Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Huître plate en rade de Brest

Sommaire

Une espèce qui s'est raréfiée

Plus de 1500 tonnes d'huîtres plates (Ostra edulis) étaient commercialisées en 1968 sur le site de la coopérative de Kéraliou. Des centaines de bateaux travaillaient des concessions en eau profonde.

Depuis les années 70 cette espèce a été décimée par des parasites unicellulaires provoquant deux maladies appelées bonamiose et marteilose.

Huîtres plates de Logonna-Daoulas

Bonamia ostreae est un petit protozoaire de 2 à 4 microns. Parasite intracellulaire, il est présent dans les cellules sanguines de l'huître et peut provoquer des mortalités massives à toute période de l'année, particulièrement chez les huîtres plates adultes.

Marteilia refringens est un protozoaire de taille comprise entre 7 et 35 microns selon le stade. Il se localisé au niveau de l'appareil digestif et il entraîne un amaigrissement de l'huître pouvant conduire à sa mort généralement au cours de l'été suivant l'infection.

Ces parasites de l'huître ne présentent aucun danger pour l'homme.

Actuellement, en France, il ne reste que 2 gisements en Normandie où ces parasites n'ont jamais été décelés. En Bretagne, les mesures zootechniques préconisées par l'Ifremer ont permis de reprendre et de maintenir une activité d'élevage, essentiellement en terrain non découvrant, dans les baies de Cancale et de Quiberon notamment.

L'huître sauvage n'a jamais disparue en rade de Brest

Cependant l'espèce n'a pas complètement disparue et du naissain n'a jamais cessé de se trouver en rade. Ces dernières années, le tonnage d'huitres plates draguées par les pêcheurs ne cesse d'augmenter à nouveau bien qu'on soit loin de la situation antérieure.

Un retour sur les étals aujourd'hui

Ces huitres après passage en bassin de purification sont à nouveau commercialisées par des ostréiculteurs locaux.

Une hypothétique reprise de l'élevage

Tant que les incertitudes sur les raisons de l'évolution de la situation sanitaire de l'espèce ne seront pas levées -moindre influence des parasites liée à la moindre densité des individus ou résistance acquise aux parasites- les chances du retour en élevage de cette espèce intéressante resteront hypothétiques.

Liens

Outils personnels