Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Mémoire des orchestres de bal landernéens

LES ORCHESTRES DE BAL SUR LANDERNEAU DANS LES ANNEES 50-60

Orchestre Brasilero

Dans les années d'après-guerre, les disc-jockeys et les platines n'existaient pas encore et ce sont des orchestres de variété et musette qui animaient et faisaient danser les gens lors des fêtes et mariages.

A Landerneau, deux orchestres se sont illustrés pendant cette période : "Brasilero" et "Carré d'As", deux formations composées exclusivement de Landernéens, musiciens amateurs qui exerçaient une activité professionnelle à côté de leur passion pour la musique.

Dans un premier temps, l'orchestre des "Brasilero" s'appelait les "Tricolores" mais, en 1957 (année de la photo), les rythmes sud-américains sont à la mode et Dominique Jestin, le leader de la formation, se met au goût du jour et les musciens s'habillent en Mexicains. Leur répertoire contient toutes les danses de l'époque (paso-doble, marches, tangos, valses, javas, mabos, cha-cha).

Dans le même registre, le "Carré d'As" de Polo Sivienne, sillonne tout le département et parfois plus loin.

Il arrive parfois que les musiciens de ces deux formations s'échangent pour pallier des absences. Les deux orchestres jouent pratiquement tous les week-ends et parfois même dans la semaine.

Vers 1964-65, la vague rock'n roll, pop, yéyé aménent des formations de jeunes de la région brestoise qui vont supplanter les orchestres musette. Sur Landerneau, un groupe voit le jour et s'appelle les "Rangers" avec un leader guitariste talentueux. Marcel Omnès, des Brasilero, leur vendra sa batterie à cette époque. Dominique Jestin, le chef d'orchestre des "Brasilero" continuera longtemps encore à animer avec son accordéon des après-midis à la Maison de retraite de Landerneau.

Outils personnels