Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Pointe des Espagnols

Cette pointe est un panorama incontesté de part sa situation géographique. Du haut de ses soixante mètres, elle surplombe l'ensemble du goulet. La Pointe des Espagnols marque également l'entrée dans la rade de Brest car, à cet endroit, le goulet est large de 1,8 km. Auparavant, la Pointe des Espagnols était considérée comme la gardienne de la rade. C'est un haut lieu militaire par sa position stratégique pour contrôler le goulet ainsi que la ville de Brest.

La Pointe des Espagnols doit son nom à l'histoire. Au XVIe siècle, durant la guerre de religion, Brest est restée fidèle au roi Henri IV. Le Duc de Mercœur, soutenu par le roi d'Espagne, s'oppose à Henri IV. Le roi d'Espagne envoie alors des renforts qui se postent à la pointe de Roscanvel au nord de la presqu'île. Les Espagnols effectuent ainsi un blocus pour faire pression sur la ville de Brest. En 1594, le maréchal d'Aumont, gouverneur de Bretagne, décide de mener bataille, ce qui durera plus d'un mois.

La France, alliée à l'Angleterre, perd plus de 3 000 hommes durant le combat. Il ne reste alors que 13 survivants chez les Espagnols.

Depuis cette période la pointe est nommée la Pointe des Espagnols. Au XIXe, Vauban ré-équipa militairement la pointe ainsi que l'ensemble de la presqu'île. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands utilisent la pointe comme point de défense contre les forces aérienne. Suite aux attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, la pointe est de nouveau équipée par l'armée française car elle reste encore aujourd'hui un lieu géostratégique.

Un 180° degrés sur la pointe


Retour à la balade

Outils personnels