Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Lieux de promenades de Brest métropole océane à travers le temps

    Couverture Tandem.jpg Cet article est extrait du magazine Tandem (journal du personnel BMO)


Le patrimoine est aussi naturel, on l'oublie trop souvent encore.

Brest métropole océane en est largement dotée et la population de l'agglomération brestoise les fréquentent assidument.

Les parcs d'agglomération des Rives de Penfeld, du Stang-Alar ou de Kéroual mais aussi les sentiers côtiers de Saint-Anne du Portzic remportent un très vif succès. Bref retour en arrière :


Sommaire

Les Rives de la Penfeld

Les Rives de Penfeld sont connues d'abord pour les piquets de bois qui émergeait encore il y a quelques années du fond de la rivière. Il s'agit, en fait, des dernières traces de l'époque glorieuse de la construction navale en bois des XVIIème et XVIIIème siècles à Brest. Ces pieux servaient à séparer et à maintenir immergées, diverses essences de bois, nécessaires à la construction des vaisseaux du Roi.

Elles connurent aussi des moulins à eau et à marée .

Rives de la Penfeld
Anse de Kervallon

L'anse de Kervallon

Dans la petite anse de Kervallon, un armateur et négociant, Riou de Kerhallet, avait installé un chantier de construction de navire de commerce qu'il armait parfois pour la course. Aujourd'hui subsistent les traces de la cale et de la maison d'habitation, des jardins en étage qui entouraient son domaine.

Vallon du Stangalard

Le Vallon du Stangalard

Le Vallon, qui n'était pas encore du Stangalard pour les anciens brestois, a toujours été un lieu de promenade très fréquenté. On y venait à pied. Mais avec le développement des moyens de transport, il fut délaissé et devint un dépotoir. Son réaménagement dans les années 70 et l'implantation du conservatoire botanique contribua à le remettre dans le coeur des Brestois.

Kéroual

Kéroual, ses bois, ses étangs, son manoir sont les restes du domaine du Comte de Penancoët de Kerouazle , qui vécut à cet endroit au XVIIIe siècle . Sa plus célèbre habitante fut Louise de Keroual qui joua un rôle de premier plan dans la politique extérieure de la France aux temps des conquêtes de Louis XIV. Quant à Sainte Anne du Portzic, elle profite du comblement progressif des anses de Laninon, de la Grande Rivière, des Quatre Pompes et de la ligne du tramway pour accueillir les habitants de Saint-Pierre Quilbignon et de Brest chassés de leurs lieux de villégiature habituels.


Bois de Keroual

Archives de la Ville de Brest


Voir aussi

Ce contenu est publié sous licence Creative Commons BY-ND

Cc-by-nd icon.svg

Vous êtes libre de :

partager — reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre

d’utiliser cette œuvre à des fins commerciales

Selon les conditions suivantes :
Cc-by new.svg Attribution (BY) — Vous devez citer l’auteur de l’œuvre.
Cc-nd.svg Pas d’œuvres dérivées (ND) — Vous n’avez pas le droit de modifier, de transformer ou d’adapter cette œuvre.
Outils personnels