Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

La maison de retraite de Kérampéré fête ses 20 ans

Un peu d'histoire

Tout a commencé le 15 nov 1985 quand l'association L'AGORA a organisé une soirée débat sur le thème : « Vieillirons nous dans notre quartier ? ». Plusieurs personnes avaient des difficultés pour accompagner leurs parents vieillissants. Très rapidement Messieurs Menguy et Gallou décident de créer une association dans le but de créer une MAPAD (maison d'accueil pour personnes âgées dépendantes). L'association MAPA St Marc voit le jour le 20 janvier 1986 et travaille au projet. Le porteur sera l'association les genêts d'or qui de son côté s'intéresse à la future retraite des personnes qui travaillent en CAT. Fin 1987 le dossier est bouclé et reçoit l'aval des autorités publiques. Reste alors à trouver le terrain. La ville et la CUB, présidée par Maître Lombard disposent d'une réserve foncière inutilisée rue de Kérampéré. C'est sur ce terrain que sera posée la première pierre fin 1987 mettant en perspective un bâtiment pouvant accueillir 67 résidents. L'ouverture a lieu le 9 mai 1989 et l'inauguration quelques mois plus tard par Pierre Maille maire de Brest. L'ouverture de cette nouvelle structure innovante correspondait à un réel besoin d'équipement pour accueillir les personnes âgées du quartier et elle n'a pas cessé depuis 20 ans de remplir ce rôle, suivi par d'autres projets sur le secteur brestois.

De grandes évolutions

Alors que la population accueillie les premières années était relativement autonome, le début des années 2000 marquait une évolution sensible nécessitant une présence quotidienne de personnel soignant en lieu et place des cabinets libéraux. Une première convention en 2003 confortait ce choix par la présence d'un médecin coordinateur et d'une psychologue. Malgré cette médicalisation l'établissement reste d'abord un lieu de vie. Tout est fait pour que chaque personne accueillie se sente le plus possible « chez elle » à défaut d'avoir pu rester à son domicile. C'est aussi le cas des 6 ouvriers de CAT qui vivent leur retraite à Kérampéré. Le dynamisme qu'ils ont su développer dans la troupe de théâtre « les Kérampépés » est le signe de leur vitalité.

Maintenant et demain

Les résidants atteints de la maladie d'Alzheimer sont aujourd'hui largement majoritaires et l'âge moyen dépasse les 86 ans. Cette réalité nécessite de développer des projets d'accompagnement répondant au mieux aux besoins des personnes accueillies d'une part et de l'autre des professionnels qui se forment en permanence et s'adaptent aux évolutions alors que les nouveaux moyens promis dans le plan solidarité grand âge se font attendre. Repas thérapeutiques, accompagnement spécifique en fonction des pathologies, projets d'animation ouverts sur le jardin, meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, l'accueil d'un chien, aménagement des petits salons, ouverture sur l'extérieur tout en favorisant les liens en interne, voilà quelques ingrédients qui font que la vie à Kérampéré est bien différente de ce que la télévision nous montre en général .

ON NE DÉRACINE PAS LES VIEUX ARBRES, c'est la devise des amis de Kérampéré, association présidée par Jacqueline Thepaut, dont les bénévoles sont présents depuis le début pour accompagner les animations)

Article du Saint-Marc, Quoi ? n°9

Outils personnels