Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Ploudalmézeau, le 5 avril 1943

Texte de Hervé FARRANT et Gildas SAOUZANET


Drapeaufrancais.jpg
Ventura Memorial Flight Association- Courtesy of Anthony Jarvis
800px-Flag of Canada svg.png


Sommaire

Introduction

Dans la matinée du 5 avril 1943, un avion de reconnaissance photographique anglais survole Brest. Les clichés révèlent la présence dans le port du Ponant d'un pétrolier de la Kriegsmarine.

Le Bomber Command britanique passe à l'action et donne l'ordre de détruire le navire ennemi.

Portreath small7.jpg

La base aérienne de Portreath

Après un briefing, les dernières vérifications des moteurs et des instruments de bord effectuées, les soutes à bombes pleines, 12 bombardiers de type Ventura I et II du 21ème squadron du Bomber Command décollent de la base aérienne de Portreah en Cornouaille anglaise. La formation est escortée par les 65ème, 602ème, 129ème,et 616ème squadrons de spitfire.

Après avoir atteint son altitude opérationnelle, la formation anglaise volant en éventail franchit la côte française. Elle est repérée par les écrans radars allemands et la redoutable Flak ennemie est en alerte .

Ventura Memorial Flight Association- Courtesy of Anthony Jarvis
Ventura Memorial Flight Association- Courtesy of Anthony Jarvis
Ventura Memorial Flight Association- Courtesy of Anthony Jarvis

Le bombardement

A Brest, pour la première fois depuis le départ en février 1942 des croiseurs Prinz Eugen, Scharnhorst et Gneisenau, le son strident et angoissant des sirènes résonne lugubrement. La population se réfugie dans les abris de la défense passive.


Un écran de fumée artificielle recouvre les installations portuaires.

Arrivés au dessus de Brest, les bombardiers anglais gênés par la densité des barrages de ballons et le tir précis et redoutable d'une artillerie antiaérienne allemande déchainée, s'éparpillent, larguent leurs bombes et ratent leur objectif, quelques bâtiments de l'arsenal sont détruits..... Ce bombardement cause de graves dégâts dans les quartiers de Recouvrance et de Lambézellec. On déplore dans la population brestoise deux tués et une dizaine de blessés.


L'intervention de la chasse allemande

Les chasseurs focke-wulf fw 190 de l'aérodrome de Guipavas décollent en rugissant et fondent tels des vautours sur les bombardiers britanniques. L'escorte de chasseurs anglais intervient et se jette dans la bataille. Commence une sarabande invraisemblable de spitfire et de focke wulf. Les chasseurs grondant et vrombissant, louvoient, piquent, se dégagent en tous sens dans une farandole époustouflante. Les armes de bord crachent un feu mortel. Les spitfire pilotés par les sergents Hetherington et Wright des 129ème et 616ème escadrons s'abattent en flammes. Le pilote anglais Thomas Dalton-Morgan du 116ème escadron abat un chasseur fw 190 et en endommage un autre.

Eprouvée, la formation de ventura prend le cap du retour. Les deux ventura AE715 et AE852 harcelés, touchés à mort, percutent dans une nappe de feu l'eau glaciale de la Manche. Un troisième bombardier ventura AE839 atteint par la flak au cours du raid s'abat en mer au large de Portreath. L'équipage est recueilli par un bateau de pêche anglais.

Pour le ventura numéro de série AE726, codé YH-H, pourchassé par la chasse allemande, la carlingue criblée d'éclats et moteurs en flammes, dégageant un sillon de fumée noire, la situation est désespérée. Le sergent pilote Harold Blundell, âgé de 21 ans, saute dans le vide. Les harnais de son parachute s'enflamment et se brisent, l'aviateur anglais s'écrase sur un talus de la parcelle de Stréat Glaz en Ploudalmézeau.

Le bombardier s'embrase, tombe comme une pierre et percute dans un fracas épouvantable une prairie de Lestréhoné de la famille Arzel. Il n'y a aucun survivant.

Montage photo : Gildas Saouzanet. En cercle jaune, lieu de chute de l'aviateur anglais Blundell
Montage photo : Gildas Saouzanet. Lieu de chute de l'avion

Cette victoire aérienne fut revendiquée par l'aviateur allemand, le feldwebel Friedrich May du groupe de chasse de la Luftwaffe le 8./JG 2.(aux coordonnées 5914/14 West à 50 mètres, à 17 heures 52). Source : German claims 1943 par Tony Wood .

Sur un chemin charretier entre Sréat Glaz et Kerallous, Monsieur Louis Menguy, agriculteur, découvre sur un talus le cadavre disloqué de l'aviateur anglais le sergent Harold Blundell. Avec précaution, Monsieur Menguy transporte le corps du soldat de la Liberté sur sa charrette et le dépose à la standortkommandantur de Ploudalmézeau.

Le parachute du sergent pilote Blundell est découvert prés d'un talus par François Kerleroux à 200 mètres au nord-ouest du carrefour de Portsall et de Tréompan. Camouflé, le parachute est dans la soirée discrètement récupéré. Dans cette époque de pénuries et de restrictions, avec la soie blanche du parachute tombé tragiquement du ciel, l'épouse de Monsieur Kerleroux confectionne quelques effets d'habillements...

Epave du Ventura abattue à Lestréonné
Mr Amédée Arzel sur les lieux du drame avec la photo de l'épave

Epilogue

Tombes des aviateurs tombés à Lestréoné le 5 avril 1943
Sergent Norman
Tombes des aviateurs tombés à Lestréoné le 5 avril 1943


Aux obsèques de l'équipage du ventura, les honneurs militaires sont rendus par les Allemands.

Les aviateurs de la Royal Canadian Air Force Thomas Du Bose, Ernest Norman, Kenneth Price et le sergent pilote de la Royal Air Force Blundell reposent au cimetière communal de Ploudalmézeau aux côtés de leurs frères d'armes, l'équipage du Hampden abattu au Sanou en Ploudalmézeau le 24 juillet 1941.

Tombes des aviateurs anglais abattus le 24 juillet 1941 au Sanou
Vestiges de l'avion
Vestiges de l'avion
Message de la gendarmerie signalant la chute d'un bombardier américain à la place du bombardier Ventura AE 726
Message de la sous préfecture de Brest destiné à la préfecture de Quimper, signalant la chute du bombardier à Ploudalmézeau

Remerciements

Madame Prigent de la ferme de Kerver Vras.

Madame et Monsieur Amédée Arzel.

Monsieur Anthony Jarvis. President du Ventura Memorial Flight Association. Canada.

Monsieur François Kerleroux.

Messieurs Hervé Peaudecerf, Jean Tréguer, Johann Steinbach, Clément Corolleur, Bruno Gouez, Mario Soléra, Steven Farrant, Igor de Saint Roch et José Tastet.

Madame Gina Grisvard responsable du centre multimédia La Clé des Champs de Ploudalmézeau.

Madame Catherine Guevel chargée de communication de Ploudalmézeau.

Association Brest 44.

Sources

Ventura Memorial Flight Association. Anthony Jarvis. President. Canada.

Archives photographiques Amédée Arzel, Gildas Saouzanet et Hervé Farrant.

Archives départementales du Finistère. Quimper, par Hervé Peaudecerf.

Témoignages de Madame Prigent et François Kerleroux.(1997)

Raids aériens sur la Bretagne durant la seconde guerre mondiale par Roland Bohn .1998.

Les bombardements de Brest 1940-1944 par Frédéric Jacquin . 1997. Editions M.E.B.

Outils personnels