Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Plan piéton brestois

Plan piéton.JPG

Se déplacer est une nécessité, préserver le cadre de vie en est une autre : le plan piéton brestois se veut une réponse concrète à cette problématique.

Si vous empruntez régulièrement le pont Robert Schuman, quel que soit votre moyen de transport, vous aurez sans doute remarqué qu’il avait pris, entre le 14 et le 29 mai 2017, une allure pour le moins inhabituelle : plantes en pot, chaussures ailées, photographies et décorations multicolores de toutes sortes (rubans, pompons, papillons en toile de voile recyclée, et même des bicyclettes !) ont donné une note de gaité bienvenue, surtout en période printanière, à la dure silhouette bleue de l’édifice métallique sur lequel on pouvait lire, en lettres de couleurs vives, « à pied sur le pont ». Si tous ces ornements vous ont intrigué, sachez que vous découvriez une partie émergée du premier plan piéton brestois.

Ce plan piéton s’inscrit dans la démarche de l’atelier PDE (Plan de Déplacement d’Entreprise) lancé en 2009 par Brest Métropole afin d’aider les entreprises installées dans le pays de Brest à rationaliser les déplacements induits par leurs activités, notamment en faisant la promotion des alternatives à la voiture individuelle susceptibles de désengorger le trafic urbain et, ce qui n’est pas le moins important, de diminuer l’impact des déplacements quotidiens sur l’environnement. Sous l’apparente légèreté se cache donc un enjeu qui n’est pas anecdotique, d’autant que la loi sur la transition énergétique prescrit aux entreprises de plus de cent salariés de se doter d’un PDE avant le 1er janvier 2018. Ainsi, après le schéma directeur vélo, c’est au tour du moyen de transport le plus ancien et le plus naturel de l’humanité, la marche à pied, d’être mis à l’honneur.

C’est donc dans cette logique d’amélioration du cadre de vie que les étudiants de l’Institut de Géoarchitecture, l’association Grand Angle, celle des fibrophiles et les CCQ de Brest Centre et d’Europe ont œuvré de concert afin de rendre le pont Schuman, porte du centre-ville, plus accueillant pour les piétons, de manière à inciter ces derniers à y déambuler voire à s’y attarder, ne serait-ce que pour découvrir en plein air les clichés de Grand Angle, l’association de photographes amateurs. Ceux qui empruntent le pont pour passer de l’avenue Le Gorgeu à la place Albert Ier ont eu en outre la surprise de remarquer, au sol, des traces de pas de couleurs indiquant le raccourci jusqu’à la faculté Victor Segalen. D’autres initiatives suivront cette installation qui était évidemment vouée à être éphémère (désinstallée au bout de deux semaines, elle s'était rapidement dégradée, et certaines photographies ont disparu). Que cela ne vous dissuade pas de redécouvrir l’usage de vos jambes…


Outils personnels