Domaines
Communes
Quartiers de Brest
Ressources
Communauté
Vie du projet
Autour de Wiki-Brest
Boîte à outils
Espaces de noms

Variantes
Actions
De Wiki-Brest
Aller à : Navigation, rechercher

Historique des archives brestoises

Comment définir ce terme trop souvent associé à vieux papiers, poussière voire inutilité et non pas identifié comme l'ensemble des documents écrits conservés à des fins utilitaires et de recherches ?

À Brest, c'est en 1681, date de naissance de notre ville, que commence l'histoire de ces documents conservés dans le dépôt des Archives Municipales et Communautaires.

Le maire offre ainsi à ses concitoyens la possibilité de se lancer à la recherche de leurs ancêtres, de retrouver plans, permis de leur habitation. Ils peuvent aussi approfondir dans le cadre d'études universitaires des domaines comme l'urbanisme, la culture ou la vie quotidienne de l'agglomération brestoise.

Tous ces documents sont consultables, 1 rue Jean Foucher, du lundi au vendredi de 9h à 17h en continu.

  • 1681 : Maire responsable de ses archives
  • 1843 : Création d'un poste d'archiviste
  • 1907 : Déménagement dans les locaux de l'école Lannuzel
  • 1938 : Instructions de l'archiviste départemental pour la sauvegarde des documents
  • 1942 : Transfert des archives dans une maison près de Huelgoat, puis au manoir de Ménez-Cam
  • Août-septembre 1944 : Incendie de documents modernes restés à Brest
  • 1945 : Les communes de Lambézellec, Saint-Marc et Saint-Pierre Quilbignon sont annexées à Brest. C'est à cette date que l'ensemble des documents produits par ces communes ont été transférés aux Archives Municipales
  • 1947 : Retour des archives à Brest
  • 1961 : Stockage des archives dans le nouvel hôtel de ville
  • 1974 : Ouverture au public du nouveau bâtiment situé sur le plateau du Bouguen
  • 1990 : Le bâtiment reçoit les archives de la Communauté urbaine
  • 2001 : Les 2 services d'archives sont fusionnés
Outils personnels