyait le jour.


Robert Joubin avec Kristen Noguès (photo : Alain Bocher)


De son mariage avec Simone en 1951 naîtront sept enfants. Durant l'année 1969 il se sépare de tous ses biens pour créer l'auberge Ar Stivel (l'auberge qui chante) afin d'aller jusqu'au bout de ses rêves malgré la hauteur de l'enjeu. De nombreux artistes ont entamé leur carrière dans ce paradis musical ouvert à tous : Kristen Noguès Wikipedia-logo-v2.svg, Hubert Félix Thiéfaine Wikipedia-logo-v2.svg, Alan Stivel Wikipedia-logo-v2.svg, Gilles Servat Wikipedia-logo-v2.svg... Yvon Etienne Wikipedia-logo-v2.svg a accompagné Robert Joubin dans cette entreprise de mise en valeur des artistes.

Malheureusement la comptabilité lui était totalement étrangère et il voulait tellement que les gens soient heureux qu'il offrait inconsidérément. Le Stivel a donc été un feu de paille, paille sur laquelle sa famille a vécu par la suite.

Période musicale

Après cette expérience il commence une vie de saltimbanque en chantant à travers la France et parfois plus loin. Il enregistre un disque de textes dont il est l'auteur "en suivant le tram..." (éditions Gelarmor). Au début des années 70 est né, de sa rencontre avec Philippe Van Den, le groupe Yverdalgue. Un disque concrétise cette union en 1979 aux éditions Pluriel.

Dans les années 80 Robert Joubin est accompagné par Pierre Lassale au synthétiseur et Serge Givaja à la guitare et à l'accordéon. Pendant quelques mois, jusqu'en juillet 1981, ils participeront à de nombreux concerts : festival médiéval de Chinon Wikipedia-logo-v2.svg, Angers Wikipedia-logo-v2.svg, aux Boucaniers (crêperie située au centre ville du Conquet... Et à Brest bien sûr.

Deux anecdotes :

1/ Au festival de Chinon, l'organisation voyait d'un très mauvais œil la présence d'un synthétiseur (musique médiévale oblige). Pierre Lassale ne pouvait donc pas jouer, cela lui a peut être permis d'écouter Cora Vaucaire qui avait été invitée lors de ce festival.

2/ Robert Joubin était un chanteur et un poète avant tout, il ne faisait pas de politique, mais en 1981 (avant le fameux 10 mai, jour de l'élection de François Mitterrand) il faut imaginer l'effervescence du moment. Robert entraîna donc ses deux musiciens à Morlaix, un ou deux mois avant mai, pour la fête du parti communiste, fête au sens propre car le changement tant espéré était proche. Mais deux jours plus tard le groupe jouait dans le restaurant du Vauban devant un parterre de patrons de la région, très moroses et craignant l'arrivée de l'union de la gauche. A la sono il y avait même un représentant de la CGT, surpris de voir son patron en face. La situation était cocasse et l'ambiance n'était pas du tout la même qu'à Morlaix.

D'autre musiciens ont accompagné Robert Joubin jusqu'en 1982. Après une vie de grands bonheurs et de lourdes tristesses, Robert s'en est allé le 10 juillet 1982, laissant un grand vide derrière lui.

Discographie

  • En suivant le tram... (textes lus). Éditions Gelarmor.
  • Chansons et textes du vieux Brest. Groupe Yverdalgue. Éditions Pluriel (1970).

Bibliographie

"En suivant le tram..." Éditions BP La Forest-Landerneau (1968).

Liens externes

Outils personnels